Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

084 Traverser une rivière tumultueuse - Pendule...

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

084 Comment traverser une rivière tumultueuse…

 

 

     Si un jour vous devez traverser une rivière au courant rapide, il faut vraiment bien s'y préparer car cette opération peut vite devenir fatale. Alors une règle d'or, simple, c'est d'utiliser les forces de la nature avec soi.

 

     Si on observe le cours d'un rapide eh bien on s'aperçoit que le courant vous entraîne irrémédiablement au milieu car le cours de la rivière sera creux et plus rapide au milieu. L'eau des berges étant freinée et ralentie donc, elle sera plus haute (voir ici…explications). Par contre si la rivière fait un virage*, vous verrez que dans ce virage, l'eau, donc le courant principal, sera portée vers la berge extérieure au virage. Attention ce côté sera aussi plus profond et souvent tourbillonnant… Eh bien c'est cet endroit qu'il faudra exploiter pour être sûr et certain d'être déporté sur la berge opposée en traversant. Si vous en avez la possibilité vous fabriquez un petit radeau et vous le mettez à l'eau bien en amont du virage pour être sûr d'atterrir sur la berge opposée en sortie de virage. Et si vous devez faire plusieurs aller-retour, il faudra utiliser la technique dite du "pendule*".

 

Cette technique peut-être utilisée même si vous n'avez pas d'autre solution que de traverser à la nage. Prendre dans ce cas avec soi, une branche ou tout autre objet pouvant servir de flotteur (pantalon* renversé). Il faudra nager en direction de la berge opposée sans s'occuper de sa trajectoire réelle. Vous nagerez donc en direction de la berge opposée encore une fois, sans s'occuper de votre dérive. Vous allez faire ce qu'on appelle en aviation "la courbe du chien". Longue courbe qui va se refermer petit à petit et atteindre l'autre rive en sortie de virage seulement.

 

 

Résumé : chercher un virage sur la rivière en tout premier avant de vouloir traverser. De plus il faudra que vous soyez positionné dans l'intérieur du virage, sinon, cherchez-en un autre !

 

 

Dès que vous aurez trouvé le bon coin pour traverser, observez bien la zone en face après le virage où vous allez probablement « atterrir ». Car il est possible de trouver à cet endroit des difficultés (falaise, végétation dense, marécage, remous, forts tourbillons, chute d'eau brutale, autre...). Le fait de bien observer la zone avant de vous lancer, vous permettra d'anticiper une éventuelle modification de votre parcours et/ou de votre choix.

 



 

 

* Intérieur du virage : Dans "l'intérieur du virage d'une rivière", il y a très souvent un haut-fond, des dépôts alluvionnaires ou des bancs de sable et/ou de galets.

 

* Technique du pantalon : Si vous n'avez rien pour faire un flotteur, vous prenez votre pantalon (désolé mesdames si vous êtes en jupe, le Jean's est bien mieux pour l'aventure !), vous faites un nœud au bout des deux jambes (ou fermez avec un élastique, un bout de ficelle). Ensuite vous passez votre pantalon au dessus de votre tête dans votre dos en le tenant fermement des deux mains, par la ceinture en face des poches (autrement dit de chaque côté). Et là vous le projetez rapidement par-dessus vous en rentrant la ceinture dans l'eau.

Maintenir ainsi dans l'eau.

Vous allez entrer une grande quantité d'air dans le futal et cela va vous faire une bouée (deux, les 2 jambes !) qui va tenir le temps de traverser. Il suffit de se poser sur l'entrejambe et vous nagez avec ces deux boudins (les jambes du Jean's), qui dépasseront sous vos bras en vous portant sur l'eau.

 

* Technique du pendule

     On utilise une corde pour traverser. Cette corde devra être suffisamment longue pour atteindre l'autre bord en faisant un grand arc de cercle. Autrement dit il faudra qu'elle fasse au moins deux fois la largeur de la rivière. Une corde fine sera suffisante, de préférence en matière flottante (Polypropylène). Elle sera ramenée par les autres qui attendent pour traverser soit à la nage soit sur un radeau.

Autre soluce...

 

On pourrait tout aussi bien laisser la corde en place et s'en servir ensuite comme guide, pour se retenir en traversant, soit à la nage, soit sur un radeau (cela dépendra de la force du courant et de l'état de la surface l'eau (remous, vagues.../...).

 

 

Voir dessin… très explicite.

 


 

 

 

 

Qu'on se le dise …et bon vent !

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

Retour à liste des Tr & As...

 

 



11/11/2016
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres