Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

250 Carte SD ou Clé USB défectueuse …

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant...

 

 

 

250  Carte SD ou Clé USB défectueuse …

 

 

 

     Avec nos cartes SD ou nos clés USB, on se trouve de plus en plus souvent confronté à des problèmes de survenue de mise en « protection en écriture ». Bien sûr ceci n’a rien à voir avec la petite languette latérale qui permet cette mise en protection d’écriture « mécanique ». Non, celle-ci n’est pas sur « lock », bien évidemment ! Donc il s’agit  bien d’une mise en garde logicielle qui survient alors que rien n’a été fait de particulier pour engendrer cet effet de blocage. Question…

D’où cela peut-donc bien provenir ?

De nombreux forums parlent de ces ennuis, survenant inopinément… Mais je n’en ai pas trouvé un seul proposant de façon claire et précise une explication. Je me suis donc penché de plus près sur ce problème, pour le résoudre…

 

Voici ce que j’ai observé et la solution trouvée pour en sortir.

Les clés USB, tout comme les cartes SD sont en effet de simples mémoires et fonctionnent de façons séquentielles. Cela veut dire que l’écriture sur ces circuits intégrés se fait à la queue leu-leu par création d’une FAT et simple adressage en « tout ou rien ». Les clusters créés peuvent varier en taille (4 à 32 Ko) suivant la capacité de la clé mémoire et l’OS utilisé sur l’appareil gérant tout ça. Les adresses se suivent donc et lors de la lecture, si une adresse est découverte mauvaise (souvent détectée ainsi par un contrôle de parité défectueux), eh bien le processus de lecture /écriture ne peut plus se faire. C’est à ce moment que la clé (ou carte SD, idem) va se mettre à boucler sur cette adresse, se bloquer, et finira par déclarer « clé protégée en écriture ». Ce ne sera pourtant pas le cas mais elle sera considérée ainsi comme telle puisque le cycle de lecture/écriture « restera indéfiniment en boucle sur erreur de parité » de cette adresse !

    

 

Première question… Pourquoi cela arrive-t-il ?

 

     Eh bien, comme chacun sait (ou devrait le savoir), nous n’avons pas le droit de retirer une clé USB (ou une carte SD, idem !) en la « violant ». C’est-à-dire en la retirant d’un appareil sans respecter la procédure logicielle prévue à cet effet.

Il y a deux manières d’effectuer cette opération.

Soit on clique (clic Dr puis éjecter) sur la lettre affectée à la clé (voir dossier sur le disk – ou l’organigramme, ou l’arborescent du disk via un explorateur)…

Soit on agit à partir de la barre des tâches par clic G (retirer le lecteur en toute sécurité - puis choisir dans la liste proposée) sur le « lecteur » concerné. Pour ce faire, on demande la fermeture de cet appareil et, suivant les appareils ou les OS, la procédure peut varier. Mais dans son principe, elle restera toujours la même.

Si vous ne respectez pas cette procédure logicielle, eh bien vous risquez d’endommager la clé (carte SD) physiquement « par la perte du bit de parité ». A partir de cet incident, il ne sera plus possible de lire les autres adresses mémoires suivantes. Car à chaque demande de lecture (ou d’écriture, idem), la FAT qui gère les adresses de cette clé va bloquer sur cette allocation erronée au contrôle*. La clé sera alors déclarée « protégée en écriture ». Ce ne sera pourtant pas le cas mais le résultat devient identique !

Conclusion, il faudra toujours bien respecter la procédure logicielle de débranchement d’une clé USB ou d’une carte SD.

 

 

*contrôle… : En informatique, lors des cycles lecture /écriture, le system effectue toujours 2 cycles doubles. Il compare alors les deux lectures. Si elles sont identiques lors du contrôle d’égalité et de parité, le cycle est déclaré correct et la demande (instruction de programmation) peut alors être exécutée. Mais si la comparaison de ces 2 cycles n’est pas rigoureusement la même, cela veut dire qu’il y eu une erreur (un bit perdu ou erroné par exemple) et là, le « contrôleur d’adressage » recommence l’opération. Bien sûr, si on a vraiment perdu un bit de data (à cause d’un débranchement « sauvage »), le contrôle sera toujours déclaré mauvais et au bout de x essais, l’opération annulée. Ce qui amènera la fameuse phrase « disk protégé en écriture ». Tout ceci par ce que le résultat sera le même que si c’était vraiment le cas !

 

 

 

Alors quel remède… ?

 

     Eh bien, il n’y en a qu’un seul : reformater cette clé (carte SD tjrs idem) en question.

Le fait de reformater une clé va tout effacer, y compris les erreurs, repartitionner la FAT de gestion des adresses et allouer de nouvelles parités « recalculées et exactes » cette fois.  La « protection en écriture » survenue n’aura donc plus lieu d’être. Cela veut dire aussi que vous perdrez toutes les données présentes sur cette clé ! Mais elle fonctionnera à nouveau.

Morale de cette histoire…

Quand vous avez une clé ou bien une carte SD avec des données importantes (logiciels, fichiers importants ou contacts de Smartphone par ex…), eh bien il faudra toujours faire en sorte de conserver une copie du contenu de cette clé dans un fichier sur un autre support que l’original (portable, disk de sauvegarde, autre clé USB, etc…/…). Donc faire un double.

Ce sera vraiment le meilleur moyen de vous dépanner en cas de blocage de cette clé (ou carte SD).

 

 

Solution commerciale…

 

     Si vous faites une requête sur le Net pour ce genre d’incident, vous aurez de suite des propositions de logiciels payants qui pourront vous récupérer vos données (unlocker machin ou recovery trucmuch…etc…). Ne tombez pas dans ce piège, il existe bien souvent des solutions gratuites pour faire la même chose… Mais le mieux sera encore et toujours d’avoir devers soi une sauvegarde de ces données. Vous reformatez la clé en question puis vous y recollez la sauvegarde.

…et le tour est joué gratuitement.

 

 

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant...

 

 Retour à liste des Tr & As2...

 

 

 

 

 

 



01/06/2015
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 151 autres membres