Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

194 Pannes possibles d’un Frigo Trimix…

Trucs & Astuces précédent…




194 Pannes possibles d'un Frigo Trimix…



     Les réfrigérateurs que nous possédons à bord de nos bateaux sont souvent des modèles Trimix. Ils sont appelés ainsi car ces frigos fonctionnent sur trois modes différents : 220 V alternatif, 12V continu et sur Gaz.
Bien sûr, comme tout appareil, ils peuvent tomber en panne avec le temps et les inconvénients rajoutés par l'ambiance marine, la gîte, etc…

Ces réfrigérateurs Trimix sont du type à absorption. Je ne parlerai donc pas ici des frigos classiques, ménagers, qui eux sont à compression.


Panne de fonctionnement en 220V…


     Dans ce mode de fonctionnement, les pannes possibles ne sont pas nombreuses. La majorité du temps c'est la résistance de chauffage qui lâche. Pour le savoir, c'est simple, si le frigo dans sa partie basse arrière ne chauffe pas, c'est que la résistance est morte ! Celle-ci se loge dans le bas de la cheminée dans un boîtier en grès réfractaire qui a la forme d'une bougie allongée. La démonter pour la tester avant de la changer. Suivant les modèles, elle peut avoir une valeur de puissance comprise entre 60 et 150W. Il faudra respecter sa valeur nominale.
Si la résistance est bonne (tester à l'Ohmmètre), il faut vérifier ensuite le thermostat, s'il y en a un, puis enfin la carte électronique si le Trimix est un modèle de dernière génération. Si c'est la carte Logique* qui est en panne, la faire tester si possible avant de la changer. Elle peut toutefois être complètement shuntée mais dans ce cas les réglages deviennent caduques, sauf pour le thermostat qui lui, parfois, reste autonome.

NB : pour info, un frigo Trimix sur 220V, va consommer aux environs de 0,5 A (pour P=120 à 150W).

*Carte Logique : Inconvénient de ces frigo Trimix dernière génération équipés d'une carte Logique, c'est que, en cas de coupure de courant sur 220V, eh bien le Frigo ne se remettra pas en marche "seul". En effet, le bouton de commande de MST est une fonction séquentielle inchangeable avec la priorité suivante : 220V, 12V, Gaz. Après une interruption de fonctionnement, il faudra donc impérativement ré-armer le bouton de démarrage avec en plus, le choix du mode de fonctionnement.


Panne de fonctionnement du circuit 12 V…


     Ce cas de fonctionnement est identique au cas 220V. Donc même effet concernant la panne : pas de chauffage. La résistance est un modèle similaire sauf que, elle, est prévue de fonctionner en basse tension 12V continu. La puissance varie aussi suivant les marques et modèles. La procédure de recherche de panne sera donc identique qu'en 220V. Pensez toutefois que les circuits 12V continu nécessitent des sections de fils d'alimentation bien plus grosses qu'avec le 220 V alternatif. Ceci ajoute donc une panne possible sur l'alimentation du circuit par une section de fil trop petite ( 2,5 mm² est bien – plus encore si la longueur le nécessite : au-delà de 5-6m). Ce défaut peut entraîner une perte de tension en ligne ou plus grave, un "point chaud" par échauffement des fils ou des raccords sur dominos (ou autres liaisons)… L'idéal étant de toujours étamer les fils de liaisons en 12V pour un meilleur contact lors de raccords (cosses, dominos, barrettes, bus de distribution…). Ainsi un fil multibrins étamé ne s'effilochera pas, ne s'écrasera pas, déformations induites rendant toujours la liaison mauvaise.

NB : Pour info, un frigo Trimix sur 12V va consommer en moyenne de 5 à 13 A (pour P=60 à 150W).


Panne de fonctionnement sur gaz…

     Ce cas de panne est plus fréquent et plus vicieux qu'avec les modes électriques.
On va trouver plusieurs type de panne sur Gaz, qui n'ont pas du tout la même cause.
1) Panne de chauffage
2) Panne d'agrégat réfrigérant.
3) Panne de régulation


1) Panne de chauffage…
     Il faut en tout premier vérifier l'état de la cheminée et de sa calorifugation. En effet, sur Gaz, la chaleur produite par la combustion se disperse beaucoup plus qu'en mode électrique (les 2).  Ainsi la chaleur latente va dégrader le système de protection d'isolation de toute la cheminée au-dessus du brûleur à gaz.
Alors commencez par bien regarder les protections enveloppant la couche de "laine de roche" (en général) qui entoure la cheminée. Celle-ci doit impérativement bien envelopper la couche isolante (laine de roche ou de verre) qui suit sur 50 cm (au moins, dépend des modèles) toute la cheminée au-dessus du brûleur. Si nécessaire refaire l'enveloppe de cette isolation avec une feuille d'alu fine ou autres matériaux malléables (zinc, laiton…). Si on ne dispose pas de matériel adéquat, on peut toujours couper et dérouler de grosses boîtes de conserve (genre lait en poudre de 2,5kg ou conserves de 5kg) et de les apprêter pour faire avec.

Ensuite vérifier l'état du brûleur. Le nettoyer à l'aide d'une petite brosse métallique. La rouille se met fréquemment dans cette partie interne du brûleur et vient obstruer celui-ci. Des bestioles ont pu également y faire un nid durant une absence prolongée, c'est fréquent… (araignées, guêpes, termites, souris…).
Près du brûleur, on doit également trouver une source d'air frais qui va alimenter la flamme (sinon risque de mauvaise combustion ou d'étouffement). Enfin sur la partie haute du frigo, l'air chaud et les émanations de gaz brûlés doivent pouvoir s'évacuer aisément en extérieur. Bien vérifier donc ces aérations : aspiration basse + évacuation haute.


2) Panne d'agrégat réfrigérant…
     Les agrégats réfrigérants sont assez peu variables, en général il s'agit d'un composé ammoniacal.
Avec le temps ou les effets combinés de la gîte et des vibrations, cet agrégat peut se figer par blocage de cristaux ou de bulle de gaz dans une partie du circuit. Dans ce cas, il faut retourner le frigo, la tête en bas et tapoter sur la tuyauterie de circulation du réfrigérant avec un bâtonnet de bois ou de plastique tendre. On peut aussi le secouer s'il n'est pas trop lourd et/ou trop encombrant. On entend alors un gargouillis dans la tuyauterie qui signifie que l'agrégat est en train de re circuler. Après avoir effectuer cette opération, remettre le frigo en position normale de travail et attendre une nuit complète avant de re allumer sur gaz. Le frigo devrait fonctionner à nouveau.
Si ce n'est pas le cas, il faudra recommencer la séance de retournement - tapotage à nouveau.  Il faut cependant se rappeler que c'est la température de chauffage qui permet de bien faire circuler l'agrégat réfrigérant. Donc toujours bien vérifier que "la cheminée et sa colonne de chauffage", fonctionne bien en premier. Ne pas hésiter à le faire fonctionner un peu en 220V pour le booster un peu.

PS : sur nos voiliers, un élément vient perturber la circulation et donc, en conséquence immédiate, la transformation de cet agrégat en phase vapeur, c'est la gîte ou bien le tangage. Il sera bon de positionner le frigo à bord dans un endroit, le plus proche possible du centre de gravité du bateau afin de minimiser au maximum les effets de cette gîte ou du tangage sur son fonctionnement.

NB : Pour info, un frigo Trimix sur gaz va consommer une bouteille de 13kg entre 1 et 2 mois maxi. Cela dépendra de la capacité du frigo et de son réglage (thermostat). Pour ma part j'ai un Trimix Ways3, de dernière génération…
Réglé à « fort », la bouteille de 13kg dure seulement 1 mois.
Réglé à « moyen », elle dure 1mois et demi.
Sur 12V, il consomme 13A (mesuré à la pince Ampèremétrique). Il faut donc "une bonne génération électrique derrière" pour l'alimenter ainsi de façon permanente.


3) Panne de régulation…

     Si le frigo est équipé d'une carte de régulation, la panne pourra donc venir de cet élément, mais elle est peu souvent en cause.
Voir en premier le thermostat avec son bouton central de dégivrage pour les plus simples (ancien modèle).
Si le frigo est équipé d'une carte électronique cette fois, celle-ci peut être shuntée complètement et on peut alors brancher la résistance de chauffage en direct. Mais il faudra confier cette manip à une personne qualifiée. Cela permettrait néanmoins de s'assurer que c'est bien la carte qui est en panne, tout en ayant du froid en attendant son changement.



A propos de régulation toujours, une autre panne possible mais plus rare, serait une surchauffe de l'évaporateur. Les frigos Trimix sont équipés, pour les plus gros modèles, d'un kit de ventilation forcé automatique. Ce système est commandé par un Klixon qui allume 1 ou 2 ventilateurs disposés dans la grille évaporateur (au dos du frigo). Ces ventilateurs peuvent tombés en panne. Voir également le Klixon de commande (accolé aux ventilos), mais ces interrupteurs thermiques (Klixon) sont rarement en cause (très fiable).



Astuce de sécurité, pour le fonctionnement sur gaz….


     A chaque fois que j'ai utilisé un frigo sur gaz, j'ai toujours disposé à l'arrière de celui-ci, juste devant le brûleur, d'une petite glace (à poste fixe) afin de m'assurer d'apercevoir la lueur faite par la flamme du brûleur. Il y a bien, en principe, une sécurité gaz qui coupe l'arrivée si la flamme s'éteint mais j'ai toujours été très méfiant quant à l'utilisation du gaz. Ce petit miroir a donc pour seul but, de voir rapidement si la flamme est bien allumée ou pas ! Dans le cas où il serait impossible d'y glisser ce petit miroir, on peut utiliser un tuyau fin et rigide qui vient près du brûleur et là, cette fois c'est le bruit de combustion qui pourra être parfaitement entendu en collant l'oreille sur le bout du tuyau.
En tous cas, il est vraiment utile d'avoir un « regard possible sur le brûleur », régulièrement.
Il y va de notre sécurité à bord.




Qu'on se le dise …et bon vent !



Trucs & Astuces précédent…



 Retour à liste des Tr & As...








12/10/2012
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres