Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

179 Les Pannes possibles du groupe d’eau…

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

179 Les Pannes possible du groupe d'eau…

 

 

 

     Sur les circuits d'eau du bord il n'y a pas beaucoup de pannes possibles.

Mais cela revêt parfois l'allure du casse-tête car le circuit n'est pas aussi simple et surtout il couvre le plus souvent toute la surface du bateau. Il court donc dans les parties cachées, invisibles, où bien les fonds. Donc difficultés supplémentaires pour identifier rapidement la nature et l'endroit de la panne.

 

     En tout premier, le circuit des pompes est régulé par deux choses. Un régulateur mécano-statique qui déclenchera à une certaine pression de maintien dans le circuit (vis de réglage). Ensuite un vase d'expansion qui régira la temporisation du système régulateur. Autre rôle également, il amortira par sa seule présence d'éventuels "coups de bélier" dans le circuit. Plus le vase est grand, plus le temps sera long entre chaque sollicitation "moteur de pompe". Certaines pompes, régulées électroniquement depuis peu, se passent de vase d'expansion (mais elles sont nettement plus chères que les modèles courant – 3X - oups !).

 

 

Voici un petit résumé de ce qui peut se voir comme pannes classiques, sur ces groupes.

 

 

 

La pompe ne démarre pas…

 

A la sollicitation (ouverture d'un robinet), la pompe ne démarre pas et l'eau ne coule pas.

 

1) Vérifier que la pompe* soit bien alimentée en courant (fusible – switch si présence).

 

2) Si oui, la brancher en direct avec une autre source de courant, cela éliminera le circuit 12V du bateau (chute de tension possible créé par un "point chaud" sur le circuit).

 

3) Si toujours idem : la pompe est HS – démontage – vérification – changement éventuel.

 

 

* pompe : certaines pompes sont équipées d'une protection thermique, intégrée. Si le moteur peine, il chauffe et la pompe se coupera donc automatiquement. Vérifier si le modèle en est équipé avant de chercher plus loin !

 

 

 

La pompe démarre à la mst et/ ou à la sollicitation mais fonctionne en permanence…

 

Là, plusieurs possibilités.

 

1) Le vase d'expansion est plein d'eau au lieu d'être plein d'air (en fait il n'est jamais complètement rempli d'air car l'eau monte dedans et met ainsi sa réserve d'air en pression* – ce qui temporise le circuit justement : c'est son but). Mais s'il ne contient pas d'air du tout, ce n'est pas normal : le démonter pour vider l'eau et le remonter « plein d'air ». Il retrouvera ainsi sa fonction de tampon amortisseur de pression statique.

 

2) Le circuit d'eau possède une fuite d'eau qui fait de suite baisser la pression dans le circuit et sollicite donc la pompe en permanence. Dans ce cas, il faut aller à la « chasse à la fuite ». Pas facile parfois, il faut "écouter" dans différentes zones du bateau pour localiser la fuite. Ensuite réparer, et le problème devrait rentrer dans l'ordre. Penser que la fuite peut être localisée au dehors (ou coqueron accessible en extérieur) avec « les douchettes de plage arrière », par exemple !

 

* Pression : les pressions classiques sur les circuits d'eau sont la majorité du temps, comprises entre 1,7 bar et 2,8 Bar.

 

 

 

La pompe démarre, marche normalement, mais ensuite se met en marche sans sollicitation régulièrement…

 

1) Le circuit d'eau a une faible perte de pression…

- il y a une petite fuite d'eau – la rechercher.

- le vase d'expansion peut être fissuré – vérification / réparation / échange.

 

2) Le réglage de la pression est hors limite.

Pour cela, il est nécessaire de reprendre le réglage. Pour ce faire : enlever un petit cache en plastique se trouvant sur le dessus du corps de pompe. Ce cache protège une vis qui sert de réglage au système régulateur de pression. Essayer dans un sens puis dans l'autre si ce premier n'améliore pas l'arrêt des sollicitations (en principe : en tournant dans le sens horaire, on augmente la pression de service et, à l'inverse des aiguilles d'une montre : on la diminue).

 

3) Les clapets de la pompe ne sont plus étanches. Il faudra la démonter.

Avec le temps, les lèvres de joints de clapets (membranes circulaires en caoutchouc) se couvrent de calcaire, deviennent aussi plus rigides et par ces faits, seront moins étanches. Il faudra donc les nettoyer ainsi l'étanchéité sera retrouvée (attention car fragiles – y aller doucement !). Parfois c'est une saleté qui est entrée dans le circuit de la pompe et qui rend inopérant celles-ci par coincement d'un ou de plusieurs clapets (il y en a généralement 4 sur les modèles courant – Flojet – Jabsco - Inovtech …).

 

NB : si vous faites le plein régulièrement avec de l'eau de pluie, de source, ou de puits (autre que robinet citadin…), il sera bon d'avoir dans le circuit primaire arrivant à la pompe un filtre permettant justement d'éliminer les petits déchets organiques (même minuscules) et ainsi prémunir les sièges de clapets de la pompe. Ceux-ci sont très sensibles et fragiles. Une toute petite saleté dans l'un de ceux-ci et la pompe fuit !

Dès que l'on est en présence de pression dans un fluide, les étanchéités deviennent primordiales donc capricieuses ! C'est le cas sur les groupes d'eau à pression du bord.

 

 

 

Dernière astuce…

 

     Sur les circuits de fluides, surtout les liquides en pression, il est toujours bon d'avoir mis en place une purge de circuit en point haut. Je m'explique… Quand on met en service un circuit de liquide, auparavant il y a de l'air dans les conduites. Cet air, à la mise en service du réseau, va avoir tendance à fuir vers les points hauts et parfois créer un "bouchon" qui empêchera le circuit d'amorcer correctement. Sur les groupes d'eau, utilisés sur nos bateaux, les pompes sont très souvent "auto amorçantes", donc pas de souci en général. Mais cette "purge haute" sera très utile néanmoins pour la mise en service comme à l'hivernage pour vidanger le circuit.

Pour mettre en place une purge, c'est facile. On fait monter l'un des tuyaux, un peu plus haut que les autres (en forme de siphon) et on insert un Té en haut de la boucle sur lequel on met une vanne à rotule. Le tout dans un endroit accessible et visible aisément.

 

 

Voir autre article sur les groupes d'eau...ici...


 


Qu'on se le dise …et bon vent !

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 Retour à liste des Tr & As...

 

 

 

 



19/04/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 151 autres membres