Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

270 Méthodes pour allumer un feu en survie …

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

270 Méthodes pour allumer un feu en survie …

 

 

 

     Contrairement à ce que l'on peut penser parfois, il existe de nombreuses méthodes pour allumer un feu en situation de survie... Suivant la zone géographique où vous êtes, il est plus que probable qu'au moins l'une d'entre elles, sera utilisable dans votre environnement.

 

Alors voici quelques méthodes utilisables...

 

 

 

En tout premier, avant d'essayer de faire le feu...

Avant de vous précipiter sur la fabrication d'un appareil, il faudra toujours commencer par amasser les ingrédients nécessaires et indispensables à initier un feu et surtout le maintenir allumé une fois démarré. Alors...

 

 

 

Quels sont ces ingrédients...?

 

     Trouver en tout premier de tout fins et petits morceaux de bois ou de végétaux, secs si possible, (bourre de coco, fleurs de coton, herbes sèches, feuilles, crin de palmes, lichens, champignons (amadou), joncs desséchés, paille, etc...). Si vous n'en avez pas, il faudra commencer par en faire ! Pour cela racler le plus fin possible des morceaux de bois morts avec un outil tranchant (rabot si vous avez / couteau, machette, coquillage, éclat de roche...). Vous pouvez également écraser ou fendre des végétaux, des roseaux, du bambou... tout ce qui pourra être bon afin d'obtenir des petits éclats ou de la fibre chargée en cellulose. Ensuite il faut se rappeler que sur les plages, on trouve très souvent des restes de foyers faits par les pêcheurs. Il y restera donc forcément des petits morceaux de charbon de bois. Et ça ce sera excellent pour aider à démarrer un feu. Il suffira de les réduire en poudre et de s'en servir pour initier le feu.

 

Ces ingrédients seront vraiment la toute première chose à préparer.

Ensuite l'endroit où vous allez installer le foyer. En fonction du lieu, eh bien, il faudra anticiper sur le démarrage des flammes pour ne plus les perdre ensuite. Raisonner sur le vent, une pluie éventuelle, la nature du sol et mettre en place des éléments pour protéger un futur foyer (terre, pierres, tronc...).

En dernier faire une réserve de plus gros bois tout-venant, branchettes, palmes, etc...

 

 

 

Les différentes méthodes utilisables...

 

 

  1. La pierre à feu ou le briquet usagé...

 

     Si vous avez une pierre à feu (ou pierre à briquet) eh bien il sera aisé de démarrer un feu. Si vous n'en avez pas, il faudra chercher un silex ou une pierre équivalente pouvant produire des étincelles à la frappe. Maintenant, si vous êtes en bord de mer, il y a toujours de vieux briquets jetés sur la laisse de haute mer. Il faudra donc parcourir les plages (ou bordures de côtes) pour en trouver un. Soit il y a une pierre et vous la récupérer, soit le briquet est un piézo qui lui, fonctionnera toujours pour donner une étincelle (après nettoyage).

 

 

  1. L'archet et la toupie...

 

     L'archet encore appelé arc à feu est composé d'une tige de bois sur laquelle on va tendre une ficelle. Cette corde sera enroulée d'un tour sur une tige de bois sèche et ronde pour la faire tourner en tirant l'arc de côté. Pour faciliter l'appui, on pose en extrémité une coquille ou un autre morceau de bois creux pour ne pas se blesser. On appuie cette tige sur un autre morceau de bois (celui qui va s'enflammer) et la rotation rapide va produire une forte chaleur. Dès l'apparition de fumée, on souffle sur la partie chaude en y déposant de minuscules morceaux de cellulose, d'herbe, de charbon de bois, de bourre de coco... Mais toujours en petits éclats fins et secs...

 

 

  1. Le bois frotté...

 

     Deux méthodes possibles...

     Première méthode : le frottement sur arête vive...

On prend deux morceaux de bambous fendus (demie tige) et on les frotte, le dos de l'un sur le tranchant de l'autre. Il faut faire un petit trou auparavant à travers le dos arrondi et juste à cet endroit (de l'autre côté cette fois) poser l'étoupe (la bourre) qui démarrera le feu (à maintenir en place avec un bâtonnet). Comme dans les autres cas, dès l'ignition, on souffle en y déposant d'autres brindilles qui vont alimenter la flamme. Il sera très judicieux de trouver du balsa, très fréquent sur les plages tropicales. Ce bois tendre et très léger est particulièrement bien indiqué pour démarrer un feu.

 

     Seconde méthode possible : le rainurage.

Cela consiste à creuser une longue rainure (sillon en V) dans un morceau de bois bien sec et de frotter dedans un bâton aiguisé en pointe, bien sec lui aussi. En frottant, il faut s'arrêter toujours au même endroit car c'est là que le feu va naître. On y déposera donc avant, proche de cet endroit, les mèches de bourre à allumer.

 

 

  1. La pompe à vélo...

 

     Cette technique est moins connue et pas vraiment aisée à mettre en oeuvre, elle n'en demeure pas moins une méthode utilisable. Tout le monde possède une pompe à vélo pour regonfler ses pneus de bicyclette. Eh bien, si vous bouchez le trou en bas de la pompe avec un doigt et que vous gonflez celle-ci très fort, puis vous lâchez d'un seul coup le trou, vous allez comprendre subitement comment allumer un feu avec ce principe de la pompe à vélo ! Votre doigt reçoit une bonne brûlure à cause de l'air comprimé qui s'échappe violemment. Eh bien on va utiliser ce principe avec deux morceaux de roseau ou de bambou. Il faut trouver 2 morceaux de roseau (ou bambou) qui vont parfaitement coulisser l'un dans l'autre sans nœud et créer ainsi une «pompe» (faire un petit trou au bout sur l'un). Ensuite, il faudra trouver la position idoine pour pouvoir initier un départ de braise sur vos petits copeaux... On peut s'aider d'une branche (ou bout de planche, caillou...) pour frapper la «pompe» et ainsi avoir plus de puissance à la compression. Cette méthode nécessite du doigté et une bonne préparation mais elle fonctionne également.

 

 

  1. Une loupe et du soleil...

 

     Si vous avez une loupe dans votre matériel de survie, c'est parfait. Il suffit de concentrer les rayons solaires sur vos petits copeaux et le feu va démarrer. Maintenant si vous n'avez pas de loupe, eh bien il est possible d'en confectionner une. Pensez aux lunettes, ou un appareil optique (appareil photo, jumelles, camera, etc...) qui pourrait vous fournir cela. En dernier recours si vous êtes établis en bord de mer, il faudra chercher parmi les détritus maritimes du haut de plage, une bouteille en verre. Il y en a toujours, il suffit de chercher... Là, vous la nettoyez, la remplissez d'eau à moitié et vous la positionnez au soleil (sur 2 piquets enfoncés dans le sable) pour confectionner une loupe avec son coin le plus propice à cela (les culs de bouteilles sont très divers mais il y a toujours un angle de pénétration où la lumière sera mieux amplifiée par une courbure assez forte du verre – le chercher en procédant par essai comparatif). Si pas de bouteille, un petit morceau de Rhodoïd suffira à faire une petite loupe en y déposant dessus, plusieurs gouttes d'eau parfaitement au même endroit et surtout sans les étaler. L'eau va s'agglutiner en une masse compacte (par effet de tensions statiques superficielles) et créer une loupe. Il faudra utiliser celle-ci telle quelle ! Ce système ne sera pas facile à gérer mais peut aussi fonctionner.

 

 

  1. Procédé chimique...

 

     Si vous avez parmi vos ingrédients une pile au lithium, même minuscule eh bien celle-ci pourra servir à initier un feu. En effet, le lithium possède la propriété de s'enflammer spontanément au contact de l'air (de l'oxygène contenu dans...). C'est pour cela que ces piles au lithium sont encapsulées étanches. Vous positionnez la pile dans le foyer à démarrer et vous percutez la pile avec un poinçon d'un coup. Faire cela avec une tige assez longue (flèche, poignard...) pour ne pas se brûler. Aussitôt la capsule va cracher une combustion incandescente qui servira à initier le feu. La pile ensuite sera définitivement épuisée, morte ! Vous n'aurez donc droit qu'à un seul essai.

 

 

  1. Autres procédés...

 

     Il existe bien d'autres procédés pour démarrer un feu. Mais cela sous-entend forcément que vous disposez de produits particuliers... Comme des munitions, des produits chimiques, du combustible solide, liquide ou gazeux... On peut mettre une batterie en court-circuit par exemple, etc...etc... Toutes ces dernières solutions revêtiront de suite un caractère dangereux... Il existe de nombreux produits chimiques dits hypergoliques... Le simple fait de les mettre en contact créé une combustion immédiate. C'est ainsi que fonctionne les moteurs de fusée ou de satellite (absence d'oxygène dans l'espace). Mais pour un spécialiste possédant ces produits et en parfait connaisseur, cette méthode serait utilisable à bon escient...

 

 

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

Trucs & Astuces précédents...

 

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 Retour à liste des Tr & As2...





25/06/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 151 autres membres