Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

070 Sauver une batterie rechargeable...

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

070 Sauver une batterie rechargeable de perceuse…

 


     Les perceuses (ou visseuses) portables sont légions désormais. Elles sont très pratiques pour aller travailler dans des coins impossibles ou en haut de son mât. Seulement voilà avec le temps, les batteries rechargeables ne tiennent plus la charge et là, c'est toute la perceuse qui part à la benne ! Car autant de modèles de perceuses autant de batteries différentes ! Les « séries » changent aussi souvent, donc batterie impossible à trouver. Mercantilisme et "obsolescence programmée" obligent…

 

C'est bien dommage, je me bats contre cette idiotie, et c'est l'objet de ce truc…

 


Fonctionnement…

 

Pour cela il faut ouvrir le boîtier de l'accumulateur (vis).

Il est constitué de tout un tas d'éléments rechargeables mis en série les uns avec les autres. Chaque élément fait toujours cette tension :1,2 V. La capacité de chaque élément par contre peut varier de 500 mAh à 2000 ou 2500 mAh (voire plus), suivant la qualité de l'outil et sa puissance.

Enfin une tête de branchement, particulière à chaque marque, donnera le type de clampage sur la perceuse. Là encore on voit de tout (pieds, glissières, broches, plot…) !

 

La tension la plus courante est le 14,4 Vdc. Ce qui veut dire que votre accu possède 12 éléments de charge. Sur celles fonctionnant en 18 Vdc, comme autre exemple, il y aura 15 éléments de charge. La tension sera toujours un multiple de 1,2. Les toutes petites mini portables font 3,6 Vdc ou bien 4,8 Vdc. Elles auront donc respectivement 3 ou 4 éléments de charge. Le principe reste toujours le même : les éléments font chacun 1,2 V et sont montés en série.

 

Petite surprise à la découverte des éléments : ils ne ressemblent pas physiquement aux batteries rechargeables du commerce (AA). Ils ont des dimensions bâtardes, plus courtes, plus grosses… Trop facile, on pourrait les changer et ainsi les réparer aisément !

Sans commentaire.

 

 

Procédure de remise en état…

 

Alors la première chose à faire est de mettre votre batterie en charge. Elles sont toutes vendues avec un socle chargeur.

 

Et là, une fois « pleine », vous la démontez pour mesurer la tension de chaque élément séparément (pas besoin d'isoler les éléments entre eux ni faire attention à la polarité – en cas d'inversion vous aurez le signe « moins » qui s'affichera en prime, c'est tout !).

Ensuite vous marquez sur chaque élément (ils sont enrobés de carton) la tension que vous trouvez. Les tensions trouvées varieront de 1100 à 1250 mV suivant la fatigue de la batterie, bas ou proche de zéro si l'élément est HS. Il se peut aussi que vous trouviez même une tension négative bien que la polarité de mesure soit bonne ! Là, ça veut dire que cet élément est en court-circuit franc. Et c'est probablement lui qui est à l'origine de la mauvaise tenue à la charge de l'accu.

 

Une fois repéré le (ou les) mauvais élément, il ne vous reste plus qu'à procéder de même sur la seconde batterie et de troquer les mauvais éléments par des bons prélevés sur la seconde. La plus mauvaise batterie servant à remettre en l'état la meilleure, bien évidement ! Les éléments étant soudés entre eux par des lames fines étamées, il est assez facile de les re-souder. Mais ne pas hésiter à décaper les points de soudure à l'acide et utiliser un fer puissant pour opérer en très peu de temps. Sinon vous risquez de détériorer l'élément.

 

Vérifier enfin que tous les éléments remontés possèdent bien tous la même capacité (par exemple, 1500mAh). Si on mélange des capacités différentes, ce sera l'élément le plus « faible » qui déterminera la charge et le débit maximum de l'accumulateur final.

 

Dernier conseil : changer une seul élément à la fois en faisant son branchement immédiatement. Les éléments étant imbriqués les uns dans les autres, ce sera plus facile à se retrouver.

Le positif doit aller sur le négatif de la précédente et inversement, le négatif de l'élément doit aller sur le positif de la suivante. Vérifier la continuité totale de tous les éléments : plus, moins, plus, moins, plus, moins,…/… depuis le plot de tête + jusqu'au retour - !

 

 

 

Un exemple de réparation faite sur ma perceuse portable. Modèle Kraft 14,4 Vdc.

 

A droite, l'élément défectueux changé (en court-circuit franc).

 


 

Qu'on se le dise …et bon vent !

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…


Retour à liste des Tr & As...


 



01/07/2010
4 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 151 autres membres