Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

198 Simplifier la gestion du 220Va, à bord…

Trucs & Astuces précédent…




198 Simplifier la gestion du 220Va, à bord…



     Quand on se déplace d'un pays à l'autre, on s'aperçoit rapidement que chaque communauté possède ses méthodes, ses habitudes, ses spécificités et le courant électrique, fourni à quai, n'échappe pas à la règle.

C'est ainsi que sur le territoire des USA, le courant domestique fait 110 Va* pulsé en 60 Hz (chez nous, avons du 220Va pulsé en 50Hz). Bon ceci n'est pas gênant, il suffira de trouver un bon transfo et il sera aisé de fabriquer du 220Va à partir de leur 110Va. Quant à la fréquence, ce n'est pas gênant. Cependant, il y a une autre complication en plus chez eux, c'est que leurs équipements sont pour la plupart munis d'un détecteur de phase (que nous autres ignorons complètement). Chez nous, nous pouvons inverser la phase et le neutre dans une prise de courant, c'est sans conséquence. Mais bien souvent, ce ne sera pas possible sur du matériel américain. Donc si un jour vous avez un problème de disjonction intempestive avec du matériel originaire des USA (ou chez eux avec du matériel étranger), pensez simplement à démonter votre prise et y inverser les deux fils, phase et neutre. Et le branchement sera accepté. C'est une astuce à connaître pour escales dans le monde Anglo-saxon.

Ensuite, il y a les pays (en voie de développement !) où là cette fois le 220Va existe bien en tant qu'alimentation domestique, mais « il arrive …de temps en temps » …sans jamais savoir quand exactement. De plus la tension théorique des 220Va peut varier en moins comme en plus, se méfier donc des surtensions (protection).
Alors là, c'est "au petit bonheur, à la chance". Et les soucis commencent pour nous, trop habitués à être servis de suite, à la demande.


*110 Va : les USA sont loin d'être seuls ainsi…(liste incomplète) :
On trouve aussi la plupart des pays d'Amérique centrale (Costa Rica, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Mexique, Panama, Porto Rico, Bahamas, Jamaïque, St Marteen, Caïmans…), +  Canada, Guyana et îles américaines en général…
Côté Asie, idem pour Vietnam, Cambodge, Taïwan, Japon (100Va), Philippines (110 & 220Va) et d'autres encore comme Arabie Saoudite, Madagascar (110 & 220Va), Sénégal, Polynésie… Donc le cas n'est pas si rare dans un TDM !

C'est là qu'intervient ce chapitre «Simplifier la gestion du 220Va à bord ».



L'installation idéale…

     A bord, s'il est indispensable d'avoir une distribution 12Vc (ou 24Vc) partout ce sera le cas également en 220Va. Si l'un des réseaux 220Va (bord ou secteur) est manquant, l'autre sera disponible immédiatement pour le suppléer. Aujourd'hui avec tout notre matériel électrique ou électronique, il est indispensable de pouvoir compter dessus.


Une bonne installation 220Va, à bord…

Eh bien, encore une fois, le mieux sera de posséder au moins 2 sources de génération pour ce 220Va.
En premier, un circuit de raccordement au quai (prise extérieure, avec rallonges et adaptateurs divers).
En second, un convertisseur* interne branché sur le parc batteries du bord. On trouve aujourd'hui ces appareils à bon marché et dans toutes les gammes (toute puissance et toute qualité, le « pur sinus » étant le Top).
En troisième recours (c'est vraiment une sécurité si vous naviguez hors de sentiers battus – c'était notre cas), on peut aussi disposer d'un groupe électrogène, autonome. Les prix ont nettement baissé là aussi.


Premier cas… 220 Va "secteur" présent :
Là, pas de souci, vous vous branchez sur le quai, via une ligne extérieure (disjoncteur différentiel en entrée).
Si vous êtes dans un pays à 110Va, un transfo en entrée (110/220Va – puissance adaptée à votre consommation  de pointe !) et vous voici alimenté en 220Va.

Second cas … 220 Va "secteur" absent :
Vous devez alors brancher ce même fil connecteur d'entrée, sur la sortie du convertisseur et qui arrivera au même endroit que l'entrée de la ligne "secteur extérieur". Mais là, attention, il ne faut jamais avoir deux lignes alimentant le circuit 220 Va du bord en même temps ! En fait il suffit d'avoir un seul fil donc une seule prise (secteur / mâle), près du tableau et celle-ci sera à brancher soit à l'arrivée secteur extérieur, soit à la sortie du convertisseur interne. Ainsi, en cas de coupure de l'extérieur, il vous suffira d'allumer le convertisseur et de brancher ce câble unique dessus.  
Pour les bricoleurs avertis, il serait possible de mettre un telérupteur (ou un relais en mode de basculement automatique), fonction de la présence alimentation du quai ou pas. Mais personnellement, je me méfie de tous les automatismes, ils créent souvent plus d'ennuis que d'avantages.

Troisième cas : le groupe électrogène du bord :
En fait, il se comportera comme le convertisseur sauf que lui, sera autonome et devra être installé dans un endroit ventilé (production de gaz d'échappement nocifs / chaleur). On utilisera donc toujours un seul câble unique en entrée du 220Va à bord, et ce, quel que soit le mode utilisé : secteur du quai, convertisseur 12V ou groupe autonome.
Ce sera ainsi, une sécurité absolue et vous aurez toujours disponible sous la main un mode de production 220Va, opérationnel.

* Convertisseur : c'est une mauvaise idée que d'installer un convertisseur dans un local moteur ou bien près d'une source de chaleur (surtout si celui-ci est puissant). Ces convertisseurs sont très productifs de chaleur eux-mêmes et sont ventilés automatiquement (commandés par des capteurs thermiques internes - thermistance). Il est donc préférable de le (les) mettre dans un coqueron ou un endroit frais, ventilé et bien protégé de l'humidité. La proximité du parc de batteries sera indispensable également car leurs câbles d'alimentation 12V seront forcément de fortes sections (coût – limitation de pertes en ligne).

Toutes ces remarques sont à prendre en compte, et, se les rappeler lors de l'installation à bord du 220Va, pour un TDM adapté dès la conception, aux différents pays.


Enfin, le cas des pays au "courant secteur vagabond" :

     Certains pays fournissent bien un courant secteur* mais celui-ci est présent "de temps en temps" et on ne sait jamais d'avance quand celui-ci va être opérationnel. Alors dans ce cas précis (Brésil, Venezuela, Afrique de l'Ouest, Madagascar, Indonésie, Indes…), eh bien le mieux est de posséder un bon chargeur de quai (Vectron, par exemple) et de produire le 220Va du bord via le convertisseur de façon permanente. Il vaudra mieux oublier le branchement direct. Ainsi dès que le courant secteur extérieur revient, vous rechargez automatiquement votre parc batteries, sans avoir à le gérer spécialement. De cette manière, à bord, vous serez certain d'avoir du 220Va disponible à tout moment (et le parc batteries se rechargera…quand le secteur 220Va public sera là…). Vos panneaux solaires et / ou éoliennes, complèteront parfaitement ce dispositif.

Je vous assure que parfois ces histoires de courant secteur vous amènent rapidement des migraines. Alors il vaut mieux y penser "avant" et ainsi se prémunir de toutes futures galères.


* courant et type de prises dans le monde…
Un excellent site qui vous donne tout, ici… http://www.voyages-transversales.com/pris0097.htm



Qu'on se le dise …et bon vent !



Trucs & Astuces précédent…


 Retour à liste des Tr & As...









12/11/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 151 autres membres