Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

065 Brasures à bord... Astuces...

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

065 Brasures à bord…Astuces…

 

 

     Sur nos bateaux, des tas de matériaux très différents sont utilisés. Quand on est à terre, c'est-à-dire proche d'un lieu civilisé avec tout ce qu'il faut, pas de souci, on trouve toujours des outils, du matériel pour se dépanner et/ou le professionnel qui va bien.

Mais lorsqu'on est dans une contrée perdue, là il ne reste plus que votre dotation initiale de bord et votre tête (votre Savoir), pour vous dépanner.

 

Alors voici résumé, quelques unes de nos astuces utilisées pour faire des réparations de fortune…

 


Matériel qu'il est bon d'avoir à bord…

 

- Une petite lampe à souder à cartouche de Butane, genre Chalugaz. Servira à faire toute sorte de soudures à l'étain, des brasures légères ou bien encore plier des pièces en plastique… Défaire des assemblages grippés…    

 

- Un petit fer à souder à gaz d'électronicien (bien mieux que les fers 220V car autonome).

 

- Un petit chalumeau à gaz, genre Spotflam de Camping Gaz , très efficace pour les brasures hautes températures (600° – 800°) et les travaux de précision.

 

- Des baguettes de brasure.

 

Dans ce domaine, il y a du choix.

Pour ma part j'avais en stock des petites baguettes de brasure d'argent et son décapant (poudre au chlorure de zinc). Elle coûtent assez chères mais permettent de faire des travaux minutieux.

 

Puis de l'ALIA 382. C'est une brasure spéciale basse température (d'où son nom 382 comme 382 degrés !). Cette appellation est une marque de chez Conrad mais il existe des équivalentes comme Rotawell, et autres encore…

Cette brasure est vraiment excellente à connaître car elle peut pratiquement souder n'importe quels matériaux métalliques. Ceci même pour souder des matières différentes entre elles et réputées insoudables, comme les alliages d'aluminium. Elle a été conçue pour ce matériau d'ailleurs au départ d'où son nom générique Alia. De plus elle s'utilise sans décapant extérieur. D'où sa simplicité d'emploi.

Elle coûte assez chère malheureusement (environ 10€ la baguette, de 45 cm !),  mais encore une fois, ce genre de matériel peut vous sauver la vie, si vous êtes dans un endroit complètement isolé de tout, en autarcie complète.

 

     Enfin des pâtes à mélanger de type Epoxy, ce qu'on appelle familièrement "faire de la soudure à froid". Tous les magasins vendent ce genre de produit désormais (toutes marques). Ils permettent de réparer des conduites ou des pièces mécaniques, au moins provisoirement. Cette pâte une fois mixée et durcie, (polymérisée) peut se travailler comme un métal tendre, c'est-à-dire être limée, percée, taraudée, filetée…/…

 

     Il existe aussi des Araldite chargées au métal. L'une d'entre elles est particulièrement intéressante car à prise très rapide, quelques minutes. Cela peut être vraiment efficace pour une réparation en urgence.

 

 

 

 

Un chalumeau de secours…

 

     Denier truc que j'ai utilisé mais il y a longtemps, c'est de se fabriquer un chalumeau à arc avec les moyens du bord si on n'a pas de chalumeau à gaz.

 

Croquis de ce chalumeau porte électrodes…

 

 

 

 

     Pour ce faire il faut en premier récupérer les électrodes en charbon d'une vieille pile plate de 4,5 V (il y en a 3 à l'intérieur - ce sont des bâtons graphités, ronds, de 6 - 7 mm de diamètre pour 55 mm de long environs), deux suffisent.

Ensuite il faut faire un manche, isolant de la chaleur et l'électricité (tube épais en plastique/ bakélite…), il servira de maintien.  Dans ce manche, on fait passer deux gros fils électriques isolés et rigides, ils serviront de porte électrodes. Prendre du gros fil rigide, 3 ou 4 mm de diamètre est bien. Pour bloquer les fils dans le tube, on peut les replier sur eux-mêmes et faire bourrage avec du papier et/ou silicone en extrémités…

Puis on monte à leurs extrémités deux éléments de gros domino (diamètre intérieur supérieur au charbon : 8 mm, parfait !). Voir sur le dessin (je n'ai pas retrouvé l'appareil que j'avais fabriqué pour en faire une photo, désolé).

Dans le Domino, on fixe le charbon (avec le seconde vis). Ensuite, une fois les 2 branches faites, on s'arrange pour que les deux charbons viennent presque en contact l'un de l'autre sous un angle de 30 à 40°. Voir dessin...


     Une fois l'appareil fabriqué, il suffit de mettre un fil électrique au bout des deux conducteurs et de les brancher sur une batterie en direct (prendre du fil de grosse section, genre 15 mm², évite l'échauffement). La polarité n'a pas d'importance. Attention à l'amorçage de l'arc, se protéger les yeux comme pour les appareils de soudage classique : DANGER de brûlures oculaires !

 

     Pour amorcer, il faut approcher un des charbons de l'autre et ensuite si la distance entre les 2 charbons est bonne (environ 3 millimètres), l'arc s'auto entretien et vous avez là un chalumeau de première. Reste à faire la brasure que vous souhaitiez effectuer avec cet appareil bricolé !

A l'utilisation, les électrodes vont se consumées légèrement en s'affinant en pointes arrondies. Si nécessaire on ré-ajuste la position de celles-ci en rapprochant les deux bras portes électrodes.

 

Dernier conseil : bien tout préparer par avance car ce système consomme beaucoup d'énergie et pourrait mettre votre batterie à plat en peu de temps. Mais c'est un excellent moyen de se faire un chalumeau à arc en n'ayant "rien de disponible autour de soi" !

On pourrait également brancher cet appareil sur les sorties "pince et masse" d'un poste à souder 220v, à arc, classique, mais si vous êtes dans un endroit paumé, je doute que vous ayez du 220 V à portée de main.

 

 

 

Voilà en gros ce que nous avions à bord pour subvenir à d'éventuelles réparations.

C'était encore un truc, retrouvé en parcourant mes (nombreux) livres de bord...



Qu'on se le dise …et bon vent !

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…


 Retour à liste des Tr & As...





16/06/2010
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 151 autres membres