Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

114 Le jet d'eau d'étrave

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

114 Le jet d'eau d'étrave…

 

    

     Je vois déjà votre tête à la vue de ce curieux titre…

Car il ne s'agit pas de la vague d'étrave, non, mais bien d'un jet de "douche", à l'étrave... 


Effectivement il est très rare de voir sur les bateaux ce genre d'accessoire. Pourtant dès l'instant où vous fréquentez les grands estuaires vous vous rendez rapidement compte de la nécessité d'installer sur votre davier d'étrave, cet appareil de lavage : un jet d'eau.

 

Tous les grands estuaires du monde entier sont identiques. Sur le plan de la composition de leurs fonds, ils sont gorgés de vase. Ce dépôt limoneux et grassouillet est présent partout et collant comme la glu. Quand on mouille dans les zones maritimes proches de ces estuaires, ou même dans le lit des fleuves, on est de suite confronté à ce problème. La chaîne du mouillage remonte des tonnes de boue, agglutinée entre les maillons. Alors que faire sur le bateau pour ne pas remonter à bord ces paquets de bouillasse ?

Eh bien installer ce fameux jet d'eau d'étrave.

 

Alors voici le montage que j'ai installé à bord.

 

En tout premier il faut disposer d'une prise d'eau de mer. Pour ma part, je n'ai pas voulu installer une vanne supplémentaire sur ma coque donc j'ai triché en faisant un piquage sur l'arrivée de la prise d'eau de mer du moteur. En effet il est toujours embêtant de multiplier le nombre de passe-coques sur un bateau. Ceux-ci étant potentiellement source d'ennuis ou de fuite, pas la peine d'en ajouter encore. Donc le plus simple (et le moins coûteux aussi) est de se repiquer sur une vanne déjà existante. Premier point.

 

Une fois ce piquage en place, il est bien utile d'y mettre une vanne de coupure, toujours utile, par sécurité. Second point.

 

Juste après on y installe une pompe à eau, électrique de préférence et autonome (elle pourrait être attelée au moteur).

Reste à mettre en place le tuyau qui ira jusqu'à l'étrave du bateau. Pour ma part, sur Kerguelen, j'ai installé un tuyau fixe qui sort du local moteur par un évent de ventilation et là, un raccord permet d'y monter, à la demande, un tuyau d'arrosage souple cette fois (classique de jardin), qui court sur le côté du pont jusqu'au davier d'étrave.


Je fais passer ce tuyau derrière les cadènes puis il arrive au balcon avant. Là, il est juste entrelacé dedans pour arriver au-dessus des réas du davier. Deux garcettes élastiques le maintiennent en place au plus près de la tête pour bien le positionner (recul avec la force de réaction du jet). Rien de plus.


Au bout de ce tuyau, j'y ai mis un tube de cuivre écrasé en éventail, ce qui permet d'obtenir un jet plat et large "en spatule". Ce qui augmente l'efficacité du lavage sur une chaîne. Que ce soit avec un guindeau électrique ou manuel, il est aisé de relever la chaîne du mouillage à petite vitesse. Ceci permet de laisser le temps au jet d'eau de faire son travail de nettoyage.

 

Installer un accessoire comme celui-ci n'est vraiment pas compliqué à faire. Mais le résultat est vraiment encourageant. Quel plaisir d'avoir toujours une baille à mouillage propre et opérationnelle. Il ne faut pas oublier qu'une baille envahie de boue, risquerait vite de devenir un faisandoir (odeur de pourriture) sans parler de la propreté même du pont de pêche, des passe-avant ou du matériel.

 

Schémas de montage à bord de ce système…


 

 

Ce système de lavage à l'étrave du bateau est très intéressant car si vous le faites en "volant" (non fixé et en tuyau souple), il pourrait vous servir de moyen de lutte contre un incendie extérieur. Il peut évidemment vous servir aussi au lavage du pont en cas d'urgence. Cela a été notre cas après avoir traversé la vague, le mur d'eau rugissante du Pororoca à l'entrée de l'Amazone. Un déferlement de bouillase avait couvert le pont entier après le passage de ce mascaret.


Ce jet m'a bien souvent servi également après de bonnes pêches. Car la corvée qui suit est le nettoyage des prises et cette opération n'est pas spécialement propre. Un jet d'eau efficace, simple et pratique, est encore une fois bien utile.

 

 

 

Qu'on se le dise …et bon vent !

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 Retour à liste des Tr & As...


 



03/01/2011
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres