Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

027 Soulager une piqûre de guêpe ou d'abeille...

Trucs & Astuces précédent... 

Trucs & Astuces suivant...

 

27 Soulager une piqûre de guêpe ou d'abeille…

 

     Vivant en pleine nature, sur mer comme sur terre, il est impensable que cette mésaventure ne vous survienne pas un jour ou un autre !

     D'emblée, je vous renvoie au chapitre 116 (dernière partie) du Tome 1 de nos aventures pour vous rappeler comment cela m'est arrivé et d'une manière "acrobatique et douloureuse"…/…

Comment y faire face ?

     Hé bien il existe divers remèdes de grand-mère pour y faire face ! Comme toujours dans nos "Trucs & Astuces", je passe sous silence les solutions qui consistent à se rendre chez le médecin d'à coté ou bien encore à l'hôpital, proche ! Non, nous, sommes seuls en pleine nature et il faudra y faire face avec les seuls moyens du bord et nos seules connaissances !

 


Petite incursion technique très intéressante...


     Les scientifiques nous expliquent que les poisons en général sont "des substances complexes à fort poids moléculaire et très instables". Elles ont donc la particularité d'être "thermolabiles". En pratique, cela signifie que la chaleur les modifie et peut les détruire en partie, voire même complètement. Pour soulager les piqûres de guêpes ou d'abeilles (...d'animaux marins, similaires…) il suffira donc d'utiliser cette particularité en chauffant l'endroit de la piqûre* avec le bout incandescent d'une cigarette (par exemple car facile à faire, mais d'autres soluces évidemment...). Il faut mettre la cigarette le plus près possible "du supportable" et la maintenir quelques minutes si possible…! Faire bien attention à ne pas toucher la peau ni insister trop longtemps. Les médecins urgentistes ajoutent qu'une brûlure atteint le 3° degrés dès lors que la température en surface est de 50° (seulement !) maintenue durant 8 minutes 30 sur le même endroit (bien moins, s'il s'agit d'endroit proche de muqueuses) !

D'ailleurs sur les plages, si vous êtes piqué par une rascasse ou autre bestiole marine, les secouristes vous plongerons immédiatement le pied dans de l'eau chaude (pas bouillante, hein !)... C'est pour réduire l'action du venin par cette propriété de thermolabilité. L'effet de soulagement est immédiat..

     Pour moi, ce traitement a été aussi très efficace. Il y a en a d'autres qu'il faut essayer si un seul ne suffit pas. Voir ci-dessous les liens qui proposent ces (vieux) remèdes de grand-mère…

 

     Dans un premier temps il est indispensable de retirer le dard (et le sac à venin) si celui-ci est resté planté dans la peau (cas fréquent avec les abeilles). Si vous disposer d'une pompe à venin sous la main, elle peut être utilisée également avec succès car elle permettra de "limiter" la quantité de venin diffusé dans les tissus… Pour les piqûres d'animaux marins, un oignon coupé en deux (du vinaigre également imbibé sur un tampon) et frotter longuement sur l'endroit de la piqûre soulage la douleur. Je pense aussi qu'un morceau de charbon de bois ( froid, évidemment !) devrait pouvoir limiter la diffusion du poison en l'appliquant sur la piqûre car cette matière est très très absorbante. Je ne l'ai pas essayé mais j'ai souvent pensé à cela en me rappelant la fameuse "Pierre Noire des Pères Blancs" (voir nota en bas) qui permet de survivre à une morsure de serpent (mortelle) en appliquant cette pierre sur la plaie après avoir scarifié l'endroit de la morsure (car très très absorbante aussi)…!


NB : Certaines personnes allergiques à ces venins peuvent faire un choc anaphylactique. Cela se traduit par un évanouissement brutal, une déficience respiratoire et/ou cardiaque, c'est une urgence vitale. Dans ce cas précis pas d'autre solution de leur administrer d'urgence de l'Adrénaline (épinéphrine) par voie sous-cutanée, intramusculaire, ou intraveineuse, peu importe mais à petites doses (0.3 à 0.5 mg par voie intramusculaire, est la dose le plus souvent recommandé). Donc pour les personnes qui se savent sensible, il sera bon d'avoir toujours avec soi, sa dose et la seringue qui va bien avec. Prevenir aussi son entourage que l'on peut faire ce genre d'allergie. Cette réaction allergique peut être grave de conséquences et peut entraîner la mort rapidement. A prendre très au sérieux si l'un de vos proches est dans ce cas.


     Parlant toujours de brûlures, on n'y pense guère mais le soleil peut être cause de sérieuses brûlures cutanées. Penser alors à la couvrir de sève d'Aloe Vera (ou de cactus similaires). Les Indiens du Mexique, du Sud de la Californie ou des pays désertiques voisins, utilisent ces remèdes depuis fort longtemps...


*Piqûre de poisson : (rascasse, vive, poisson-pierre, raie, poisson-cobra, etc...) : tremper de suite le pied dans de l'eau très chaude (ne pas s'ébouillanter quand même !). Cela soulagera très vite la brûlure en annihilant en grande partie le poison (effet thermolabile, toujours).


Sites parlant de ces remèdes de grand-mères contre les piqûres de guêpes et autres…

 

http://www.trucsdegrandmere.com/2006/04/piqre-de-gupe.html

http://www.e-monsite.com/erada/rubrique-1005109.html

http://scaphinfo.free.fr/bio/envenimation.html 

http://www.peres-blancs.cef.fr/deillon.htm     Dans ce dernier site, le cas d'un chamelier piqué par un scorpion et traité avec cette "pierre noire"...

http://manuelita.canalblog.com/archives/2005/12/15/1112798.html

Ce dernier site est très intéressant car il raconte, en images, comment est fabriqué ce remède miracle... Voir dans l'album photo le N° 98.

 

Nota : En fait de "pierre" la "Pierre noire des Pères Blancs" est un morceau d'os de bœuf coupé en forme (comme une petite boîte d'allumette, mais en plus petit) calcinée et cuite dans de l'eau puis du lait. Après avoir "servie", pour la purifier du venin, il suffit de la refaire cuire dans du lait et elle peut re-servir à nouveau. En Afrique (comme en haute Amazonie) ce remède est bien connu des indigènes et utilisé avec succès. Mais il règne autour de cet objet "pas comme les autres" tout un mystère…/… que j'ai retrouvé grâce à des recherches en Amérique du Sud sur les tribus de la haute Amazonie et en Afrique Noire… Eux aussi se servent de ce remède bizarre contre les morsures de serpents, scorpions et autres indésirables… Ils sauvent ainsi des vies… Secret, secret tout ça.

Macumba !

Mais ça marche.


Qu'on se le dise…et bon vent !


Trucs & Astuces précédent... 

Trucs & Astuces suivant...

 Retour à liste des Tr & As...





17/06/2007
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres