Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

022 Un Gonio improvisé...

Trucs & Astuces précédent... 

Trucs & Astuces suivant...


 

22 UN GONIO IMPROVISE…

 

     De nos jours, nous possédons à bord de nos bateaux un nombre incalculable d'appareils électroniques. Aussi cette redondance de moyens de navigation nous fait-elle souvent oublier les plus élémentaires comme le bon vieux Radio Gonio.

 

Question…

Comment faire un Gonio improvisé le jour où tous nos autres appareils de navigation nous lâchent ? Eh bien avec un simple petit récepteur Radio à piles, rien de plus !

 

Explications…

N'importe quel récepteur peut remplir ce rôle, aussi petit ou aussi "ridicule" soit-il. L'important est que ce récepteur reçoive les ondes moyennes (MW) ou longues (LW).

Pour pouvoir s'orienter avec, il suffit d'accrocher une station à terre (autre donc que de la FM) et de rechercher une réception nulle en tournant lentement, l'appareil tenu à bout de bras devant soi entre les deux mains... Ensuite il suffit de repérer la position où celui-ci ne reçoit plus rien du tout. Quand cette "nulle réception" est obtenue, eh bien la direction de vos bras indique la direction de l'émetteur – donc un cap à suivre (en jetant un œil sur le compas) pour rejoindre cette station. En pratique, l'antenne ferrite est installée dans la plus grande longueur de l'appareil. Le Nul est donc obtenu avec l'appareil perpendiculaire à la direction de la station. Pour confirmer la bonne direction du Nul, vous revenez en arrière et vous trouverez la réception maximum à 90° de ce Nul (idem d'ailleurs à 180° de ce point). Manière de procéder par cet exemple pratique, en photo...

 

 

 

     Les Gonios automatiques utilisés tant en navigation maritime qu'aérienne ne font pas mieux, sinon que ceux-ci ont un moteur qui fait tourner une antenne cadre spécialement conçue pour cela en indiquant un cap sur un écran !

 

 

     Dans la pratique, et ceci suivant la puissance d'émission des émetteurs concernés, vous pourrez détecter une station de 50 à 300 Nautiques de distance avec une marge d'erreur de l'ordre de 5°maximum sur le CAP. Pour info, une station de 50 kW peut être accrochée à plus de 800 Nautiques de distance. Se rappeler également que l'aviation civile possède un bon nombre de balises radioélectriques en particulier dans les zones dites "inhospitalières" car peu habitées. La fréquence de ces balises aériennes est comprise entre 250 kHz et 1750 kHz. Si votre poste couvre la bande BLU, vous pouvez même écouter l'indicatif de ces balises qui vous permet de connaître exactement la station suivie.

     Dernier détail pratique sur ce Gonio de secours... Les récepteurs utilisés dans ces bandes de moyenne fréquence sont sensibles aux orages, en particulier si ceux-ci ont une activité électrique intense (cas dans les zones tropicales ou équatoriales). Si c'est le cas votre "GONIO" vous indiquera plus volontiers la direction d'un orage puissant à celle de la station ! Nous autre pilotes appelons d'ailleurs très ironiquement le Gonio,  "le Radar du pauvre", c'est tout dire !

 

 

Astuce à se rappeler toutefois quand tout vous lâche à bord et qu'il vous reste néanmoins un petit poste radio avec une pile encore en bon état ( à mettre donc en bonne place dans la touque de survie…!).

 

Qu'on se le dise ...et bon vent !

 

 

Trucs & Astuces précédent... 

Trucs & Astuces suivant...

 

 

 

 



04/02/2007
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres