Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

262 Installer une fontaine à eau …

Trucs & Astuces précédent…


 

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

 

 

262  Installer une fontaine à eau …

 

 

 

 

     Ces fontaines servant à filtrer l’eau de consommation existent dans le commerce mais elles sont toujours assez chères. Alors voici un moyen d’en fabriquer une à moindre coût…

 

 

    

Matériel nécessaire…

 

     Un récipient assez gros (de 5 à 10 L) qui recevra l’eau filtrée en permettant de la stocker avant utilisation. Ce récipient devra être équipé d’un robinet (ou vanne ¼ de tour) dans sa partie basse.

 

Un second récipient (5 à 10 L aussi - qui sera positionné sur le premier) et qui lui, recevra l’eau à filtrer. L’idéal étant que ce dernier puisse se monter sur le premier en étant bien calé et ajusté de manière quasi étanche. Ceci permettra en effet de mettre à l’abri des poussières ou de toute salissure la réserve d’eau filtrée. De plus ce second récipient devra être équipé de filtres. Il faut donc que son fond soit parfaitement plan pour pouvoir y percer aisément un (des) trous pour y fixer les filtres de façon étanche. Il devra être également protégé par un couvercle.

 

Enfin des bougies de filtration en porcelaine.

 

 

 

Choix des bougies de filtration…

 

     Dans le commerce, il existe des tas de bougies de filtration pour l’eau. Leur prix peut varier de quelques € à plus de 100  € ! Ceci dépend uniquement de la matière qui les compose et de leur complexité finale (ajout de charbon actif, couche d’argent colloïdal, cristaux de quartz, silice, zéolite, etc…). Ainsi on va trouver des bougies simples, creuses et vides, fabriquées en porcelaine. Ces bougies ont un pouvoir filtrant jusqu’à 0,2 microns, mais en général tournent entre 0,2 et 0,5 microns, ce qui est déjà bien. Ou encore des bougies complexes, chargées avec un tas d’additifs de filtration, comme ceux cités plus haut. Ces dernières sont certifiées en général à 0,2 micron. Mais là, le prix s’envole rapidement, car elles sont censées « tout filtrer »… ! Bon, c’est vrai elles filtreront tous les micro-organismes et les bactéries c’est certain car les plus petites bactéries ne dépassent pas en petitesse la barre des 0,2 microns mais en aucun cas, elles éviteront les virus qui sont eux, sont 1000 fois plus petits que les bactéries communes !  Enfin, entre les deux catégories, toutes sortes de filtres plus ou moins « améliorés » dont le prix varie lui aussi énormément. Ils sont censés tout filtrer donc également les minéraux dont notre organise à besoin comme le calcium, le magnésium et bien d’autres encore comme les oligo-éléments. Pour moi, « tout filtrer » n’est pas si bon que cela au fond ! Ce sera à chacun de faire son choix en fonction de sa propre exigence et aussi de son budget…

 

 

 

Pouvoir de filtration des cartouches…

 

     La vitesse de filtration dans une cartouche sera en pratique, inversement proportionnelle à sa complexité. Pour exemple, j’ai un filtre Kadadyn à gravité (filtre complexe et chargé) qui donne environ 4 à 5L d’eau par 24H et d’autres filtres (Mazuma en porcelaine simple), qui eux donnent 4 à 5 L à l’heure ! Cela montre combien la capacité de filtration varie en fonction du type de filtre utilisé. D’autre part, il existe désormais des filtres à pression. Ces cartouches sont montées dans un étui étanche muni d’une petite pompe manuelle (principal fabricant : Katadyn). Ces filtres ont un rendement très nettement supérieur à ceux à gravité mais ils coûtent aussi plus chers. Ils conviennent bien pour une utilisation itinérante comme la grande randonnée en terrain inhospitalier par exemple. Mais dès l’instant que l’on soit basé, un système à gravité sera bien suffisant et très pratique. Il suffit pour cela d’installer dans le récipient « haut » plusieurs bougies et le débit s’en trouvera accru d’autant. Pour une installation fixe dans une maison, le volume et le poids de l’ensemble de la fontaine ne seront pas gênants.

 

 

 

La fontaine idéale…

 

     Concernant le choix de matière pour ces fontaines…

Si vous n’avez pas de problème de place ni de poids, vous pouvez prendre des récipients en terre cuite (type cruche, jarre ou même gros pot de fleur). Cette matière sera parfaitement bien indiquée pour stocker de l’eau de boisson. C’est le cas d’ailleurs des fontaines à eau Stefani. Si vous devez réduire le poids et l’encombrement de la fontaine, vous pouvez vous tourner vers des purificateurs composites du genre Doulton, Serasyl ou Eva. Mais il en existe des tas d’autres, il suffit de lancer une recherche approfondie sur la toile pour trouver.

 

Enfin les récipients tout Inox. Cette matière est parfaite pour en faire une fontaine à eau. On peut trouver dans le commerce des sortes de Faitout qui conviennent très bien pour fabriquer cette fontaine. Il faudra y adapter un robinet cependant mais ce n’est pas sorcier à faire… On en trouve à prix très raisonnable (faitout haut, inox de 8 ou 10 L) dans les magasins discount comme « Ilatou, Foirefouille, Centrakor… » et autres enseignes du même style…

On en trouve aussi des toutes-faites comme sur ce site ici… http://filtre-a-eau-ecologique-par-gravite.blogspot.fr/

Je ne tire aucun profit de cette « pub » mais je trouve leur Blog bien utile et de plus, on peut commander sur leur site donc il est bien pratique (exemple : 12 cartouches pour 66€ envoi compris).

Dans les supermarchés, on trouve également des faitous en inox à prix très correct (pour les premiers prix "Eco" : 15 à 20€ pour des D 24 cm).Il suffit donc d'en prendre deux identiques, ils s'emboîteront parfaitement l'un sur l'autre.

 

 

Exemple de fontaines…

 

 

Les deux récipients « réserve » sont de simples bombonnes isothermes de camping.

A gauche, le récipient haut est un simple « pot à eau » en plastique.

A droite, le récipient haut est une « mini-poubelle pour toilette ».

Dans les deux cas, une bougie simple Mazuma est montée à l’intérieur. Les deux pots étant montés étanche sur la réserve du bas. L’avantage d’un récipient isotherme, c’est qu’en zone tropicale, eh bien vous pouvez conserver l’eau fraîche et à contrario, en zone froide, vous pourrez la conserver à bonne température.

 

 

 fontaine01.jpg fontaine02.jpg

 

 

 

Conseils pour une meilleure filtration…

 

     Dans la partie haute du filtre, c’est là que l’on installe les cartouches en porcelaine. On en trouve un peu de toute grandeur. Il vaut mieux choisir si possible des cartouches petites plutôt que grandes. Pourquoi ? Eh bien tout simplement les grandes cartouches se retrouvent rapidement découvertes dans leur partie haute et là, le rendement du système baisse sérieusement. Pour compenser cet effet, il faut alors avoir plusieurs filtres dans le récipient afin de conserver un bon débit. Autre inconvénient, quand la partie haute du filtre se retrouve hors d’eau et sèche, les particules s’y étant déposées peuvent se mettre à développer des mousses ou des moisissures (surtout en climat très humide), ce qui accélère la dégradation de la cartouche filtrante. Il vaudra donc mieux privilégier des filtres bas sinon plus gros que les grands et fins. Ils restent ainsi plus longtemps immergés sous l’eau en procurant une capacité de filtrage accrue.

Petite astuce que j’avais trouvée pour accélérer le débit quand l’eau baisse : je mettais dans le pot une bouteille (remplie d’eau pour l’alourdir) ainsi le niveau remontait bien plus haut, donc plus de surface de cartouche « mouillée » afin de conserver un bon débit.

 

 

 

Nettoyage des filtres…

 

     Pour nettoyer les filtres, rien de plus facile. Il suffit de les passer sous l’eau claire en les frottant avec une brosse à dents ou une brosse à ongles. Si des mousses se sont accrochées sur la partie haute, on pourra faire tremper les filtres dans de l’eau légèrement vinaigrée ou additionnée d’un peu de javel (chlore). La durée de vie peut aller jusqu’à 20 000 litres d’eau filtrée pour certains. Dépend beaucoup des marques, de leur qualité. Pour ma part, tant que le filtre peut se brosser et qu’il ne possède aucune fuite, il peut servir. Le filtre katadyn étant très cher, je ne l’utilise que dans les cas les plus délicats (risque élevé de pollution ou de doute phytosanitaire…).

Pour parfaire leur nettoyage, je les plongeais 10 mn dans de l’eau bouillante et les stockais ensuite sous pochette plastique, une fois bien séché.

 

 

NB : Sans être un maniaque « sanitaire », le mieux sera de les manipuler avec des gants (genre médical) car la céramique étant extrêmement fine et poreuse, la moindre salissure restera collée sur la surface. L’humidité des doigts suffit donc à elle seule, à les salir et/ou les contaminer.

 

 

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

 

Trucs & Astuces suivant…

 

 Retour à liste des Tr & As2...

 

 

 

 

 

 



06/01/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 151 autres membres