Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

249 Fonctionnement et danger des baïnes …

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

249  Fonctionnement et danger des baïnes …

 

 

 

     On entend souvent parler des baïnes par les conséquences dramatiques de leur présence (noyades accidentelles chaque été sur le littoral français…). En tant que navigateur, ou même simplement amoureux de la mer, on y sera forcément confronté un jour ou l'autre. Ces courants de baïnes se rencontrent un peu partout dans le monde maritime.

 

Alors la bonne question que tout marin devrait se poser un jour est…:

Par quoi sont-elles créées, comment fonctionnent-elles et comment réagir face à elles ?

 

     Les baïnes ou bâches en Bretagne sont des petites dunes de sable sous-marines (appelées aussi sillons) qui se forment près des plages par accumulation de sable et creusement par les vagues déferlantes. Ces baïnes se rencontrent un peu partout dans le monde littoral dès l’instant que les marées soient présentes et que les côtes seront touchées par des vagues de houle sur un bord de mer sablonneux. Plus la houle sera haute, plus le coefficient de marée sera important  et plus les baïnes seront conséquentes, creuses et leur courant induit dangereux.

 

 

 

Alors, que se passe-t-il donc exactement près de ces formations ?

 

     Eh bien, cette « dune sous-marine » qui se forme à marée montante va engendrer une sorte de piscine, une réserve d’eau près du bord qui se videra inopinément à marée descendante. Ceci sera d’autant plus fort et soudain que la marée sera suffisamment descendue en exerçant une pression de plus en plus forte sur cette retenue d’eau. Pression qui ouvrira brutalement une brèche dans cette dune-barrière, invisible sous l’eau. Il va alors se former un couloir d’eau puissant dans cette brèche qui  videra cette pseudo baignoire vers le large avec une force considérable. Si un baigneur nage près de ce couloir, au moment même où il se formera, il sera entraîné très rapidement vers le large sans aucune possibilité de lutter contre ce courant très localisé.

Voilà pour le fonctionnement technique d’une baïne.

 

 

 

Maintenant quoi faire si vous êtes entraîné par un courant de baïne… ?

 

 

     Si on raisonne sur la procédure de création d’une baïne, eh bien, on peut comprendre de suite que ce courant violent après son passage dans la brèche du rideau de dunes (sous-marines) va ralentir un peu plus loin pour se diffuser dans le courant général côtier. Donc après avoir parcouru au maximum deux ou trois centaines de mètres (mais varie en + ou en - suivant la conformation de la plage, de la côte…) celui-ci va disparaître et là, vous vous retrouvez dans de l’eau « calme ». Si dès le départ vous vous mettez à nager en travers de ce courant (mais surtout, ne pas essayer de le contrer à l’envers), vous allez assez rapidement sortir du courant principal de baïne et entamer une route quasi parallèle à la côte (tout en partant néanmoins vers le large au début). Ensuite, une fois sorti du courant principal de baïne, il suffira de revenir petit à petit vers la berge (plage) en nageant toujours aussi tranquillement. C’est le sang-froid et la connaissance de ce phénomène qui vous permettra de vous en sortir sans panique et assez aisément.

Cette description est purement théorique mais elle est néanmoins très pertinente.

Si vous raisonnez sur son fonctionnement, vous aurez alors toutes vos chances pour vous sortir de ce piège des courants de baïnes. Personnellement, il m’est arrivé à plusieurs reprises d’être pris par ces courants insidieux (En Australie vers Brisbane – Moreton Island et Fraser Island en particulier - où ils sont forts et nombreux) mais, connaissant bien leur fonctionnement, je n’ai jamais craint de me laisser entraîner vers le large puis de revenir vers le bord plus loin en décrivant une grande courbe. Ils sont fréquents aussi en France sur les côtes de Vendée ou dans les Landes - Arcachon en particulier...

Moralité : savoir les reconnaître et les comprendre, sera vraiment la seule et bonne façon de s'en protéger.

 

 

 

Conclusion…

 

     Il en est des courants de baïnes comme de beaucoup d’autres choses…

C’est en tout premier la connaissance, puis la maîtrise de soi qui permet de passer sans encombre dans des endroits délicats, de surmonter des épreuves difficiles, là où le commun des mortels, non préparé et non initié, échouera.

Cette « méconnaissance de phénomènes naturels» est à l’origine de bien des désastres et ceci dans tous les domaines !

 

    

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 Retour à liste des Tr & As2...

 

 

 

 

 

 



24/05/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 151 autres membres