Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

063 Les ordinateurs sur Kerguelen, astuces...

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

063 Les ordinateurs sur Kerguelen, astuces…

 

 

Nous avons tous un ou des ordinateurs à bord. Pour notre part, étant du métier, ils équipent le bateau depuis fort longtemps.

 

Mais voilà, un voilier, c'est un petit espace confiné, souvent en climat humide, ça bouge durement et il peut y faire très froid (hautes latitudes) ou très chaud au contraire en climat équatorial. Dans tous ces cas l'électronique peut vite tomber en panne si ces situations sont cumulées.

 

 

Alors quoi faire pour prévenir et améliorer tout ceci ?

 

 

Premier point : ambiance confinée et humide.

 

     Eh bien pour améliorer la circulation d'air à bord d'un voilier, il faut veiller à ne pas trop cloisonner le bateau. Puis avoir de nombreux capots de ponts, des dorades, éventuellement un système de forçage de la ventilation en utilisant des petits ventilos d'ordinateur (ne consomme rien, ne sont pas bruyant, donc conviennent parfaitement à cette mission pour tout climat d'ailleurs. J'avais réalisé à bord 3 rampes  constituées de 4 ventilateurs groupés, chacune. Certaines étaient fixes, la dernière mobile pour s'adapter aux circonstances du moment (ne coûtent presque rien en Asie, 1$ pièce).


Voir le montage de cette rampe de ventilation sur la photo…




Quand ce n'est pas l'humidité ou le froid ça peut être la chaleur qui entraîne des pannes.

Conclusion : mettre l'ordinateur dans un endroit aéré ou bien faire venir à lui la ventilation.

 

 

Second point, les vibrations, les chocs.

 

     Là, on attaque un point crucial de la longévité des ordinateurs à bord.

Si l'on pose bêtement son ordi sur la table à cartes, eh bien les vibrations et les chocs en tout genre seront transmis intégralement au disque dur (c'est lui le point fragile !). Et les disques durs n'aiment pas du tout les vibrations ni les chocs mais alors pas du tout. Petit aparté, à ce sujet, pour mieux comprendre... Ce n'est pas le disque en lui-même qui n'aime les chocs pas mais le bras, mobile, portant l'asservissement des têtes de lecture – écriture. Elles flottent au dessus du disque à quelques microns de sa surface et ça tourne à 3000 trs/mn au minimum !

Alors en cas de choc un peu sévère, bonjour l'atterrissage des têtes sur la surface du disque…

Et là, votre ordi est mort, car plus question d'aller lire ou écrire quelque chose sur le disque. Amen.

 

Alors que faire ?

 

Eh bien dès le départ sur Kerguelen, j'ai fabriqué un petit cousin amortisseur que voici…

 

Il est constitué de 3 bandes de mousse collées (5cm d'épaisseur environs et 5 de large) sur un carton et je posais l'ordi sur le carton. Pour mieux le tenir ne pas hésiter à faire des empreintes sur le carton pour y bloquer les patins (il y en 4 au moins dessous). Il tiendra beaucoup mieux ainsi. Petit souci, l'écran une fois ouvert apporte un poids supplémentaire sur la partie arrière de ce coussin donc le faire plus résistant dans sa partie arrière (plus de surface de mousse ou mousse plus dense).

De plus il faut aussi l'attacher avec une petite garcette passée autour de l'écran. Ainsi bien tenu, il n'ira pas valdinguer en cas de roulis intempestif.

Maintenant, attention, il ne faut surtout aller boucher les ouïes d'aspiration de l'ordi en question car parfois, suivant les modèles, ces ouïes sont situées dessous ! Bien les repérer avant.

Sur l'un des nôtres c'était le cas et j'ai fait pour cela un trou dans le carton en face des ouïes de ventilation pour ne pas entraver ce circuit d'arrivée d'air.

 

Voir sur la photo ce petit montage.

 

 

 


 Troisième point le froid ou le chaud.

 

 

     Pour résister au froid rien de plus simple, il suffit d'avoir à bord un chauffage et vous n'aurez pas de souci particulier avec les ordinateurs.

 

     Pour le chaud, enfin le très chaud, c'est-à-dire le séjour dans les zones équatoriales particulièrement exposée, nous avions fait encore une fois un petit système de ventilation forcée que j'avais fixé aux ouïes d'aspiration de l'ordi. Et là plus de problème. Mon ordi était tombé plusieurs fois en panne en Thaïlande et le concessionnaire me l'avait réparé gratuitement à chaque fois (Compaq). Mais, il m'avait demandé comment il était installé et m'avait conseillé de lui adjoindre une ventilation forcée (très fortes températures durant la mousson).

Après cela plus du tout d'ennui !

 

Voir sur la photo ce petit montage ici…

 

Le ventilo est fixé sur une bouteille de plastique découpée puis le fond est ajusté aussi pour s'adapter exactement aux ouïes de ventilation de l'ordi.

 

 

 

Dernier point la tension d'alimentation de ces ordinateurs, un casse-tête…

 

 

     Peu d'ordis ont un branchement en 12 Vdc. C'est bien dommage car sur nos bateaux, le 12 Vdc est la tension classique distribuée partout à bord.

La plupart des ordinateurs aujourd'hui sont alimentés en 19 Vdc. Une tension vraiment bâtarde et pas facile à fabriquer à bord.

 

Alors il reste la solution de posséder un petit convertisseur qui va donner du 220 Vac à partir du 12 Vdc et le tour est joué. Vous vous en servez comme à la maison.

Je conseillerai d'avoir un petit convertisseur spécifique pour l'ordi du bord. Un convertisseur puissant  servant à alimenter en 220Vac les gros appareils du bord sera sollicité d'une façon irrégulière et affectera le bon fonctionnement de l'ordi. Il vaut donc mieux avoir un appareil dédié. Ils ne coûtent pas cher.

 

Maintenant, il reste la possibilité de trouver un ordinateur fonctionnant directement en 12Vdc. C'était notre cas. J'avais racheté en Malaysie un NoteBook de fabrication Taïwanaise (I-Buddie) et, lui, fonctionnait directement en 12 Vdc. Donc pas de problème de branchement particulier. C'est probablement l'idéal mais ces appareils sont difficiles à trouver. Cependant il faut savoir qu'ils existent.

 

Il existe aussi des alimentations universelles (sur prise cigare) 12 V Dc – 19 V Dc. Mais elles sont difficiles à trouver, rarement en stock et assez chères. Les modèles trouvés vont de 50 à 150W avec, en sortie de 4 à 8A  maxi (prix de 34 à 100€).

Ces adaptateurs seraient parfaits mais encore une fois, ils sont difficiles à trouver.



 

Les ordinateurs Durcis...


     Certains vont me dire de suite, alors, et les ordis "durcis" (tout appareil électronique spécialement traité pour les conditions climatiques sévères) ?

Eh bien ils sont tellement chers (3 ou 4 fois le prix d'un "normal"...), que je les passe sous silence ! Ils existent, c'est vrai, pour les fortunés.



Matériel supplémentaire à bord…

 

     En plus de deux ordinateurs à bord nous avions un scanner, bien pratique, il permet de faire des copies de documents (souvent demandés en voyage) et surtout de calquer, d'échanger des cartes ou des dessins de mouillages fait avec nos amis de rencontres. Un must pour les circumnavigateurs.

De même une petite imprimante (BJ 70 Canon, minuscule et très pratique), c'est un outil précieux pour dupliquer la carte du jour ou n'importe quel document reçu (météo).

 

NB : Il me semble très judicieux de posséder deux ordinateurs à bord car aujourd'hui tout se fait à partir de nos PC. A bord nous avions tous les logiciels importants de navigation en double sur les deux appareils. Nous avions aussi en rabiot un vieux disque dur externe, il nous servait de sauvegarde en cas de perte des deux ordis du bord.  Cela nous a servi plusieurs fois avec des pannes ou des problèmes de plantage intempestifs.

 

 

Voilà notre expérience en navigation avec des ordinateurs à bord.

 


NB : Voir article complémentaire ajouté le 05 septembre à propos des problèmes de température des processeurs et des problèmes liés...ici...

http://25ansautourdumonde.blog4ever.com/blog/lirarticle-8798-1905032.html




Qu'on se le dise…et bon vent !

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…


 Retour à liste des Tr & As...





04/06/2010
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres