Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

053 Désinfectant naturel et puissant…

Trucs & Astuces précédents…

Trucs & Astuces suivants…

 

 

 

053 Désinfectant* naturel et puissant…

 

 

Toujours dans le cadre de nos Trucs & Astuces pour "navigateurs seuls et isolés de tout" voici un remède qui vous évitera peut-être un jour des ennuis sérieux. L'acide formique.

 

La nature nous fournit vraiment des tas de choses utiles, il suffit de savoir*.

 

J'ai tiré cet enseignement de l'histoire de la chirurgie *².

Cette technique était utilisée par les chinois et les Indous déjà bien avant notre ère Chrétienne. De plus elle a fait ses preuves durant des siècles, mais oubliée, reléguée depuis bien longtemps…

 

Si un jour vous avez besoin d'un antiseptique pour nettoyer une plaie ou prévenir d'une infection quelconque et que vous n'avez rien du tout sous la main, eh bien vous partez à la chasse aux fourmis. Quel que soit l'endroit au monde où vous serez, il y aura forcement de ces bestioles infatigables, autour de vous, on les trouve partout. De toutes grosseurs, de toutes couleurs et en quantité.

Ces petites travailleuses à six pattes contiennent un acide à fort potentiel antiseptique, l'acide formique. Eh bien pour vous fabriquer un bon désinfectant vous n'avez plus qu'à ramasser quelques bonnes poignées de ces insectes processionnaires et à en extraire cet acide. Il faudra le préparer au dernier moment juste avant de s'en servir.

 

Vous mettez les bestioles dans un linge propre, au creux d'une sorte de grand mouchoir. Il faudra procéder rapidement car se sentant en danger elles vont s'enfuir rapidement… Ensuite vous faites un nœud avec les coins en prenant soin de le faire autour d'une petite tige de bois (une branchette). Ce bout de bois va vous servir de clé ensuite pour tournicoter le paquet pour les enfermer dans un premier temps, ensuite les presser et extraire ainsi l'acide formique contenu dans leur corps. Cette opération n'est peut-être pas très agréable pour ces fourmis mais le liquide obtenu sera d'une extrême importance pour vous. Faire cette manipulation au dessus d'un petit récipient propre. Il ne vous restera plus qu'à utiliser ce liquide visqueux et à très forte odeur, pour aseptiser la plaie en question.  Recouvrir ensuite la plaie par un "pansement" (morceau de tissu propre !) imprégner lui aussi de cet acide.

 

 

Suture de secours…


Dans le même ordre d'idée… avec ces mêmes bestioles…

Si vous avez besoin d'agrafes pour suturer une coupure importante et aux bords nets (et que vous n'avez rien sous la main, encore et toujours, bien sûr)....

Cette fois vous sectionnez des têtes de grosses fourmis et, aussitôt fait, vous la faites pincer la plaie de chaque côté comme si vous utilisiez une agrafeuse. La pince, formée par les mandibules de la fourmi, va se refermer,  se bloquer et rester ainsi serrée.

La présence de cet acide formique fera office de désinfectant.

 

 

Cette astuce peut vous sembler quelque peu guerrière mais elle n'en est pas moins vraie, connue et testée depuis la nuit des temps et en plus, particulièrement efficace.

 



* Un légume pouvant fournir des acides également, c'est l'oignon. S'il est constitué à 90% d'eau, il contient néanmoins trois acides principaux : citrique, phosphorique et acétique. A l'origine des larmes à l'épluchage...!



*² Voir "Les grandes découvertes de la science" de Gérald Messadié (Bordas - 1987).

Extrait de ce livre passionnant...:

"Le chirurgien hindou Susruta, en 49 avant J.C. conçut une intervention chirurgicale d'une considérable audace eu égards aux connaissances de l'époque. Celle-ci consistait à traiter les perforations intestinales et les occlusions également intestinales par résection du segment d'intestin lésé ou occlus, après incision de l'abdomen au-dessous de l'ombilic. Susruta réalisait la suture des segments d'une manière qui peut paraître singulière : il plaçait sur les bords des segments opposés des têtes de fourmis noires, géantes, fraîchement sectionnées. Ce procédé est d'autant plus étonnant pour l'observateur du XXième siècle, qu'elle témoigne d'une connaissance des propriétés antiseptiques puissantes de l'acide formique. Ces propriétés étaient particulièrement utiles dans le traitement des plaies hautement septiques.

     C'est, par ailleurs, le même Susruta qui semble avoir, le premier, réalisé une intervention de rhinoplastie par la technique, désormais classique, de l'abaissement d'un lambeau frontal triangulaire. Après adhérence de celui-ci à la chair nasale, qui s'effectue en quelques jours, on procède ensuite comme le fit Susruta, à la section du pédoncule nasal."

 


* Désinfectant : une chose simple à savoir... Tous les acides sont des désinfectants ! Donc pour en avoir, un simple jus de citron ou d'oignon pourra vous servir de désinfectant. De plus, une chose importante également, car les acides sont des produits très agressif... Si vous avez un acide quelconque et que vous ne connaissez pas sa concentration, rappelez-vous ceci : plus l'acide est concentré (et donc dangereux à utiliser tel quel...) plus il aura une "allure sirupeuse", (bouge un peu comme de l'huile). S'il paraît relativement liquide (bouge comme l'eau), sa concentration est moindre, se méfier toutefois et une dilution avec de l'eau stérile ( jus de noix de coco par exemple) sera une sage précaution.




Qu'on se le dise et ...bon vent !



Trucs & Astuces précédents…

Trucs & Astuces suivants…



 Retour à liste des Tr & As...





05/02/2010
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 151 autres membres