Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

043 Système de largage rapide...

Trucs & Astuces précédent...

Trucs & Astuces suivant...

 

 

 

043 Système de largage rapide…

 

 

     Comme je l'ai déjà souligné à plusieurs reprises, il est indispensable, pour la souplesse d'un mouillage, d'avoir une estrope de sécurité qui amorti la tension de la chaîne entre celui-ci et le point d'attache sur le bateau ( bitte, taquet…). Il est hors de question de laisser la chaîne directement en tension sur son barbotin, évidement !

 

Le problème qui survient alors est : comment réaliser une estrope solide et manipulable rapidement en toute sécurité, c'est-à-dire par toute condition de mer ?

 

     Eh bien ce sont les professionnels de la grande pêche qui nous donne la solution ! J'ai souvent eu l'occasion de travailler en leur compagnie (pour les essais en mer - installation - réparation - de l'électronique du bord, ça ne manque pas !), eux passent leur vie à manipuler de lourds panneaux, les chaluts, des câbles, des espars, gréer des cordages en tout genre … Voici un truc facile à faire, copié sur leurs systèmes et parfaitement adaptable pour nous les "plaisanciers"…

 

     Cette petite pièce, "un maillon ouvert à croiser" est utilisée (entre autres…) pour le raccordement rapide des câbles du chalut sur les attaches des panneaux écarteurs.

Pour nous, il est aisé de se fabriquer un tel accessoire avec deux maillons d'une vieille chaîne de cargo ou de charge (palan).

 

     Il faut récupérer deux maillons séparés et leur faire une ouverture sur le travers avec une coupe biaisée en angle. Cette ouverture doit être soignée et précise pour pouvoir les monter l'un dans l'autre sans "accrocher". Bien arrondir tous les angles pour que le démontage puisse se faire facilement.

 

Voir sur ce dessin la fabrication et le montage d'un tel système.

 



     Dans l'exemple, les deux maillons (le bleu et le rouge) sont préparés de façon parfaitement identique et doivent pouvoir entrés l'un dans l'autre, en les présentant en quadrature ( à 90°) sans difficulté mais en ne mettant que le jeu juste nécessaire, sans plus. C'est ce jeu minimum, conjugué au positionnement à 90°, qui assurera un désaccouplement accidentel pratiquement IMPOSSIBLE.

 

     Il nous suffit alors de fabriquer notre estrope en deux parties, raccordée par ce système de largage rapide et le tour est joué. Le morceau le plus long restera frappé sur la bitte (celui qui travaillera à l'amortissement), l'autre le plus court possible restera frappé sur la chaîne du mouillage.

 

Ce système a le grand mérite d'être pouvoir monté et largué en moins d'une seconde et ceci en toute sécurité de manipulation sans ne rien avoir à faire d'autre (rien à dévisser, pas d'outils requis...). Voir ci-dessous...

 



Parfois, dans des conditions de mer ou de vent difficile, il est nécessaire pour sa propre survie ou celle du bateau de pouvoir larguer le mouillage en deux secondes. Eh bien ce montage de maillon ouvert à croiser le permet et c'est vraiment une excellente astuce à connaître !

 

 

     Dernier petit conseil pour un largage rapide de sécurité, il faut toujours avoir, paré sur l'avant, une bouée munie d'un bout (8 à 10 m de long en 8 mm suffisent) avec un mousqueton rapide… Si vous deviez larguer votre mouillage en urgence, cette bouée vous permettra de le baliser et servir d'orin pour revenir le récupérer facilement plus tard. Il est des endroits où cette mission serait quasiment impossible (eaux troubles, courants…), si cela devait être fait sans cet orin de récupération ! Au cours de nos vingt cinq années de navigation, il nous est arrivé bien des fois de faire cette manipulation "d'urgence" et de revenir, une fois l'orage ou le grain passé, reprendre le mouillage. Dans des endroits comme les estuaires de grands fleuves, si vous n'avez pas cette bouée parée, MISSION IMPOSSIBLE, adieu le mouillage et sur un bateau, le mouillage principal est votre meilleure assurance-vie… Donc manœuvre de sécurité à préparer sans faute et à soigner !

 

 

Ici : maillons à croiser utiliser sur les chalutiers...

 


N.B. On peut trouver ces maillons ouverts à croiser dans le commerce, mais pourquoi aller acheter ce que l'on peut se bricoler gratos ? Les vieux bouts de chaîne ne manquent pas sur les ports !

 

 


Qu'on se le dise ...et bon vent !



Trucs & Astuces précédent...

Trucs & Astuces suivant...

 Retour à liste des Tr & As...






06/04/2008
4 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres