Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

Enigme 111 – L’horloge infernale de James Cox …

Enigme précédente…

Enigme suivante…

 

 

 

 

 

Enigme 111 – L'horloge infernale de James Cox …

 

 

     De tout temps l'homme a cherché à remplacer son travail, sa force physique par des ustensiles, puis des machines. Mais ces machines, hélas, consomment toujours de l'énergie. Bien vite alors, les chercheurs ont voulu inventer la machine idéale : celle qui ne nécessiterait aucune énergie. Pour cela il fallait donc trouver le fameux « mouvement perpétuel » !

Et ce mouvement perpétuel, ce n'est pas d'hier que les hommes, le traque. Dès le V ième siècle, on retrouve trace de cette quête dans un ouvrage sanskrit qui fut publié en Italie sous le nom évocateur de « Siddhanta Ciromani ».

Il tombera quelque peu dans l'oubli mais régulièrement toutefois, au cours des siècles qui passent, il ressort à l'occasion de nouvelles avancées de la physique ou des sciences en général. Léonard de Vinci ou Isaac Newton, eux-mêmes se pencheront aussi sur ce mouvement perpétuel. De nombreux chercheurs annonceront les uns après les autres que… «Ca y est, j'ai découvert le mouvement perpétuel… ».

Mais que nenni (malheureusement).

Et le mythe reste entier.

Ce sujet deviendra si agaçant d'ailleurs dans les milieux scientifiques que l'Académie des Sciences de Paris prendra une décision incroyable en 1775 : elle interdira purement et simplement, à quiconque, de présenter un mémoire ou une thèse sur ce fameux « mouvement perpétuel ». Pourtant, des milliers de Brevets seront encore déposés, année après année, sur ce fameux MP.

 

Entre temps vers 1760, un anglais au nom de James Cox, horloger et fabricant d'automates de son état va réaliser en catimini, une énorme horloge toujours visible au Victoria Museum de Londres qui ne fonctionne avec absolument rien du tout comme source d'énergie. Personne ne s'intéressa à son horloge jusqu'au jour où l'on s'aperçut vraiment que rien, effectivement, n'alimentait son mécanisme en énergie. James Cox aurait donc, en secret, bien découvert le Mouvement Perpétuel ? Mais la machine de Cox, « comment, une vulgaire horloge ?», n'intéressait pas vraiment le monde intellectuel. Pourtant quelques érudits vont se pencher sur sa « bête »…

L'horloge avait bien un contrepoids qui permettait donc de démarrer le mécanisme, très complexe de Cox, mais celui-ci n'avait jamais la même position. Tantôt il montait rapidement, tantôt il restait immobile, tantôt il remontait très lentement ou les inverses, le système était totalement incohérent pour qui l'analysait et/ou l'étudiait.

Tous les observateurs restaient perplexes devant une telle bizarrerie.

 

C'est alors que plus tard, des chercheurs s'intéressèrent de plus près encore à l'horloge mécanique de Cox. Là, ils découvrirent sous l'horloge, un bac contenant 80 kg de mercure, le tout enfermé dans une cloche étanche. Il avait fallu l'ouvrir et desceller le montage, "pour enfin voir dedans"…/…

 

 

Question alors…

 

 

D'après vous, James Cox avait-il réellement découvert le fameux Mouvement Perpétuel ?

 

Dans les deux cas de figure (pour le oui, comme pour le non), quel serait donc le principe du mouvement perpétuel de James Cox ?

 

 

 

Réponse ici…

 

 

 

Retour page d'accueil - Enigmes & jeux...

 

 

 

 



08/05/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres