Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

Vivre...! Survivre...?



Vivre…!  Survivre…? La SURVIE...


     Lorsque l'on vit "normalement", c'est à dire chez soi, douillettement installé dans son appartement ou bien sa maison, ce mot survie fait sourire. A part dans des circonstances de catastrophes naturelles particulièrement sévères (aussi artificielles : circonstances de guerres, hélas !), vous n'aurez pratiquement jamais l'occasion durant toute votre vie, d'être confronté un jour à cette chose difficile : la Survie ! Je rajouterai cependant qu'avec le changement climatique, bien des "surprises" vont survenir, j'en suis absolument certain. On le remarque déjà avec des inondations catastrophiques et récurrentes... 


Je ne parlerai pas ici des catastrophes ni de guerre, bien sûr. Encore une fois c'est le cas individuel de survie que je veux souligner dans ce chapitre, en dehors de toute autre cause "extérieure". Cela veut dire pour nous : comment procéder, comment se préparer à cette Survie si un jour on devait y faire face par ses propres moyens et avec ses propres connaissances ?

Vous vous sentez bien pépère…? Oui mais….


     Il n'en est donc pas forcement de même pour ceux qui, comme nous, partent par monts et par vaux courir le monde… Ceci arrivera d'autant plus vite que vous irez vous fourrer dans des endroits isolés, loin du monde civilisé… Dans les lieux au climat rigoureux et aux accès limités par des difficultés d'approche... Là, pas question d'appeler "Au Secours" et d'attendre que l'on vienne vous sortir du piège dans lequel vous vous êtes enfermé !

Non, c'est sur vous et sur vous seul qu'il faudra compter !


Données globales sur la SURVIE...

On peut survivre 3 minutes sans air.

On peut survivre 3 jours sans eau.

On peut survivre 3 semaines sans nourriture.



Alors que faut-il faire pour se préparer à une telle éventualité ?



     Hé bien pour notre part nous avons acheté un bouquin, assez complet sur le sujet qui s'intitule "Guide de Survie de l'Armée Américaine * " (Editions de l'Homme - Montréal - Canada). Comme on le voit ici, c'est un livre traduit en français et assez ancien déjà, édité pour le grand public. Il traite de la survie dans tous les milieux hostiles de la planète …zone désertique, zone maritime, zone de haute montagne, zone polaire, zone de forêt équatoriale…/… Il donne par zone, les plantes sauvages comestibles, les arbres, les animaux, les baies qui peuvent servir à se nourrir, celles dangereuses... Comment chasser, pêcher, faire un abri, faire du feu, trouver de l'eau douce,… que sais-je encore… Enfin tout ce qui peut être nécessaire de connaître pour sa survie dans le milieu où l'on se trouve, justement.

     Assez récemment j'ai trouvé un autre livre "Vivre en Pleine Nature" écrit par François Couplan (Editions Sang de la Terre), un ethno-botaniste de renommée internationale et qui présente également, sous un aspect ludique cette fois, la manière de survivre dans la nature (Voir Nota 1). Y sont consignées les plantes pour se nourrir, celles dangereuses, tous les trucs et astuces pour survivre en utilisant tout ce que l'on trouve dans la nature mais en climat européen cette fois. Un livre à posséder dans toute bibliothèque de bord du circumnavigateur, très utile aussi le simple randonneur.


Voici deux excellents livres à potasser avant de partir hors de sentiers battus. Il en existe probablement bien d'autres mais ce qui est important c'est de connaître ce genre d'ouvrage. Ils vous permettront peut-être un jour de survivre là où les autres "tomberont" simplement par un manque de connaissance de ces choses-là !


     Pour compléter cette connaissance par du concret, du matériel, nous avions fait (ceci en plus du classique radeau de survie, obligatoire sur les voiliers de haute mer), un bidon de survie supplémentaire fait avec une touque. Vous connaissez ces gros bidons étanches que l'on emporte dans les canoës et les kayaks pour y mettre au sec ses petites affaires et ses vêtements (Voir Nota 2)…



Dedans on peut y mettre des rations d'eau douce supplémentaire, des barres de céréales complètes, hameçons, lignes de pêche, briquets, bâche plastique…etc...etc... Chacun voit pour y mettre sa panoplie personnelle de campeur en survie. A bord d'un bateau hauturier, il doit être prêt en permanence tout comme le canot de survie, à être largué par dessus bord après avoir gonflé à la bouche le "ballon"... Dès lors, il sera facile de le "voir" et donc de le récupérer. Il permettra d'agir en complément pour une bien meilleure survie. Ne pas oublier de mettre le livre de survie dans la touque !


     Pour notre part, nous nous sommes retrouvés en survie "partielle" entre les îles Malouines et le Cap Horn durant cinq jours dans le bateau sans pouvoir rien faire... (Deux dépressions australes, très creuses se suivaient en étant collées ensemble). Je dis "partielle" car, s'il était impossible de se déplacer dans le bateau à cause de l'état de la mer ( 8 à 10 m de creux, mer déferlante occasionnant des rappels brutaux du voilier, tempête de neige, chauffage ne fonctionnant plus à cause des rafales de vent très irrégulières...), nous avions cependant à boire et à manger en quantité.. (Tels des écureuils en cage, chacun avait dans son duvet sa petite réserve de cacahouètes, pruneaux, barres de céréales, figue, date, galletas - "Petit Beurre" argentins -, boisson). La Survie était donc beaucoup plus liée à la résistance du bateau dans cette grosse mer, qu'à notre propre condition. Mais cela montre combien la survenue de la survie est rapide et surtout inéluctable avec de sévères conditions météos ...!  


Un autre aspect des conditions de réussite (ou d'échec) de la survie, et pas des moindres, c'est le côté psychologique pour aborder et "vivre" cette Survie. Il est bon de connaître quelques rudiments dans ce domaine. J'en ai retenu un seul à se souvenir : La Pyramide de Maslow et elle me paraît vraiment importante. Je ne développerai pas ici le sujet car cela est très bien réalisé dans les sites que j'indique plus bas... Voir Nota 3... A se rappeler dans les conditions extrêmes !

 

* Ce guide est désormais en libre accès sur le Net, malheureusement en anglais. La dernière version est de 2002 avec corrections majeures en 2007. Il est aussi téléchargeable en version PDF. C'est un vrai livre de 443 pages,  poids du fichier 7,2 Mo.

Il est possible de le télécharger en entier ou par chapitre, ici...

http://www.equipped.org/fm21-76.htm



Nota 1 : Site Internet de François Couplan…ici…

 

Nota 2 - En Plus, petite astuce perso au passage, j'y ai accroché dessus une solide cordelette de quelques mètres avec au bout un sac aluminisé gonflable. Ce genre de sac que l'on trouve dans les cubitainers de vins en carton (modèle de 5 litres). Une fois vide, ces poches de plastique parfaitement étanches et très solides font d'excellents flotteurs (une fois gonflée) pour baliser un objet flottant en mer. J'en ai même mis plusieurs à l'intérieur de la touque, elles ne prennent pas de place. Car si vous les gonflez bien, cela donne un ballon de 35 à 40 cm de diamètre parfaitement visible sur les flots. Mieux même encore pour un marin, ces ballons aluminisés sont facilement détectable par un radar. Je le sais, car j'ai moi-même essayé en larguant un jour un "ballon" comme ça dans notre sillage. Il a donné un bon écho radar jusqu'à 4 miles nautiques de distance – par beau temps et belle mer ! C'est dire la performance de ce truc aussi simple que peu coûteux (gratuit).

 

Nota 3 : Des études très intéressantes sur ce domaine ont été faites par le psychologue Abraham Maslow avec en particulier sa fameuse pyramide existentielle qui porte son nom…. Personnellement je les trouve enrichissantes quant à la connaissance et la maîtrise de soi qu'elles peuvent apporter. Elles sont bien utiles pour ne pas dire salutaires dans les moments difficiles comme la survie en milieu inhospitalier. D'où l'intérêt de les connaître. Cela fait partie, à mon humble avis, de la base des connaissances pour la survie. Sur le sujet particulier de la Pyramide de Maslow :

Un lien sur l'encyclopédie du Net Wikipedia…ici…

Un autre exemple vu par des spécialistes de la communication…ici… 

 

Nota 4 : Une revue très intéressante "Biocontact" (mensuelle et gratuite, se trouve dans tous les magasins BIO !) pour les amoureux de Nature car elle traite de sujet en rapport avec cette manière de vivre... Dans le numéro 154 de ce mois-ci (janvier 2006), un article justement sur la "Boîte à pharmacie de survie".

MAJ de juillet 2012 : le site est en reconstruction actuellement , disponible bientôt ici...

L'article en question renvoie à un petit manuel de circonstance :"Survivre en ville" sur ce site ...ici...



Une autre raison de s'intéresser encore à la survie... Cette fois, celle-ci n'est pas spécialement liée à la navigation maritime ou à la surprise d'un trek qui se terminerait mal, non, c'est tout simplement une hypothèse de "l'évolution humaine" qui pourrait bien nous amener à cette situation dramatique.


Le Survivalisme...


Dans cette perspective on trouve des sites qui traitent avec brio et sérieux du survivalisme...

la survivance de l'espèce humaine... par exemple celui-ci...


http://olduvai.e-monsite.com/


Mais il y en a d'autres, il suffit de lancer une recherche sur la toile.

On a beaucoup à apprendre sur ces sites car ils permettent réellement de prendre conscience que notre planète est fragile et qu'il est important de se préparer à un changement brutal de notre manière de vivre. Le changement climatique que l'on commence à percevoir un peu partout nous le fait sentir également.


Qu'on se le dise... et ...bon vent !









16/01/2006
5 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres