Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

172 Ajouter une sécurité au groupe d’eau…

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

172  Ajouter une sécurité au groupe d'eau…

 

 

     Les groupes d'eau sous pression à bord ne sont pas spécialement protégés. Mis à part un fusible sur l'alimentation du moteur de pompe, ces groupes ne sont généralement pas commandés d'origine par un interrupteur (hormis une coupure générale au tableau électrique). L'ajout d'une commande autonome n'est donc pas superflu. Mieux, elle vous permettra durant les absences prolongées une sécurité accrue. En effet ces groupes d'eau sous pression mettent les circuits de distribution d'eau du bord en pression permanente (varie de 3 à 5 kg). Ceci se fait par l'intermédiaire d'un vase d'expansion permettant de temporiser la mise en route du groupe entre une pression mini et une pression maxi.

 

Maintenant qu'arriverait-il si un Serflex (par exemple) lâchait sur l'une des conduites du réseau d'eau ?

Eh bien, la pompe se mettrait en marche de façon continuelle puisqu'elle détecterait une pression faible dans le circuit. Ce premier ennui va en amener un second bien plus grave à mes yeux : c'est que tout l'eau des réservoirs du bord va être vidangée par la fuite, dans l'intérieur du bateau. Pour un peu que votre pompe de cale automatique fait des siennes (panne – bouchée), bonjour la surprise à votre retour d'hivernage*.

Vous avez « les planchers qui flottent dans votre maison » !

 

Alors une chose très simple à mettre en place sur le circuit du groupe d'eau, c'est de mettre tout simplement un interrupteur en série sur son alimentation. Cet interrupteur sera placé proche d'un robinet et légèrement caché pour ne pas le basculer intempestivement. A votre départ, il suffit de couper ce circuit électrique de pompe. Ainsi, il n'y aura plus de risque de noyer son bateau, le circuit d'eau n'étant plus en pression ni la pompe alimentée.

 

 

Autre avantage également…

Ayant eu à faire un dépannage sur le bateau d'un ami, j'avais dormi 2 jours durant sur son bateau. En journée, occupé à bricoler et le bruit ambiant du port aidant, je n'avais rien remarqué d'anormal sur le circuit d'eau. Mais durant la nuit, j'entendais le groupe d'eau se mettre en marche toutes les 10 minutes environs. Ce bruit était assez fort et en devenait même gênant ! Il y avait un problème de fuite sur le circuit ou bien une valve était fatiguée sur le groupe. Toujours est-il que ce genre de bruit vous met les nerfs à vif en moins d'une heure surtout si vous avez déjà par avance le sommeil léger.

 

Avec un interrupteur de commande sur le groupe d'eau, ce problème de bruit intempestif serait automatiquement neutralisé (en attendant de réparer) !

Que d'avantages en somme…

 

* hivernage : si vous hivernez dans un pays froid, ne pas oublier de purger le circuit du chauffe-eau (et de tous les appareils possédant de la tuyauterie rigide emplie d'eau…), cela évitera de la casse en cas de gel à bord durant votre absence. Il est donc bon d'avoir installé aussi une petite purge sur ces circuits, en sécurité.

 

 

 

Conclusion : mettre une commande en sécurité sur le groupe d'eau est une mesure bien sage à bord.

 

 Voir autre article sur les groupes d'eau...ici...

 


Qu'on se le dise …et bon vent !

 


Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 Retour à liste des Tr & As...

 

 

 

 

 

 

 

 



04/03/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres