Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

214 Mille et six conseils de vie à bord…

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

214  Mille et six conseils de vie à bord…

 

 

 

 

Abeilles et destruction de nid…

 

     Si un jour un nid d'abeilles se constitue près de votre habitat (ou sur votre bateau – cela peut se produire après une absence prolongée…) eh bien voici une astuce d'apiculteur…

Il suffit de pulvériser sur le nid de l'eau savonneuse que vous préparez auparavant dans votre pulvérisateur de jardin (ou le pchitt-pchitt à vitres).

De plus, pour faire cette opération, il ne faudra pas vous habiller en noir, cette couleur attire les abeilles. Vous auriez ainsi plus de "chance" de vous faire piquer, donc habillez-vous en clair (le blanc les repousse) et en toile forte, vous résisterez mieux aux attaques, voire aux piqûres. Protégez-vous le visage également avec un voile enfilé sur un chapeau (de couleur sombre cette fois pour le voile, sinon : ébloui) et des gants de cuir. De la fumée les calme également, ne pas hésiter à faire un petit brasero à l'herbe verte - on peut même fumer une cigarette très odorante (mentholée ou au clou de girofle...). Toute diversion est fort utile pour les tranquilliser...

 

 

 

Antibiotique Naturel…

 

     Parmi tous les ingrédients que l'on peut avoir dans la pharmacopée du bord, on trouve l'extrait de pépin de pamplemousse. C'est un excellent antibiotique naturel et puissant (Je connais une marque : CitroPlus 800 – des Labo GSE - fabrication allemande, mais il doit en exister d'autres).

Contient des bioflavonoïdes naturels puissants.

 Il y a également l'ail qui est un excellent antibiotique naturel. On ne le dit pas assez !

 

 

Boisson rafraîchissante de nos mamies…

 

     Dans nos campagnes profondes (françaises), autrefois, on avait l'habitude de préparer une boisson rafraîchissante pour les enfants qui ne nécessitait vraiment pas grand-chose… A savoir, on prenait une cruche d'eau fraîche (1,5 à 2 L – tiré du puits bien souvent…) et on versait dedans 3 ou 4 cuillerées à soupe de vinaigre (de cidre la plus part du temps) et d'y ajouter une petite poignée de sucre en pierre (une douzaine de morceaux environs).  Voilà une boisson acidulée et douce à la fois qui nous régalait l'été par forte chaleur. Aujourd'hui avec nos « sempiternels supermarchés », on en oublie ces choses simples et très peu chères, en plus d'être naturelles qui permettent de se désaltérer par forte chaleur. Cette boisson sera 100 fois meilleure pour la santé que tous ces sodas artificiels, pleins de produits chimiques et de colorants…

 

 

Cheval qui s'emballe…

 

     Si un jour vous randonnez à cheval et que pour une raison X votre canasson s'emballe et devient rapidement incontrôlable… Si vous n'êtes pas désarçonné de suite, l'astuce est de lui masquer les yeux le plus vite possible. Faites-le avec vos mains si vous pouvez les atteindre. Sinon, coiffez sa tête avec un vêtement que vous retirez (blouson, tee-shirt, foulard…) si vous le pouvez.

Un cheval qui ne voit plus s'arrête généralement aussitôt. Se rappeler aussi que les chevaux sont des animaux très sensibles (peureux et nerveux), il faut donc les rassurer en permanence. Leur parler, les caresser, les tranquilliser, et là, tout se passera bien !

 

 

Eau de source ou de pluie toujours propre…

 

     Pour conserver de l'eau de source ou bien de pluie en parfait état phytosanitaire, il faut absolument que celle-ci soit conservée dans un récipient étanche à la lumière. Dès l'instant que la lumière du soleil pourra y pénétrer, l'eau se contaminera inexorablement. Et une fois le processus enclenché, la prolifération des bactéries et/ou micro-algues sera très difficile à enrayer. Donc si un jour vous devez conserver de l'eau non traitée, il faudra de suite la stocker dans un bidon étanche et opaque aux rayons lumineux. J'ai fait des expériences dans ce domaine et de l'eau de pluie (non traitée) conservée dans une glacière (de camping), étanche, s'est parfaitement conservée ainsi des mois.   



Entonnoir (faire un ) en 5 secondes…

 

     Si vous avez besoin d'un entonnoir et que vous n'en avez pas sous la main… Vous roulez une feuille de papier en forme de cornet et vous voilà paré. Pour les liquides, prendre une feuille épaisse, revêtue d'alu ou de film plastique.

Une bouteille de plastique découpée après le goulot est toujours une bonne solution si vous avez çà. Sinon, il vous aussi le Tetra-Brick (classique de jus de fruits) en ôtant un coin, au ciseau et proprement. Si c'est pour des petites graines, bien sécher l'intérieur de la boîte avant de s'en servir. Sinon, celles-ci se collent de partout.

 

 

Espion réseau EDF, raconte-moi…

 

     Lors de nos absences et que nous sommes branchés sur le courant 220V du quai… Pour savoir s'il y a des coupures, un moyen simple "d'espionner le réseau"… c'est de mettre dans une des prises du bateau, un programmateur journalier (ou bien encore hebdomadaire). Si vous le mettez bien à l'heure au départ, à votre retour il le sera encore …sauf s'il y a eu des coupures de courant. En regardant l'heure affichée, vous saurez quand et combien de temps cela à durer. Intéressant à connaître parfois pour gérer son frigo ou son congélateur.

 

 

Frigo en panne (thermostat)…

 

     Voici une panne sur un frigo qui peut facilement être dépanné provisoirement.

Si c'est le thermostat de votre frigo qui lâche, le compresseur va se mettre à marcher sans cesse et vous faire un froid sibérien dedans. Là n'est pas trop l'ennui réel, mais bien plus grave, c'est son moteur qui va se mettre à chauffer et qui va disjoncter car les compresseurs sont protéger par un switch thermique. Et celui-ci mettra très longtemps à se refroidir, donc perte du froid probable. Alors un moyen simple de se dépanner si un jour cela vous arrive, c'est de supprimer le thermostat carrément et de brancher votre frigo en direct par l'intermédiaire d'un programmateur journalier. Vous programmez ¼ d'h de fonctionnement par heure (plus : ¼ par 45' si frigo plein ou grand) de jour et ¼ d'h toutes les 60, 75 ou 90 minutes la nuit. Ainsi le moteur du compresseur ne chauffera pas et vous permettra d'attendre une réparation définitive (ou un changement d'appareil).

 

 

Mobile ou WiFi qui ne passe pas…

 

     Si vous êtes rendu dans un coin assez paumé et que le mobile ne passe plus… Vous pouvez essayer de mettre contre votre mobile, un grand couvercle de casserole ou tout autre objet en métal (acier, alu, inox…). Cela aura pour effet de rendre directive votre antenne (cachées à l'intérieur des boîtiers – elles sont minuscules désormais). Mais une fois « installé » ainsi avec votre « réflecteur à ondes », il faudra faire un 360° lentement sur vous-même pour savoir de quel côté vous accrocherez à nouveau et au mieux, le faisceau du réseau de téléphone portable (voir l'histogramme en icone). Ne riez pas, cela marche très bien. Certains ont réussi cela avec des boites de sardines, une grille de ventilateur, une passoire, une poêle, un Tétra-Brick en carton aluminisé - ouvert et déployé, etc…

Le monde des bidouilleurs ne recule devant rien, du moment que çà marche…

 

Cette astuce est aussi valable pour la WiFi sur votre ordi portable (ou votre IPhone)… L'antenne est dans le montant vertical de l'écran (en haut en général). Déplacez l'ordi au mieux en ajoutant le « réflecteur ». A faire en le faisant tourner autour de l'écran, comme si vous teniez un miroir en vous regardant partout. Visionner sur l'histogramme le gain de réception (icone en barres).

 

 Une très belle citation d'Albert Einstein pour illustrer ce propos…

«  La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne marche.

La pratique c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi ».

 

 


Nettoyage des jerricans…

 

     Au fil du temps, les jerricans servant au transport ou bien au stockage de l'eau douce, se ternissent. Un dépôt visqueux s'installe à l'intérieur, quand ce n'est pas un tapis d'algues vertes qui s'y établissent. C'est le cas rapidement s'ils servent à stocker de l'eau de source ou de pluie, et qu'ils restent exposés à la lumière. Là, il est grand temps de les nettoyer car ces dépôts vont finir par polluer les réservoirs principaux du bateau.  Ce n'est vraiment pas souhaitable !

Alors comment faire pour les nettoyer aisément ?

Eh bien on met dans les jerricans 3 ou 4 cuillers à soupe de sable fin plus un demi verre de vinaigre blanc. Il suffit ensuite de touiller le tout. On laisse reposer et agir tranquillement puis on recommence l'opération « secouage énergique », plusieurs fois. Enfin, on vide le tout et on rince avec un peu d'eau claire. On peut les rincer à l'eau de mer sans problème, cela économise l'eau douce du bord. Le mieux ensuite est de les faire sécher en les positionnant à l'envers, tête en bas sans bouchon. Le fait de bien les sécher empêchera toute récidive.

 

 

 

Plats ou mets trop salés…

 

     Si un jour vous avez malencontreusement versé la salière (seulement un peu trop de sel, c'est déjà "trop") dans un plat que vous étiez en train de préparer… eh bien tout n'est pas encore perdu. Il suffit de mettre une patate épluchée dans ce plat et laisser mijoter un peu de temps. Au moment de servir retirer la patate du plat et déguster. Ce mets devrait en principe se retrouver avec une bonne partie du sel excédentaire enlevé, absorbé par la patate. Par contre, elle, sera immangeable car elle aura aspiré pas mal de sel (des milieux physico chimiques différents ont tendance à s'annihiler – effet d'équilibre osmotique). Astuce oubliée de nos grands-mères…

 

 

 

Régulateur de vitesse improvisé…

 

     Parfois les petites perceuses 220v à bon marché, ne possèdent pas de régulateur de vitesse. Alors voici un moyen simple d'en ajouter un. Vous prenez "la commande à pied" de votre machine à coudre (électrique !) et vous l'intercalez dans la ligne d'alimentation de la perceuse. Il suffit alors de la commandez ainsi avec le pied et vous obtenez une régulation de sa vitesse, à la demande. Une autre astuce consiste également dans le même genre, à prendre le boîtier de commande d'un projecteur à iode de salon. Ceux-ci sont équipés d'un variateur de puissance commandé au pied. Pour ces deux appareils, la puissance maximum utilisable sera généralement de 500W. Mais c'est bien pratique pour des petits travaux de précisions quand on n'a pas "mieux".

 

 

 

Rhumatisme, arthrose, arthrite et douleurs articulaires…

 

     J'ai vu cette astuce un peu partout et elle fonctionne bien. Mais bien souvent elle est mal comprise et/ ou très mal interprétée. Je veux parler du bracelet de cuivre brut que l'on met à son poignet pour guérir de tous ces mots « des douleurs, dues à l'âge »… Un peu avant sa retraite mon père avait ce genre de douleurs un peu partout. Je lui ai donc confectionné un bracelet en cuivre pur dans un bout de gros fil électrique (4 mm de diamètre). Quelques mois plus tard (j'avais complètement oublié ce bracelet et lui aussi d'ailleurs), il n'avait plus mal en nulle part. En portant jour et nuit ce bracelet, les douleurs ne sont plus jamais revenues. Aujourd'hui c'est moi qui porte ce bracelet, même si je n'ai mal en nulle part, sentimental souvenir, c'est aussi pour l'expérimentation…

Alors petit conseil à propos de ces bracelets de cuivre pur…

Le fil pour faire ce bracelet n'a pas besoin d'être « anciennement électrique » car l'agissement de ce petit remède « miraculeux » ne fonctionne pas par électricité mais par absorption trans-dermique de l'oxyde de cuivre. Autrement dit il agit par osmose chimique du nano-cuivre déposé sur la peau. Ce sont les ions cuivres se formant au contact de la peau (par la sueur qui électrolyse le métal) qui nous sont utiles. Cette petite couche de vert-de-gris qui se forme sur votre peau à hauteur du bracelet ne doit pas être nettoyée ou enlevée (même si cela paraît un peu "sale"…). Car c'est elle qui transmettra les ions cuivre à notre organisme et ce cuivre en nano particules est très utile à notre métabolisme pour fonctionner. Il fait partie des nombreux métalloïdes et oligo-éléments dont le corps a besoin en permanence pour nous restaurer.

     Ces bracelets en cuivre n'ont donc rien à voir avec l'électricité ou le magnétisme. On pourrait très bien prendre un bout de tuyau (d'eau - en cuivre recuit) ou un jonc (rond de Cu) pour faire un tel bracelet.

En outre, il existe aussi des bracelets magnétiques – eux agissent en transformant l'eau de nos cellules en grappes de "molécules  trimères" (c'est tout autre chose…).

 

 

Traîneau improvisé pour charge lourde …

 

     Si un jour vous devez déplacer en plein air une charge relativement lourde et que vous n'avez rien d'autre que vos deux bras, eh bien pensez à fabriquer un « traîneau indien ».  Cela consiste à fabriquer à l'aide de deux solides perches (gaules de châtaignier, bambous…) attachées par la tête et munies d'une traverse, une immense lettre « A » et de s'en servir comme plateau porte-charge. Vous traînez au sol l'ensemble par la tête du A. Les deux pattes du A, feront guise de patins de glisse. Il faudra mettre les parties fines des perches à traîner au sol – charge mieux répartie sur les appuis et plus de souplesse.

 

 

 

 

Qu'on se le dise …et bon vent !

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 Retour à liste des Tr & As 2...

 

 

 

 

 

 



19/09/2013
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres