Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

004 Fabriquer du Gasoil ...pour se dépanner !

Trucs & Astuces précédent...   

Trucs & Astuces suivant...

 


04 Fabriquer du Gasoil …pour se dépanner !

 


      Quand on fait le tour du monde, on a besoin d'avitaillement et pas seulement pour se restaurer mais aussi besoin de "nourriture" pour les moteurs du bord ! Du gasoil pour le moteur principal et le chauffage, de l'essence pour le hors-bord et le groupe électrogène… Parfois même de pétrole pour la gazinière ou la lampe tempête… Et puis un beau jour on atterri dans un coin tellement paumé que l'on ne trouve même pas du carburant pour le moteur...Comment faire si vraiment il vous en faut ?


Eh bien on se le fabrique soi-même, on est bricoleur ou pas !


Je propose de régler le problème du gasoil seulement ici pour l'avoir moi-même expérimenté…

 

     Je me suis longuement intéressé à la vie de Rudolf Diesel, l'inventeur génial du moteur du même nom… Et là, une chose tout de suite a fait tilt lorsque j'ai lu que notre Rudolf n'a jamais mis une seule goutte de gasoil dans son moteur à combustion interne par auto allumage. Non, il utilisait un mélange assez banal finalement d'huile de ricin et d'huile de lin… Donc des huiles d'origine végétale, des produits très courant que l'on trouve partout dans le monde où il y a des êtres vivants… ! Son moteur s'appelait d'ailleurs à l'origine "moteur à huile" c'est dire ! Alors je me suis dis que nous, eh bien on pourrait forcement en faire autant… Avec des moteurs un peu "anciens" donc un peu plus "costauds" que les petits moteurs diesels modernes (et allégés au maximum en matière), il n'y a pas beaucoup de risques de le casser… Hé bien, non, rien de cassé, cela fonctionne particulièrement bien pour se dépanner le jour où vous tombez en rade d'approvisionnement…

     

     Alors voici ma recette pour faire du "faux gasoil" et qui dépanne bien si on en trouve pas, car on trouve toujours une épicerie avec de l'huile pour la cuisine et du pétrole pour les lampes… Ceci est d'autant plus vrai que le pays est pauvre et isolé du circuit de grande consommation des nations modernes.

 

      Vous prenez 10 litres d'huile végétale (toutes sont utilisables, vous faites avec ce que vous trouvez de moins cher, bien sûr ! ) et vous additionnez de 2 litres de pétrole lampant*. Vous touillez le tout pour homogénéiser et emplissez votre réservoir. Ce n'est pas plus difficile que cela ! S'il vous reste encore un peu de gasoil, penser à le mélanger avec également, la combustion de ce carburant huileux n'en sera que meilleure… Vous allez me dire mais pourquoi ajouter du pétrole si notre ami Rudolf Diesel n'en mettait pas, lui ? Eh bien simplement par ce que nos pompes d'injection d'aujourd'hui ne sont pas aussi solides et beaucoup plus complexes surtout que celle de notre inventeur. La viscosité des huiles végétales demande à être fluidifiée un peu plus pour ne pas détruire les joints des axes de nos pompes… Et puis un autre problème survient, c'est pour ça que Diesel mettait du ricin, c'est que par basse température, les huiles végétales ont tendance à figer (voire cristalliser pour certaines), et ce défaut était inhibé par l'ajout de ricin. Donc pour notre cas, il faut y ajouter un peu de pétrole, les 20% sont approximatifs. De plus, je pense que du Kérosène type aviation devrait faire aussi l'affaire ( c'est un carburant assez facile à trouver, on rencontre des avions ou des hélicos presque partout…). Mais je n'ai pas eu l'occasion d'essayer !

 * Pétrole lampant... : la quantité que je donne ici 2L pour 10 L d'huile est un essai que j'ai fait et qui fonctionne bien. Mais j'ai un ami qui lui, pousse le mélange jusqu'à 30% de pétrole. Il récupère des huiles de friture usagées qu'il filtre et mélange au pétrole. Soit : 20L d'huile pour 10L de pétrole lampant. Je connais bien cet ami et ses véhicules, cela fonctionne très bien. Conclusion on peut pousser ce mélange huile /pétrole jusqu'à ce pourcentage sans problème. Maintenant attention, il a toujours eu de vieilles voitures donc avec moteurs moins fragiles que les modèles récents !

Autre précision, si vous ne trouvez pas de pétrole lampant, il y a peut-être moyen de trouvé du Jet A1, qui est le carburant des turbines et réacteurs utilisé en aéronautique. Ce n'est que du pétrole très bien raffiné qui contient en plus et en faible quantité des additifs spéciaux. il pourrait donc être utilisé en lieu et place du pétrole lampant si vous n'en avez pas sous la main pour le mélange. Dans les endroits complètement isolés, on peut parfois trouver du Jet A1 car les hélicos sont souvent présents dans les lieux isolés de tout.



     Ceci n'est qu'une astuce de dépannage mais cela fonctionne. Elle vous permettra d'aller jusqu'à un endroit où vous pourrez ravitailler normalement, bien sûr. C'est quand même le but principal de cet article : se dépanner avec les moyens du bord ! Le bon vieux fuel domestique pour chauffage pourrait très bien être utilisé également, cela fonctionne parfaitement. Même si il est illégal de l'employer à cette fin (exonéré de la TIPP), il pourrait néanmoins vous dépanner à l'occasion. De même aujourd'hui où l'on sort un nouveau carburant Diesel (le GNR - Gasoil Non Routier), il pourrait tout aussi bien servir en dépannage. Il paraît aussi que certains "bricoleurs" ont mis des bananes mûres en guise d'huile dans les carters de moteurs mais ça, je n'oserai pas l'essayer !




Qu'on se le dise ...et bon vent !

 

Trucs & Astuces suivant...





05/01/2006
3 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres