Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

268 Purger un circuit de gasoil, sans faille …

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

268 Purger un circuit de gasoil, sans faille …

 

 

 

     Sur un moteur, il faut bien faire des interventions de temps à autre, comme changer les filtres ou même simplement les nettoyer. Mais qui dit purge du circuit dit aussitôt entrée d'air dans la tuyauterie. Et là commence parfois les ennuis...

Alors comment bien procéder pour ne pas galérer ensuite au redémarrage du moteur...?

C'est tout l'enjeu de cet article.

 

Voici donc un petit exposé permettant de bien comprendre les rouages et les petits secrets de la mécanique des fluides...

 

 

 

Le circuit de gazole...

 

     Le gazole part du réservoir principal, va au réservoir journalier (via une pompe) puis au moteur. Il arrive sur un filtre décanteur d'eau (bronze poreux) , une cartouche filtrante fine (filtre papier), une pompe de gavage (manuelle), puis la pompe à injection proprement dite pour enfin arriver aux injecteurs. Une rampe de retour joint la tête des injecteurs pour ramener au réservoir journalier le trop plein d'injection inutilisé de la pompe. Voilà de façon générale comment se fait le circuit d'alimentation d'un moteur Diesel. Bien.

 

 

 

Comment procéder à la purge alors de façon rationnelle...?

 

     Eh bien il faudra commencer la purge du circuit par le commencement c'est-à-dire par le réservoir principal en suivant tout bonnement le circuit, comme le gazole ! L'encrassement de nos moteurs commence toujours par le réservoir (impuretés de fond de cuve, bactéries en suspension, eau de condensation...). Il est très important d'avoir toujours des filtres propres (ne pas hésiter à les purger/ les changer régulièrement). Se rappeler que les injecteurs ne tolèrent aucune impuretés dans le combustible pour une parfaite pulvérisation !

Là, cependant il faut connaître une chose très spécifique en mécanique des fluides, c'est qu'il faudra rechercher sur le moteur, une fois les opérations effectuées (filtres purgés ou changés...), les différents points hauts propices à accumuler des bulles. Il y aura des points hauts «bas» et des points hauts «hauts» sur l'ensemble du circuit tuyauterie. En effet, si vous purger par les points hauts «hauts» en premier, eh bien il restera forcément de l'air dans le circuit «bas» sans pouvoir faire circuler ces bulles plus haut. Il faut donc repérer en premier les différents points morts du circuit dans la partie basse, c-a-d les endroits, là où les bulles d'air du gazole ne pourront pas remonter plus haut dans la tuyauterie car il y a un «point haut» dans le circuit à cet endroit sans possibilité de fuite pour une bulle d'air. Toute l'astuce d'une purge efficace sur un circuit de gazole est là ! La compréhension du circuit et de ses différents points «morts» : les culs-de sacs à bulles, hauts ou bas. Une fois bien compris cela et repéré les «pièges à bulles», vous verrez, vous pourrez purger votre circuit gazole «the fingers in the nose !».

Et le moteur redémarrera du premier coup !

 

 

Serrage des liaisons...

 

     Les circuits de gazole se font très souvent par de la tuyauterie acier montée avec des olives coniques et serrées par des écrous bagues. Quand vous remontez ces bagues, il est important de bien les serrer car le gazole est très fugace (grand pouvoir pénétrant – donc très grande facilité de fuite). Un seul oubli et la prise d'air est inévitable car le circuit est toujours maintenu à forte pression d'aspiration par la pompe. Ne pas hésiter à suivre le circuit une fois de plus, juste pour vérification.

 

 

 

Vérification du circuit...

 

     Si vous voulez vérifier que le circuit soit bien purgé, vous pouvez défaire un injecteur et voir si celui-ci crache bien un nuage vaporisé de gazole en donnant un petit coup au démarreur.

Maintenant, pour ce faire, il sera préférable de procéder en se servant du levier de décompression. Tous les moteurs n'en sont pas équipés mais si c'est le cas, servez-vous en car cela fait tourner le moteur bien plus vite et soulage les batteries d'autant ! La rapidité d'intervention en sera aussi réduite. Donc gain de temps et d'efficacité.

 

 

Astuce supplémentaire...

 

     De temps sur nos moteurs marins, soumis à rude épreuve, il est bon de mettre dans le gasoil un peu d'huile afin de lubrifier les têtes de pompes à injection et de nettoyer les injecteurs par la même occasion. Il se vend des produits spécifiques pour ce faire dans le commerce mais de l'huile très classique pour moteur est tout aussi indiquée (foi d'un ami mécano de métier !). Verser 25 ou 30 L de gasoil au réservoir puis mettre un demi litre d'huile et compléter derrière encore avec le gasoil. Ceci afin de bien mélanger l'huile au carburant. On peut en mettre ainsi jusqu'à 1 ou 1,5% sans problème. Vous verrez d'ailleurs une amélioration sur les performances du moteur !

 

 

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 Retour à liste des Tr & As2...

 

 



04/05/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres