Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

183 Les outils de coupe et l’affûtage…

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

183  Les outils de coupe et l'affûtage…

 

 

     A bord, comme à la maison d'ailleurs quand c'est le cas, nous avons un tas d'outils de coupe. Cela commence par les ustensiles de cuisine (couteaux en tout genre, tranchet, hachoir, ciseaux, cutter…/…), ensuite les outils de menuiserie ou autre mécanique (ciseaux, gouge, bédane, burin, scie, plane, égoïne, zague, lapidaire, forêts, fraises, sauteuse, grignoteuse, machines tournantes…/…) et enfin ceux de travaux agricoles (sécateur, faucille, faux, serpe, hache, tronçonneuse, taille-haies…/…).

 

Eh bien, pour ma part,  j'ai eu la chance d'avoir un papa menuisier ébéniste. Jeune, il m'a enseigné des tas de choses de son métier. Mais en particulier celle-ci, que j'ai retenue comme très importante : c'est que l'on ne doit jamais travailler avec des outils non affûtés. Ceci sera d'autant plus vrai que les outils de coupe seront petits et près des doigts.

Pourquoi ?

Eh bien tout simplement, c'est qu'en utilisant un outil mal affûté, vous allez forcer avec cet outil et plus l'effort est important, moins la précision et la sensibilité du geste sera grande. Conclusion, travailler avec des outils peu ou pas affûtés, c'est prendre le maximum de risque de se blesser. Ceci arrivera obligatoirement par forçage sur ces outils et un dérapage totalement incontrôlé mènera à l'accident !

 

Contrairement à l'idée répandue… : "si le couteau est trop bien affûté, on va se couper avec", cette vue est totalement fausse bien évidement. Regardez n'importe quel professionnel travaillant avec des outils de coupe, ils vous diront tout le contraire. C'est une évidence. Maintenant, il est vrai qu'en utilisant des outils de coupe bien affûtés, il faut être prudent et précis dans ses gestes et utiliser aussi les protections qui vont bien avec (gants, lunettes, tablier, carter de garde, chaussures de sécurité, etc…).

Mais là, c'est tout l'apprentissage de la vie, tout simplement !  

 

Conclusion : à bord d'un bateau quand on prévoit de partir faire son TDM (vivre plus ou moins en autarcie, même momentanément), il faut avoir avec soi, le nécessaire pour avoir ses outils toujours en bon état de coupe !

Après cela, on pourra réellement bien travailler avec.

 

 

Alors quoi posséder, pour ces affûtages ?

 

     Eh bien en premier une (des) pierre à aiguiser à main. Cela fera peut-être sourire mais c'est le tout premier ustensile à mettre dans « sa caisse à clous ». On peut en avoir différents modèles avec des grosseurs de grains variables. Il faut adapter ce grain à la nature de l'outil en question. Grain très fin pour les couteaux par exemple…, grain moyen pour les ciseaux à bois…, grain plus grossier pour une faucille, un burin…, etc…

 

Ensuite, il sera bon d'avoir des petites meules tournantes. Il en existe de tout modèle et de tout grain aussi. Avoir du grain grossier pour le dégrossissage des outils lourds et des grains plus fins pour les petits outils de coupe de précision. Enfin si vous êtes un maniaque de forêts et fraises, parfaitement affûtés, eh bien une petite meule au silicium/ corrindon sera parfaite. Ces meules ont un grain extrêmement fin et permettent un affûtage au top pour les aciers très durs comme les forêts (fraises ou jonc de toupie) au carbure et/ou au nickel –chrome -vanadium (travail de l'inox ou de bois très dur).

 

Pour compléter, la panoplie, il est indispensable de posséder quelques bons tiers-points (petite lime triangulaire spécial affûtage) et d'apprendre à affûter les forêts. Eh oui, cela s'apprend car il y a une méthode, un coup de main à avoir et des angles bien précis à respecter (voir sur la toile…). Dans cette rubrique des Trucs & Astuces d'ailleurs, il y a plusieurs dossiers parlant du perçage des matériaux et des contraintes d'affûtage des outils (à voir)…

 

Un petit paragraphe spécial rasoir électrique...

    Si vous possédez un rasoir électrique, à têtes multiples, eh bien il est possible mais difficile d'affuter ces grilles de coupes car cette opération requiert une pâte spéciale. En effet les têtes circulaires des rasoirs sont en titane et ces têtes sont affutées sur leur propres sièges/ grilles, en titane également. En théorie, il n'est même pas possible d'inter-changer une tête sur autre siège ! Si votre rasoir ne coupe plus vraiment, vous pouvez tenter de le faire tourner en badigeonnant les grilles des têtes avec de la pâte à polir. Mais chacune sur leurs sièges sans les inter-changer. Le résultat sera très aléatoire, surtout si vous avez mélangé inopinément les grilles et les têtes de coupes. Il est cependant possible dans la majorité des cas, de ne changer que les têtes (voir doc fabriquant). Eventuellement, partir avec un jeux de têtes de rechange d'avance. Une fois changées, il faut faire tourner le rasoir "à vide" afin de peaufiner l'ajustage des têtes circulaires sur leurs grilles pour finaliser l'aiguisage.


Conclusion…

 

Les outils de coupe et leur affûtage ?

…un petit chapitre "bricolage", vraiment à peaufiner dans la vie d'un marin au long cours.

 

 

 

Qu'on se le dise …et bon vent !

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 Retour à liste des Tr & As...

 

 

 

 

 

 



08/05/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres