Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

bébé à bord...
Monik

Si je suis bien l'histoire ce n'est pas un mais deux bébés que vous avez eu à bord durant toutes ces années de voyage. Je trouve que vous ne parlez pas assez justement des difficultés que vous avez dû avoir avec ces deux bébé... En plus la petite Anne est trisomique si je suis bien... Donc encore plus de pb ? Non ?
titou67

Bonjour d'abord ! Oui, je suis maman d'une petite fille trisomique, je me demande comment vous avez pu faire avec Anne... Bravo ! Et maintenant que fait Anne ???? Bisous pr elle.
Webmaster-Rémy

Tout d'abord mille excuses pour ce retard à vos remarques sur le sujet de Anne... J'ai été beaucoup pris par la mise en place des liens URL sur les textes (964 pages, c'est énorme !). Et ce n'est pas encore vraiment terminé.../... Je n'ai pas eu un instant pour parcourir les forums !
Oui, une autre personne m'a demandé de parler un peu plus de Anne. En fait, j'ai repris intégralement les deux volumes que nous avions écrits (en 11 années) ! Eh oui !!!! Cela était plus correct, il me semble, de les utiliser in extenso. Maintenant, effectivement, il serait peut-être bien d'ajouter un article spécial pour raconter "à côté" du livre (le Blog le permet aisement)les pbs avec Anne. Je vais y réfléchir.
Pour répondre à Titou67, Anne va dans un foyer occupationel à Frontignan. Elle y est externe pour le moment mais on espère qu'elle pourra avoir une place d'interne bientôt.
Rémy.

[i][/i]
DiDaDoune

bonjour d'abord... durant toutes ces années de navigation, aucun des deux petits n'est tombé à l'eau ? Nous, nous faisons nous aussi du bateau (modestement) mais c'est une angoisse terrible chaque fois. Comment faisiez-vous ? Et si c'était arrivé ?
Rémy

Bonsoir DiDadoune,
Ce problème des petits à bord est vraiment angoissant. Pour notre part, Moïse est tombé plusieurs fois à l'eau vers l'âge de 3, 4 ou 5 ans (Anne jamais malgré son handicap). A chaque fois cela s'est passé dans une marina à cause de la passerelle arrière mal positionnée. Mais dans de l'eau claire, sans courant et à la vue d'autres plaisanciers présents, le danger est minimisé largement. Pour ces quelques fois nous ( ou des voisins) avons ratrapé le gamin illico... Ce n'est plus du tout pareil quand on est au mouillage dans l'estuaire d'un fleuve tropical. Des amis de bateaux ont perdu ainsi leur petite fille de 4 ans au mouillage devant Cayenne ! Avec du courant, une eau chocolat et de la vase partout, il est très difficile pour ne pas dire impossible de retrouver un petit qui passe par dessus bord ! En présence de courant et/ou d'eau trouble, qui plus est, en étant isolé au mouillage, il faut vraiment tout faire pour que cela n'arrive pas. Plus grands, les enfants portaient un harnais en navigation et ils savaient l'utiliser ; mais au mouillage, non. Mais le "risque" sera toujours là ! Rémy de Kerguelen.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres