Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

295 Construire un garage pour véhicule à faible coût …

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…





295 Construire un garage pour véhicule à faible coût …



     Les garages préfabriqués "genre tout prêt, clé en mains" sont plutôt chers (1500 à plus de 3000€ !). Je parle de ceux élaborés du style structure légère, généralement en bois bordé en lambris, en tôles ou en bardages, avec un toit recouvert de plaques tôlées ou bituminées.

Devant ce prix exorbitant, j'ai cherché (et trouvé) une astuce pour en faire un à beaucoup moindre coût...

Il suffit d'acheter une serre tunnel de 6 m de long sur 3m de large et le tour est joué (donc structure tubulaire légère, en acier galvanisé). On trouve des serres tunnels de 3X3m à 89€ (chez Leclerc par exemple). Mais on en trouve aussi des plus longues également, il faut voir le ratio surface/ prix et comparer... Pour mon cas*, si vous en mettez deux de 3X3m, bout à bout, eh bien vous avez votre garage de 18 m². Ne restera plus qu'à ôter "deux fonds" et faire un petit recouvrement central (toile cousue et scotchée - ou scratchée) pour étancher la liaison et c'est fini. Soit une dépense de moins de 200€ pour faire un abris pour votre voiture. Cet abris sera précaire certes mais pourquoi faire un blockhaus alors qu'un toit léger suffit pour un véhicule... La bâche de recouvrement vendue avec les serres est faite en 140g/m². Ce n'est pas énorme mais vous pourrez toujours la changer ou la doubler si celle-ci donne des signes de fatigue. Le choix est grand dans tous les magasins, type bricolage ou discount et çà ne coûte pas bien cher... On trouve désormais de la bâche industrielle (genre de camion) ou aussi de la translucide armée, de toutes dimensions (ou même à la coupe, à la demande), un peu partout. On pourrait également faire une grande claie (en roseau par exemple) pour mettre par dessous si vous avez çà à portée de main avec de la patience pour ce faire..

* Mon Cas : j'ai procédé ainsi en 2 serres de 3 m car j'avais trouvé sur le Net, 2 serres d'occasion, neuves et pas encore déballées (pour 150€ - une occas à ne pas manquer !). Restait à faire la jonction mais cela m'a permis aussi de gagner 2m de plus donc l'idée "qui est venue au montage", est excellente pour en faire une grande.

Pour ma part j'ai triché un peu dans le sens où, j'ai mis deux serres de cette dimension (3X3m), bout à bout mais séparées en plus d'un espace de 2m entre les deux (1,80m en fait, pour assurer un bon recouvrement final). Ce qui me permet ainsi de l'agrandir. La liaison entre les deux se faisant à l'aide de tubes de récupération. Portion gagnée donc de presque 6 m², que j'ai recouvert ensuite avec une bâche armée translucide (2 en fait de 3X2m). C'est ainsi que j'ai obtenu un tunnel de 7,80 X3m soit un espace de près de 24 m² d'un seul tenant et sans aucun poteau sur toute sa surface. Ce qui est intéressant pour en faire un garage à voiture (ou autre chose...).



Installation des deux serres bout à bout*...

     J'ai commencé par monter les serres, une par une, telles que décrites sur le fly accompagnant le paquet. Ensuite je les ai réunies au centre pour équiper "les 1,80 m de rallonge",par des tubes qui me restaient (car je n'ai pas mis les traverses centrales et pour le reste manquant - une seule barre - plus des tube alus de récup).

     Pour ce qui est de sa fixation au sol, je n'ai pas utiliser les piquets prévus pour cela, ils me paraissaient un peu faiblars... Par contre j'ai mis des madriers sur champ (200X 70 X 4000), pour la fixer ensuite dessus. J'ai fait ainsi, les côtés et le fond mais rien dans l'entrée pour pouvoir y accéder sans souci avec un véhicule ou même une "brouette pleine"...

Cette astuce me permet de la rehausser sur son ensemble de 20 cm environs. Ce qui est un avantage vraiment utile pour en faire un garage (2,20 m sous barrots au centre). Cela donne un double avantage en fait car il est très facile de fixer un madrier sur champ dans la terre. Il suffit d'enfoncer de chaque bout un morceau de T ou de cornière et de la fixer au madrier par 3 ou 4 vis. Ensuite il est très facile de fixer la serre (par ses tubes bas), par des petites équerres "inversées" en y mettant 2 vis. Toute la structure de l'ensemble des deux serres (et rallonge au milieu), est donc parfaitement tenue "au sol" avec un écartement stable et constant partout (madriers supports, obligent !).

 

* Deux serres... Bien sûr on pourrait acheter directement une serre de "grande dimension" ! Mais j'avais trouvé ces 2 serres d'occasion et identiques alors j'ai composé avec, tout simplement...

Pour la partie centrale "ajoutée", il manquait des "tubes arceaux", bien sûr. Alors j'ai fait ces tubes à base de tubes Hiro (tubes électriques classiques, emboîtables, en PVC) de 25mm de D. Pour les traverses manquantes...: des petits tasseaux et tubes alu de récup. Pas plus difficile que çà.

J'ai également ajouté en bouts, des barres de contreventement (faite en bois - tasseaux) car avec une serre "beaucoup plus grande", la prise au vent sera conséquente. Donc pression "au pliage" plus forte aussi. Ces barres supplémentaires seront là pour encaisser ces efforts et les répartir.

Les essais avec le tout premier coup de vent a été prometteur, rien n'a bougé...



Habillage de l'ensemble de la tubulure...

     Chaque serre étant prévue au départ habillée d'une toile translucide et fermée, j'ai conservé les entrées (munie de portes - avec fermetures éclairs) et les côtés, puis enlevé les fonds. Ainsi la serre obtenue fait 7,80m de long par 3m de large d'un seul tenant (avec 2,20 de hauteur au plein milieu) et pour tout l'intérieur, sans aucun obstacle au sol. Pour la partie centrale rajoutée, j'ai utilisée deux bâches de 2X3m (translucides, armées) cousues bout à bout et voilà le hangar terminé.

L'ensemble d'un tel "garage" revient à environs 300€ pour le matériel avec 4 jours de travail. Ce qui est vraiment minime par rapport à un garage conventionnel "tout fait". Pour ma part, je vais l'utiliser comme jardin de permaculture puisque j'ai déjà un garage pour ma voiture. Mais je l'ai essayée dedans et c'est vraiment impeccable pour elle également, si besoin était.



La serre terminée.

Les toiles armées et translucides, ajoutées au centre, servent aussi pour l'aération si nécessaire.

Serre Garage01.jpg


Détails de fixation de la tubulure basse, sur les madriers supports...

Serre détail02.jpg


Consolidation des toiles ou des bâches...

     La bâche d'origine est assemblée par coutures et les bords extérieurs de celle-ci ne sont pas spécialement renforcés. Pour moi, c'était indispensable de le faire ! Et pour ce faire j'ai copié nos astuces de marins voileux... A savoir, j'ai cousu un ourlet en incluant dedans une garcette (cordelette de Nylon de 2,5mm) qui sert de "nerf de chute", à la manière des voiles sur nos bateaux. Ainsi, la bordure (comme la chute ou le guindant sur les voiles) sont nettement plus résistante à la déchirure. Si vous devez tendre la bâche (toile), eh bien, il suffit de percer la toile en passant derrière le nerf de chute. Ainsi, les efforts sont parfaitement répartis par le nerf sur toute la longueur du "tissus" et des coutures, et pas seulement sur le "point de tirage".



Autres renforts indispensables sur ces bâches...

     Sur ce modèle de serre, il est prévu (et donné avec la dotation initiale) une seule barre de contreventement. Ce qui me paraît trop peu. J'en ai donc ajouté une autre dans la partie longitudinale puis 2 autres en latéral. Car si vous avez du vent fort venant sur le côté, les efforts dus au vent seront très importants et pourront plier l'ensemble comme un château de cartes. Conclusion : 2 barres de contreventement sur chaque sens me paraissent justifiées. C'est mon cas d'ailleurs car les coups de noroît (les plus violents) arrivent ici plein travers !

     La structure porteuse est faite en tubes d'acier mais ceux-ci sont assez écartés les uns des autres. Pour la partie verticale de la structure ou celle montante cela ne pose pas de problème. Autrement dit, tant qu'il y a de la pente, pas de souci. Mais quand on arrive dans la partie haute où la toile de couverture se retrouve à plat, eh bien en cas de pluies intenses, celle-ci aura tendance à faire des poches d'eau très rapidement. Et qui dit poches d'eau, dit "poids lourds" et donc fatalement déchirures, c'est inévitable. Pour palier cet inconvénient de conception, j'ai doublé le barrotage dans toute la partie haute. Ceci, aussi bien dans le plan longitudinal que latéral. Ainsi, les carrés de toiles ont vu leur surfaces divisées par huit. Chaque carré de bâche ne faisant plus que 25 par 25cm environs. Sur le plan longitudinal, j'ai ajouté des barres plates en ABS (je les avais donc utilisées...) puis dans le sens latéral, j'ai tendu une cordelette de 4 mm en Nylon. Ainsi j'obtiens un carroyage suffisamment petit pour ne plus craindre le pochage. D'un autre côté, il est nécessaire également d'avoir tendu parfaitement cette couverture en toile. Pour cela ne pas utiliser de la cordelette mais du sandow, impérativement. Ainsi en cas de vent fort donc de pression sur les bâches, les efforts seront bien répartis et encaissés. Sinon, avec de la corde, çà casse et tout se déchire... Encore et toujours c'est la fable du "Chêne et du roseau", la souplesse et la répartition des efforts est la clé d'une bonne tenue.

Pour tout ce qui est "points d'attaches" d'ailleurs sur la serre, je n'ai utilisé que des petits sandows (3 ou 4 mm de D est suffisant). En faire une réserve de 10 m et ainsi vous en aurez toujours sous la main. L'élastique (sandow*) est cent fois mieux pour attacher quoi que ce soit plutôt que de la cordelette.

*Sandow : Désormais, on a du mal à trouver dans les magasins (bricolage ou autres...) du "bon sandow". Si vous en voyez avec une âme en carrés (ou rectangles) noirs et grossiers, ne l'achetez pas c'est de la chinoiserie absolument nulle. Cette élastique vous claquera dans les doigts après 2 utilisations maxi ! Non, il faut bien observer l'âme du sandow donc et si celle-ci est blanche, faites de petits fils ronds ou carrés fins, c'est bon, c'est du Latex de bonne qualité. Pour ma part je n'achète que ce genre d'élastique et je suis toujours satisfait (par 10m minimum...). Il faut en avoir de différentes grosseurs (4,6, 8 ou 10mm), suivant les utilisations...

Voir la photo ci-dessous...

Renforcement du carroyage de la partie haute, "plate", afin d'éviter le "pochage"...

Serre détail03.jpg


Qu’on se le dise …et bon vent !



Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 Retour à liste des Tr & As2...







02/12/2017
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 157 autres membres