Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

163 La Gaffe du gasoil dans le réservoir d’eau ou l’inverse…

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

163 La Gaffe du gasoil dans le réservoir d'eau ou l'inverse…

 

    

     Tôt ou tard on est confronté à cette galère sur nos bateaux.

On a beau faire attention, une occasion viendra où ce jour-là, pris par la météo, les évènements autour de vous, des soucis personnels ou autre galère imprévue…/…, eh bien la manche ou un jerrican est mis en place en on verse sans se rendre compte que ce n'est pas le bon nable que l'on a ouvert.

Trop tard, le mal est fait !

Alors quoi faire ?

 

 

Pour moi, que ce soit un cas ou l'autre, je qualifierai ces cas de "préoccupants"…!

 

 

 

Premier cas : on met du gasoil dans les réservoirs d'eau…

 

     Ce cas est inquiétant car il pourrait occasionner par effet dominos des conséquences extérieures au bateau en déclenchant une pollution marine. En effet, si vous ne voyez pas de suite cette méprise, le gasoil va remplir les réservoirs et déborder par les trop-pleins qui verseront à l'extérieur, direct à la mer. D'où ce danger de pollution. Le gasoil est un produit raffiné qui s'étendra rapidement en surface. Une partie volatile s'évaporera mais il restera sa partie lourde qui viendra polluer les eaux environnantes. Ce n'est vraiment pas à faire… !

 

On va supposer que vous vous êtes aperçu de la bêtise et que rien ne déborde en extérieur.

Alors quoi faire…?

 

Eh bien pas de panique tout d'abord, tout problème a une solution.

Après avoir stoppé le remplissage, si vous avez des vannes inter réservoirs (c'est très bien !), eh bien c'est de tout fermer. Car le gasoil étant plus léger que l'eau, celui-ci va flotter au dessus et probablement rester dans le premier réservoir où il est entré. Il  va donc se cantonner sur l'eau, s'il en restait encore dans les fonds, uniquement dans le premier réservoir. Ceci se fera sans doute aussi au dessus des tuyaux de liaisons inter réservoirs s'ils sont placés dans les parties basses (cas le plus probable). On peut presque affirmer donc que vous n'aurez qu'un seul réservoir pollué, celui d'entrée. Ensuite, là çà dépend de la conformation de ce réservoir.

Mais dans le principe, il faudra débrancher le trop-plein allant au dehors et le rallonger (à l'aide d'un bout de tuyau + Serflex) pour venir se déverser en contrebas dans un jerrican vide. Ensuite il suffira de reprendre le plein (en eau cette fois) lentement et par petite quantité, par l'orifice normale (nable) et donc de faire déverser le gasoil qui se maintiendra toujours en haut de la couche d'eau vers ce jerrican. Si vous connaissez la quantité de gasoil introduite dans le réservoir d'eau vous pourrez suivre aisément la vidange de celui-ci. Et ainsi savoir quand la quantité versée sera bien totalement ressortie !

 

     Une fois tout le gasoil vidangé, il vous faudra rincer et rincer encore, en ajoutant du produit de nettoyage à l'eau pour enlever toute trace de pétrole dans ce réservoir. Ce sera long et l'odeur persistera quelques temps mais en le rinçant avec du vinaigre blanc* cela sera très efficace. Si vous avez une trappe d'accès, ce travail de nettoyage en sera facilité. Vous pouvez aussi le condamner provisoirement, le temps de le faire tremper avec un mélange vinaigré. Il vous restera les autres réservoirs en secours. Un bon truc encore pour accélérer le nettoyage, c'est de plonger un tube fin dans le réservoir avoir l'avoir empli d'eau et de souffler dedans. Les bulles vont brasser l'eau et le vinaigre et venir décaper le gras sur les parois et le haut de la cuve avec plus d'efficacité.

 

Voici d'ailleurs "un bon exemple d'incident", pour lequel je préconise toujours d'avoir des vannes de coupures dans les liaisons inter réservoirs. C'est uniquement une histoire de sécurité contre une pollution éventuelle comme celle-ci (mais elle pourrait être aussi bactériennes, ou autres…).

 

* vinaigre blanc : le vinaigre est de l'acide acétique dilué. C'est un bon solvant « alimentaire » contre la pollution accidentelle d'un réservoir.

 

 

 

Second cas : on met de l'eau dans le réservoir de gasoil…

 

     Cela revient pratiquement à la même chose que le cas précédent.

Mais pour le moteur, ce cas est quand même moins gênant  car les moteurs marins sont équipés d'un filtre décanteur d'eau. Donc le travail final sera assuré par ce filtre qu'il faudra surveiller et purger, tout simplement.

 

Là encore, le danger viendra que l'eau remplissant le réservoir à combustible va soulever celui-ci et va le faire déborder en atteignant le plein (cette fois le trop-plein partira à l'intérieur du bateau). On peut supposer que, quand même, vous verriez probablement l'erreur avant de faire le plein total !

 

Dans ce cas précis, il suffira d'avoir un tuyau rigide fin (tube de cuivre ou d'alu) et de le plonger par un orifice tout au fond du réservoir. Ensuite il suffira d'aspirer l'eau par le fond à l'aide d'une petite pompe (manuelle ou électrique). Dès que vous verrez arriver le gasoil, cela signifiera que l'eau est bien vidée. Si vous avez une purge (vanne) de fond de réservoir, le travail est très facile. Restera cependant à surveiller le filtre décanteur car celui-ci sera très sollicité au fonctionnement du moteur. Mais encore une fois, ce cas est moins grave que le précédent car il y a moins de risque de pollution marine (extérieure).

 

 

 

 

Qu'on se le dise …et bon vent !

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 Retour à liste des Tr & As...

 

 

 

 

 

 



20/12/2011
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 152 autres membres