Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

272 Changer un démarreur sur un Master II …

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

272 Changer un démarreur sur un Master II …

 

 

     Je possède un camion aménagé, type Master II (L2H2) et le démarreur m'a lâché. Je suis donc parti à la pêche sur la toile pour trouver des conseils sur cette intervention... Eh bien surprise, que nenni !

Il y avait bien quelques sujets sur des forums de bricoleurs qui posaient la question... »mais où est donc caché ce démarreur ? ». Car en tout premier c'est bien cette question qui survient ! On ne le voit absolument pas du tout, capot ouvert, depuis l'extérieur apparent. Mais comme c'est souvent le cas dans ces forums désopilants, aucune réponse « claire, ni fiable ni précise ».

 

 

Alors voilà, j'ai pas mal cherché in situ, puis trouvé des solutions pour pouvoir faire cette réparation, pas si compliquée au fond. Voici un petit exposé pour partager cette expérience.

 

 

 

Alors, où est-il, ce démarreur...?

 

     Sur le Master II, le démarreur est situé assez bas dans le moteur juste au dessus du boîtier de filtre à huile. Il n'est vraiment facile à voir. Dans le Master, le moteur est positionné en travers sur le camion, la boîte de vitesse étant tournée côté chauffeur. Une fois repéré, on peut donc commencer le travail de démontage pour approche de cet accessoire électrique de première importance.

 

cam démarreur1.jpg

 

 

Deux solutions pour y accéder et le dégager.

 

1- Accès par le dessous, mais il n'est pas aisé de travailler à quatre pattes et/ou sur le dos... Avec un pont, cela serait peut-être plus facile...). Il faudrait démonter en premier, le bol du filtre à huile. Mais il restera cependant peu de place autour pour ôter ses 3 vis de fixation et extraire la bête (2 vis de ½ inch côté Dr et 1 côté G).

2- Par l 'avant, là, il y aura plus de tôle de carrosserie et accessoires à déposer mais l'accès en sera nettement facilité. C'est cette solution que j'ai choisie.

 

 

Pour le choix « 2 »...

 

     Il faut commencer par démonter le pare-choc puis la calandre qui est juste au dessus. Il n'est pas nécessaire de démonter le câble de commande fermeture capot. Il suffit de mettre de côté cette calandre, faire en fonction du câble, sans le forcer...

Ensuite, il faut sortir au moins un phare et son clignotant associé (à gauche). Cela permettra de sortie le groupe radiateur (partie basse : liquide de refroidissement moteur et partie haute : échangeur du turbo). Penser à vidanger le circuit refroidissement auparavant, cela évite de perdre du produit et aussi de ne pas inonder la place de travail ! Ici aussi il ne sera pas indispensable de le déposer complètement. On peut le laisser poser au sol (j'ai fait du côté chauffeur). Ne pas oublier de défaire préalablement la seconde durite du côté gauche cette fois (turbo, toujours).

Arrivé là, on découvre bien le démarreur et son démontage est relativement aisé. Ne pas oublier en premier de débrancher la batterie pour ne pas risquer un court-circuit. Petite curiosité Renault France... : les vis ont une tête de ½ pouce donc surtout ne pas tenter de démonter avec du 13 mm bien de chez nous. Non, certaines vis et boulons de ce cam sont Rosbeef ! Il faut le savoir pour ne pas foirer bêtement les têtes en forçant !

 

(Les flèches indiquent le sens du démontage – attention têtes de ½ Inch).

cam démarreur2.jpg

 

Panne possible d'un démarreur...

 

     Les démarreurs sont des appareils robustes et ils tombent rarement en panne. Parmi les pannes possibles, il y a la mise en court-circuit par encrassement due à la poussière des charbons. Cette poussière résiduelle due au frottement sur le collecteur va provoquer des arcs de décharge et son rendement va s'amenuiser jusqu'à ne plus fonctionner du tout. Cette panne due à l'encrassement est la plus commune. Au moment de démarrer, il y a tout qui s'écroule au tableau de bord comme si vous n'aviez plus de batterie ! Et cette panne va vite la mettre à plat effectivement. Donc ne pas insister...

Il suffit alors de l'ouvrir et de tout nettoyer à l'acétone. On peut aussi gratter les interstices (brosse en laiton) sur le rotor collecteur. Là encore la poussière des charbons (qui sont constitués d'un alliage de cuivre et de graphite) peut provoquer des courts-circuits. En profiter pour graisser la partie pignonnerie et le train épicycloïdal (pignons satellites circulant dans une couronne crantée).

 

Les démarreurs sont des pièces qui s'échangent en mode classique « échange standard » (remise du vieux contre un nouveau reconditionné - fait avec consigne remboursée, si envoi) car ils peuvent très facilement être réparés. Ceci permet de bien réduire le coût de ces échanges.

 

 

Pour le remontage, il suffit de reprendre toute la description à l'envers. Bon courage...mais ce travail est relativement facile à effectuer. C'est plus une histoire de temps que de difficultés.

 

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

 

 

Trucs & Astuces suivant…

 

 Retour à liste des Tr & As2...

 

 



27/06/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres