Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

006 Cordages & Musique...

Trucs & Astuces, précédent... 

Trucs & Astuces suivant...


06 CORDAGES & MUSIQUE…


     Cette astuce rejoint un peu celle de la pêche au DCP, mais elle est quand même bien différente quant au résultat recherché !

Vous êtes à court de fil ou de cordage, presque en survie, eh bien parmi tout votre matériel de bon consommateur averti, c'est encore la musique (ou bien vos vieux films en VHS...) qui va vous sortir de la panade…


     Tout d'abord un petit mot sur les possibilités qui sont offertes dans ce domaine… Bien sûr, la nature est généreuse pour fabriquer des cordages et, dans de nombreux pays encore aujourd'hui, on les fabrique ainsi "au naturel". Mais nous c'est de système D dont nous voulons vous parler ; donc des moyens du bord.


Pour faire un cordage solide et facilement réalisable…

     Pensez, encore une nouvelle fois (c'est une manie !) à vos vieilles cassettes de musique disco des années 80, 70 même, je n'ai rien contre le yéyé… C'est vrai aussi avec les vielles cassettes vidéos type VHS (encore plus solide et surtout plus longues)... Avec ce genre de matériel, on détient des trésors, sans le savoir !


     Pour réaliser tout un cordage, il faudra plusieurs cassettes, c'est certain, mais cela sera assez rapide et surtout beaucoup aisé plus que d'aller couper des feuilles de latanier, les écanguer, les tresser, les assembler…/… On peut aussi jouer à Tarzan et aller couper des lianes.../...


     Pour commencer, il faut fabriquer des fuseaux de fils qui seront les torons de base au cordage…



Pour cela il suffit de dévider une cassette et de l'enrouler au fur et à mesure sur deux piquets (plantés dans le sable) distant de la longueur (environ) de la corde que vous voulez construire. En fait la corde sera plus courte que cette distance après toronnage mais cela permet d'avoir une idée… Suivant le type de cassette, C60, C90, C120, ou la marque, eh oui, elle seront plus ou moins longue et solide (Voir Nota 1 en bas)… En mettant plusieurs bandes bout à bout, on arrive à des longueurs incroyables. Pour rabouter deux bandes faire un nœud plat, c'est ce qui tient de mieux sur le plastique. Ensuite, préparer autant de "fuseaux de fils" que de torons dont vous voudrez composer votre corde. Prendre une extrémité du fuseau et l'accrocher dans une sorte de manivelle que vous fabriquez avec un bout de fil de fer (un vieux portemanteau est excellent pour ça, enfilé sur 2 ou 3 bouchons, ils font office de poignée ). Ensuite tournicoter la manivelle pour torsader le fuseau sur lui-même jusqu'à ce que la cohésion de tous les fils de bande vous semble suffisante… Si vous ne les torsadez pas assez, le fil de bande étant plat (par état), il aura tendance à sortir du toron et à faire une boucle très gênante pour la suite de la fabrication de la corde. De même pour la tension à donner durant le "torsadage", il faut bien étirer les fuseaux. Une fois les fuseaux terminés, il faut également les pré-étirer pour leur donner une cohésion totale. Il ne reste plus qu'à prendre les fuseaux (3, 4, 5, plus si nécessaire…) et les torsader ensemble pour obtenir la corde attendue !


Petite parenthèse pour confectionner une manivelle "spéciale" pour ce toronnage final…

     Pour ce faire en fait, il suffit de se fabriquer plusieurs manivelles identiques à celle utilisée pour le torsadage des fuseaux. Le problème est de les monter ensemble au travers d'une planche (ou d'un morceau de bois tendre - en climat tropical on trouve des morceaux de branches de balsa partout sur les plages). Percer la planche pour le passage des manivelles à une distance suffisante de la suivante pour qu'elle puisse faire un tour complet sans "accrocher" l'axe de sa voisine. Dans la pratique un peu plus que la "largeur" de la manivelle ! Une fois les manivelles positionnées sur la planche (ou la branche - c'est mieux car plus épais), il faut une autre planche (ou branche) et cette fois ce sont les manches des manivelles qu'il faut solidariser ensemble sur cette nouvelle planche.



Et c'est cette dernière planche qui va vous servir de "manivelle" maîtresse pour torsader la corde finale. Donc prendre une planche, ou une branche, "pratique" pour servir de manivelle. Bien penser aussi que plus vous aurez de torons, plus longue sera la "planche manivelle" et plus difficile sera la manipulation de l'ensemble ! Pour plus de facilité il est bien pratique de fixer au sol la première planche, "porte-manivelle" cela permet de manipuler la seconde, (la manivelle maîtresse) plus aisément avec les deux mains en la tenant par les extrémités.


Petit détail supplémentaire et combine associée…

     La corde obtenue vous paraîtra ridicule car très fine. Il n'empêche que ces cordages sont d'une extrême solidité, eu-égard à leur grosseur ! Si vous avez besoin que la corde soit plus "grosse", non pour la solidité mais simplement pour une meilleure prise en main, eh bien lors du toronnage final vous pouvez incorporez de l'herbe, de la bourre de cocos secs ou bien des feuilles, (n'importe quelle fibre végétale fait l'affaire) qui épaissiront le cordage en le rendant plus "pratique" à la tenue en mains, sans en altérer sa solidité. Question solidité on peut dire que l'on obtient grossièrement une tenue de 1kilo par "brin" ; c'est un ordre de grandeur maximum, pour avoir une idée !


     Dernière petite astuce…

     Lorsque vous torsadez la corde finale, celle-ci se raccourcie au fur et à mesure qu'elle se construit. Bien ! Si vous avez attaché les fuseaux sur un cocotier, eh bien cela veut dire que c'est vous qui devrez vous rapprocher du cocotier au fur et à mesure d'avancement de la corde ! Pas très pratique cette méthode… J'ai utilisé un truc simple pour éviter cet ennui, c'est d'accrocher les torons sur une grosse pierre (un tronçon de cocotier fait l'affaire) et ainsi, c'est ce "poids mort" qui va se rapprocher de vous au fur et à mesure de la construction de la corde. Pour que cela fonctionne bien, il suffit de fixer sur deux piquets dans le sable la planche support des manivelles. Pour un maintien plus efficace, éventuellement l'étayer...


Vous voilà nanti d'un bon cordage tout neuf et prêt à servir… Une nouvelle vie vient de débuter pour ces vieilles rengaines musicales qui dormaient au fond des tiroirs…

Vous pouvez même fabriquer cette corde en chantant ce qu'il y a "d'écrit" sur les bandes… Moi, je ne l'ai pas fait, je chante comme une souche d'arbre : je grince dans le vent !


Qu'on se le dise...et bon vent !

A plus pour d'autres "trucs et astuces"…


Nota 1 : Suivant les cas, j'obtenais en moyenne entre 80 et 85 mètres de "fil" pour une C60. Sa résistance était variable également de l'orde de 1,2 kg (avant de commencer à s'allonger) ceci pour la C60 toujours. Après allongement (à environ 200% de sa longueur nominale) elle résiste encore un peu avant de céder brutalement vers 1,45 - 1,5 kg. Je n'ai pas testé la bande VHS, mais on doit obtenir des rendements -longueur, résistance- au moins 3 ou 4 fois supérieur, je pense. Peut-être plus ? C'est à faire !

MAJ de juin 2011, j'ai testé la bande VHS, au moins la 180 (cassette de 3h), eh bien elle s'allonge dès le poids de 1 kilo et le fil casse vers 3,4 - 3,5Kg. Donc ces bandes VHS seraient intéressantes pour confectionner des cordages aussi. En pratique, elles tiennent plus du double que les cassettes audio !

Pour info, le film VHS fait 19 micron d'épaisseur en moyenne (valable pour 30 à 180 - le 240 et 300 seulement 16 micron) et la longueur des bandes est fonction de leur durée (ref 30, 60, 90, 120, 180, 240, 300). Ainsi une 180 mesure 252m de long et une 240 : 340 m de longueur. Cela donne de la réserve pour faire un cordage !

Conclusion : avec une seule K7 type 180, vous pourriez faire une corde de...10m de long avec un diamètre d'environ 2,5 mm résistante à 70 kg. (20 torons de 12,5m chacun, une fois toronnés donnera à peu près 10m).



Trucs & Astuces, précédent... 

Trucs & Astuces suivant...



06/01/2006
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres