Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

265 Nichoirs, mangeoires et petits passereaux …

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

265 Nichoirs, mangeoires et petits passereaux …

 

 

     On trouve des petits passereaux partout dans le monde et ils sont vraiment adorables à observer. Ceux-ci méritent bien d’être choyés un peu. On peut leur installer des nichoirs et même une mangeoire et ainsi leur mettre à disposition des boules de graisse pour les périodes de disette (hivers particulièrement froids…).

 

Les nichoirs du commerce étant assez chers, il est aisé d’en fabriquer à peu de frais. Dans nos surplus de caissettes et emballages en tout genre, il est facile de trouver des boîtes toutes faites, utilisables telles quelles pour en faire des nichoirs. C’est ainsi que j’ai fabriqué des nichoirs à partir de boîte de confit de canards, de vieilles caisses d'emballages en bois ou même de vieux pots de fleurs. Il est très utile d’y mettre une planche d’envol car les petits oisillons seront bien contents d’y trouver un endroit dégagé pour faire leurs premiers essais de battement d’ailes puis de décollage !

Pour le trou d’entrée dans le nichoir, il y a également une petite règle, simple à respecter. Cela paraît anodin mais cette règle s’établit d’elle-même dans la nature en fonction des oiseaux présents sur la zone. A savoir… Pour les plus petits passereaux genre mésanges, chardonnerets, verdiers, rouge queue, rouge gorge, etc... il ne faut pas que le diamètre de l’entrée soit supérieur à 28 -29 millimètres (l’idéal est entre 26 et 28 mm). Si vous faites une entrée plus grande que 29 - 30 mm, ce sont d’autres passereaux qui viendront y nicher comme les familles de bruants ou les sittelles. Plus grands que 33 – 36 mm ce sont encore de plus grands oiseaux qui viendront les occuper comme les grives ou les merles.

Bien se rappeler ce petit détail d’importance avant de percer le diamètre de l’entrée ! Il est important également de positionner un petit support en perchoir juste à l'entrée sous le trou. Cela facilitera la vie de nos petits amis...

 

Une fois préparés, il faudra trouver un arbre pour y placer les nichoirs. Choisir un emplacement assez haut et placé sous le vent dominant habituel de la région. Il est important de protéger l'entrée du nid de la pluie ou du vent fort (ne pas hésiter à y mettre une "visière") !

 

 

Pour les mangeoires, idem... Pas besoin de les acheter, il est très facile d'en faire soi-même avec des rebuts de planches ou de caisses d'emballages. Là encore il faudra placer ces mangeoires en hauteur pour les isoler des prédateurs indésirables (campagnol, musaraigne, rat, loir, fouine, pie ou corbeau, et même les chats...). Penser aussi au vent et à la pluie pour l'orienter dans le bon sens et protéger ainsi la nourriture qui s'y trouve. Les observer vivre est riche d'enseignements pour nous autres. A les regarder, on s'aperçoit vite qu'ils sont exactement comme nous avec leurs petits caractères, leurs querelles, leurs amours, leurs habitudes, leurs petites attentions propres à chacun. Cet hiver je me suis aperçu qu'ils adorent les Madeleines ou le quatre-quart Breton ! C'est la bagarre générale pour ce désert...

 

 

Plusieurs sites sur la toile donnent une foule de détails sur la vie de nos amis les oiseaux... Ne pas hésiter à y jeter un œil pour mieux satisfaire leurs besoins...

Un site vraiment extraordinaire qui mérite une visite..  //www.oiseaux.net/

 

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 Retour à liste des Tr & As2...

 

 



28/03/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres