Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

252 Thermomètres et calibration à bord …

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

252  Thermomètres et calibration à bord …

 

 

 

 

 

Thermomètres d’ambiance et calibration…

 

 

 

     Les thermomètres classiques que l’on achète dans le commerce sont souvent de piètre facture. On ne peut pas dire que ces appareils de mesure, soient de haute précision, loin de là ! Mais qu’importe au fond, nous ne sommes pas à un ou deux degrés près pour une mesure de température ambiante.

Comment s’en servir alors en espérant plus de précision ?

 

Eh bien c’est par le nombre que l’on va obtenir des mesures plus précises. Personnellement, j’en positionne un peu partout, ce qui me permet de connaître la température ambiante au soleil, à l’ombre, en plein vent, dehors, dedans, en bas, en hauteur ou près des ouvertures. Ce qui permet surtout de mieux appréhender la répartition de la chaleur l’hiver ou de la ventilation en été. C’est donc un élément intéressant à connaître en fonction du lieu. Ouf, ce qui en fait près d’une dizaine qui traînent un peu partout à bord. Cela fait toujours rire les amis quand je leur parle des différences de températures constatées.

 

 

 

C’est là qu’intervient la « calibration ».

 

 

     En effet quand on achète des thermomètres, vous vous rendez compte de suite qu’ils n’indiquent pas la même chose, tout en étant identique et au même endroit. Petite parenthèse…quand j’achète ces accessoires, je m’arrange toujours pour en prendre plusieurs et qui seront entre eux, le plus proche possible, au point de vue indications. S’ils sont entreposés au même endroit, ils doivent indiquer la même chose. Donc première approche du problème : dès l’achat, choisir des appareils les plus similaires possible.

Ensuite, la calibration proprement dite…

Pour ce faire, c’est simple, on les dépose tous au même endroit (sur une table par ex) et on les laisse reposer, sans les toucher. Au bout d’un moment (dix minutes suffisent), on relève la température sur chacun d’eux, toujours sans les toucher et on note sur un papier la lecture précise attribuée à chacun d’entre eux (au demi degré, suffisant - au quart de degré : parfait).

 

Ensuite, il faudra les prendre un par un et corriger d’autant le positionnement du tube de verre par rapport à la lecture moyenne effectuée sur l’ensemble d’entre eux. La distance de 1° entre deux traits pouvant varier suivant les fabricants, il vaudra mieux les avoir choisis de la même marque et du même modèle.

Ces différences seront le résultat de la grosseur du capillaire en verre et aussi du liquide utilisé comme transmetteur de mesure. Cela tourne autour de 1 millimètre par degré, mais cela peut être différent (en plus ou en moins).

 

 

 

Pour corriger la position du tube de verre…

 

 

     Le tube indicateur est souvent constitué d’une réserve (petite boule de verre en bas) et d’un tube capillaire fermé. Ce dernier est souvent monté dans deux petites griffes en forme de lyre. Il peut être aussi scellé avec un point de silicone ou de vernis. Il suffira de couper proprement au cutter cette scellée et ensuite le pousser à l’aide d’un petit morceau de bois ou de plastique (nécessite une température neutre au toucher – allumette, spatule,  épingle à linge…). Ensuite, le repositionner « à la nouvelle place prévue », sans tenir compte de son indication à ce moment-là ! En effet, le fait de le manipuler va forcément faire changer son indication donc le positionnement devra tenir compte uniquement de « votre mesure inscrite pour celui-ci » et rien de plus (déplacer de…+0,5mm, -1mm, +1,25 mm etc…). Il faudra marquer des indications précises - par quart de mm, cela sera d’une très bonne précision.

Une fois effectuée cette opération sur tous les thermomètres, vous les laissez reposer à nouveau au même endroit et vous vérifiez les nouvelles indications de chacun en notant une nouvelle fois si nécessaire. Recommencer la même opération si vous constatez à nouveau des erreurs notables. A mes yeux, moins de un demi-degré d’écart entre eux, sera très satisfaisant.

 

Le plus important au fond n’est pas la réelle mesure mais la cohérence de l’ensemble des thermomètres pour une même habitation. Que ce soit un bateau ou une maison, ce sera idem.

 

 

Après avoir fait cette calibration, les mesures seront au moins cohérentes sur l’ensemble de vos appareils. Et s’ils sont assez justes, eh bien ce sera tant mieux.

 

 

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 Retour à liste des Tr & As2...

 

 

 

 

 

 



20/06/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres