Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

089 La galère des pendilles en Méditerranée...

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

089 La galère des pendilles en Méditerranée…

 

 

 

     Le fait de ne pas avoir de marée en mer Méditerranée implique presque partout de ne pas avoir de ponton flottant (catway) dans les ports ou les marinas.  Les gestionnaires de ces ports mettent donc en place un système d'amarrage fixe, à poste permanent. Ce système, c'est la fameuse "pendille" (dit avec un accent bien du Sud !). C'est un bout' qui pendille bien effectivement, depuis le quai, rejoignant une chaîne mère parallèle au quai et posée au fond du bassin entre des corps morts.

 

Lorsque l'on arrive à une place, en Méditerranée, la première chose à faire est donc de repérer sa pendille et de venir culer au quai une fois seulement sa pendille choisi.

 

C'est là que commencent les ennuis !

 

Ennuis car, bien souvent de nombreux bouts abandonnés traînent pendus sous les quais et en plus ils ne sont plus "neufs". Ils sont bien souvent englués donc sales, couverts d'algues donc glissants et enfin enrobés de coquillages marins donc coupants !

Voilà ce qui vous attend lorsque vous allez saisir la pendille !

 

Alors…

… un, il faudra mettre des gants (en cuir, costauds) pour attraper cette pendille agressive et,

… deux, il vaut mieux confier cette tâche à un équipier dégourdi car ensuite il faudra la faire suivre le long des passavants pour aller la positionner au bon endroit, c'est-à-dire à l'étrave.

 

Une astuce, pour facilité la manoeuvre de cette pendille, consiste à passer en double sous la pendille un vieux bout' qui ne craint rien (coquillages, goudron). Ainsi on n'aura pas à remonter la pendille jusqu'au pavois (salissures garanties) et ce cordage intermédiaire sera plus facile à manœuvrer jusqu'à l'étrave.

 

Certains ports disposent de deux pendilles par bateaux. Donc ce sera une seconde ligne d'amarrage à mettre en place après la première. Dans ces ports méditerranéens il est bien utile de disposer à bord d'une passerelle de quai car même si l'amplitude de marée est faible ici, elle existe (se renforce suivant la direction des vents – descend plus avec les vents de terre ou, inversement, monte plus avec le marin…). La passerelle vous permettra d'être toujours à la bonne hauteur du quai et vous laissera un peu de marge également avant d'aller tosser le quai lorsque des "gros" rentreront au port sans ralentir !

 

J'ai vu aussi parfois des plaisanciers mettre par sécurité en plus, leur ancre. Là, attention, vraiment se méfier car sans orin, il sera bien difficile, voire impossible (sans plongeur) de la remonter à bord, vous allez à tous les coups vous prendre une des nombreuses chaînes mères qui quadrillent les ports entre les corps-morts !  En Italie dans certains ports, il y a un plongeur de permanence assis sur les pontons, il gagne (bien) sa vie avec les plaisanciers de passage, curieusement (on en arrive à se demander si un compère lui, ne croche pas les ancres exprès au fond !)…

Bon ne soyons pas mauvaise langue, mais.../...bizarre.


Vous avez dit Bizarre...?

Comme c'est Bizarre !

 

 

 

Qu'on se le dise …et bon vent !

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

Retour à liste des Tr & As...





07/09/2010
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 151 autres membres