Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

098 Place de récupérée à bord...

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

098 Place de récupérée à bord…

 

 

     Nous sommes toujours à la recherche de place à bord de nos bateaux. Il manque toujours un coffre, un équipet ou un tiroir pour ranger. Le fautif : c'est l'ustensile de la dernière minute ou bien la réserve supplémentaire, le cadeau d'adieux offert sur le quai en larguant les amarres...

 

Alors voici un truc que j'ai fait depuis bien longtemps à bord de Kerguelen. Je soupçonne même (pour rigoler), que les spationautes m'ont copié en cela dans leur station MIR ou l'ISS maintenant… Car toutes leurs affaires personnelles y étaient (et sont toujours) fixées ainsi dans leur sous-marin spatial.

Il n'y a ni sol ni plafond dans leur nef pressurisée…puisqu'ils n'ont pas besoin de « marcher par terre ».

Nous, si ! Alors…de tous les côtés ce n'est que...sangles... filet...Velcro... Aucune place n'est perdue...

 


 

Les filets élastiques…

 

     A savoir tendre des filets, tenus en place par des sandows. Ces filets tendus au plafond ou le long de cloisons inutilisées, sont très utiles pour y mettre des choses légères mais encombrantes comme des sacs de chips ou bien les paquets de Corn Flakes... Il est bon aussi de se débarrasser de leurs encombrantes boîtes de carton. Cela évite principalement d'embarquer des passagers clandestins (comme les cafards) tout en gagnant encore de la place et du poids !

A bord il y a de ces filets dans toutes les cabines et le carré.

En fait c'est incroyable la place que l'on arrive à récupérer ainsi sur les plafonds ou bien les hauts de cloisons.

Vides, les filets sont plaqués et ne prennent aucune place. Pleins, ils se détendent et les élastiques font en sorte que les paquets ne bougent pas dans leurs poches.

 

Donc, aucune gène avec ce genre de « réserve ».

 

On peut en mettre également en extérieur pour y stocker les petites manœuvres en cordage, les araignées de tauds, les manivelles de winch, etc… C'est vraiment pratique.

 

Illustration de ces filets de plafond…

 


 

 

Les fonds sous planchers…

 

     Concernant la place à bord, se méfier des choses qui seront stockées sous les planchers du bateau, dans les vides entre les varangues. C'est vrai que souvent, là, il y a de la place de perdue qui « pourrait être utilisée ».

J'ai vu trop souvent des voiliers avoir des entrées d'eau intempestives (sur le mien également) et il ne faut pas longtemps pour envahir les cales jusqu'à hauteur de plancher… Je vous assure que lorsque vous voyez vos planchers qui se lèvent et qui commencent à flotter, c'est… Milles sabords …Panique à bord… On coule…Sauve qui peut…

 

Anecdote… (je ne devrai pas m'en vanter mais l'autodérision c'est très bien).

 

Une fois (la première en fait, en réalité cela m'est arrivé bien 3 ou 4 fois depuis en 25 années…), dans une marina, j'étais à faire le plein d'eau douce du bord avec la manche à eau du quai, normal quoi. Puis un voisin et ami, Biloche, nous invite à son bord histoire de siroter un punch. Aux Antilles, il faut respecter la coutume, toujours…

C'est parti !

Sur Madoline, le rhum coule à flot …(pendant que sur Kerguelen, c'est l'eau qui coulait à flot). C'est seulement en revenant plus d'une heure après que j'ai constaté ma « bêtise » à voir mes planchers qui commençait à flotter… La tête que j'ai fait ce jour là ! Heureusement, à chaque fois je mets à couler doucement pour que la pression ne fasse pas ressortir le tuyau du nable et arroser tous mes voisins par la « danse du jet furieux»… J'ai déjà vu ça aussi. L'idiot du village qui ouvre à fond les manettes et par part tranquille au bar, à l'heure de l'apéro. Dix minutes après la pression variant d'un instant à l'autre sur les quais, le tuyau sort du nable et bonjour l'arrosage tout azimut avec une jolie scène de dressage de fauve. Le tuyau se mettant à virevolter tel un serpent en furie dans tous les sens.

 


Pour en revenir à nos moutons...enfin aux fonds sous planchers...

Ne parlons pas d'une vraie entrée d'eau de mer, bien plus dramatique… fuite au presse-étoupe, problème de clapet WC, d'anti syphon qui lâche ou autre vanne qui casse…

Après ce genre d'aventures, une conclusion s'impose...:

 

Je déconseillerai totalement d'y mettre quoi que soit (encore une fois sauf si vous avez fait un coffre isolé, avec accès aisé)…

 

Ceci pour plusieurs raisons...

 

La première c'est que forcément un jour où l'autre l'eau envahira les fonds là, les choses ou le matériel entreposé sera, pour le moins abîmé, sinon perdu.

La seconde raison est le "bruit" qui pourrait être occasionné par ces dites choses. En effet pour les mettre, vous démonterez peut-être un plancher et bien sûr ce n'est pas en mer, dans le mauvais temps, que vous irez ouvrir tout ça pour aller recaler le matériel baladeur et bruyant… !

 

Je pourrai volontiers en rajouté une troisième vécue aussi à bord…

C'est que vous n'allez pratiquement jamais voir sous "vos fonds inaccessibles" (sauf là, où vous disposez d'une trappe). Donc vous en oublierez complètement ce que vous avez mis dans les « oubliettes » ! C'est ainsi que j'ai retrouvé, il n'y a pas longtemps deux bouteilles d'Aguardiente (rhum aromatisé) et une autre de Whisky du Venezuela. Elles datent de 1982 (achat)… Comme lors de l'achat elles devaient bien avoir 4 ou 5 ans d'âge, ce sont de véritables trésors de guerre désormais, non ?

 

Bon à goûter, pour voir.

 

 

 

Qu'on se le dise …et bon vent !

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

Retour à liste des Tr & As...



 



17/09/2010
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres