Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

296 Poêle Dragon, éco & miniature ou "Rocket Stove"...

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

 

 

296 Poêle Dragon, éco & miniature ou "Rocket Stove"...

 

 

     Dans tous les traités de survie on trouve des exemples avec plans de ces mini-poêles écologiques. Ils permettent de cuisiner en extérieur (comme en intérieur) avec le minimum de combustible (du petit bois). Ces engins ne sont pas des nouveautés, loin de là ! On en trouve partout dans le monde, depuis la Cordillères des Andes dans les Chaparos, les yourtes en Mongolie, sur les bateaux de pêche en Asie du Sud-Est ou ailleurs dans les cases au fin fond de l'Afrique... C'est désormais une mode ou une redécouverte pour nous, occidentaux énergivores au possible. Mais les temps changent et c'est très bien pour qu'enfin, l'être humain revienne à l'essentiel pour une vie meilleure et surtout moins dépensière.

 

     Il est bon d'étudier leur principe de fonctionnement pour pouvoir en fabriquer un, en cas de besoin ou de survie réelle (voir sur le Net - de nombreux exemples avec démos...). Mais cela peut se faire même pour son simple plaisir d'économiser de l'énergie... On peut utiliser toutes sortes de matériaux pour en fabriquer un. Depuis la terre glaise, argile ou torchis (mélange, terre paille), jusqu'à de vieux tuyaux d'acier (ou de fibro-ciment), ou encore de vieilles bouteilles de gaz. Il suffit en fait de fabriquer une double cheminée et de garnir l'intérieur (entre les deux tuyaux circonscrits) par de la terre "ordinaire", du sable fin, de la cendre ou de la Vermiculite si vous avez çà. Le grand principe de ces fourneaux étant de récupérer le maximum de chaleur par un simple conduit unique en forme de "L" et d'isoler parfaitement la partie "cheminée" par cette double tubulure. Le bas du "L" constituera le foyer puis la partie haute (verticale) du "L" servira de cheminée. La cuisine se faisant directement sur le sommet du tuyau, casserole posée sur cette cheminée.

La combustion au foyer de ces minis poêles est pratiquement complète (y compris pour les gaz ou fumées de combustion), il n'y a donc que très peu de rejets à la cheminée et surtout, toute la chaleur produite est disponible en sortie de conduit. D'où ce rendement optimum.

 

 

Principe de fonctionnement de ces poêles Dragon...

 

     Un schéma permet de comprendre aisément leur principe de fonctionnement. après cela, il est très facile de fabriquer le poêle suivant les matériaux dont on dispose. Cela peut aller depuis de la terre argileuse en passant par du ciment HT ou autre tube en acier de récupération (comme sur cet exemple avec une vieille bouteille de gaz*)...

 

 

Poêle Dragon1.jpg

 

 

     Ici, un poêle fait à partir d'une vieille bouteille de gaz (classique de 13kg). Il suffit de percer un trou sur le côté en bas (12 à 16cm de D), celui-ci servira au foyer. Puis un autre en haut (idem en D) ce dernier servira pour la cheminée. Ensuite, restera en mettre entre ces deux passages le conduit en "L" qui fera foyer dans sa partie horizontale puis cheminée dans sa partie verticale. Les deux tuyaux devant être parfaitement assemblés (soudure) et étanche à leur jonction. Il faudra éviter de faire une jonction de type "tuyau de cheminée en coude arrondi". En effet une liaison à angle droit améliore le rendement du poêle par création d'un vortex d'aspiration. Faire dépasser un peu la sortie foyer également par une petite jupette, cela améliore encore le rendement de la combustion (par effet venturi cette fois sur l'entrée d'air). Puis en haut sur le dessus, mettre 3 ou 4 petits plats de surélévation (soudure - emboîtement ou autres montages...) qui serviront de support aux ustensiles de cuisine tout en laissant passer les gaz et fumées de combustion (collerette rouge ici sur le schéma). Mais il y en aura très peu, surtout si la combustion au foyer est bien complète.

Dans le tube foyer, on ajoute une petite grille (pointillé rouge) qui permettra au bois de bien s'alimenter en air par dessous et aux cendres de tomber sous le foyer pour évacuation.

Le rendement d'un tel poêle est extraordinaire. Il ne nécessite que peu de carburant (bois) pour un rendement optimal en chaleur. Toute l'énergie fournie au foyer se retrouve en haut à la sortie. Ne reste plus qu'à y faire la cuisine. Le gros avantage de ces poêles, c'est qu'ils sont petits, légers et déplaçables à souhait. De plus le foyer étant minuscule et très circonscrit, on peut mettre cet ensemble portable, un peu n'importe où. Beaucoup de pêcheurs, un peu partout dans le monde, ont ces poêles à bord de leurs bateaux en bois, sans jamais y déclencher un quelconque incendie !

 

Voilà, ce poêle est d'une simplicité enfantine à réaliser. Vous aurez vous aussi votre poêle Dragon, votre Rocket Stove, comme l'appelle les anglo-saxons.

 

 

*gaz : pour travailler sur une vieille bouteille de gaz, il faut commencer par démonter le robinet puis remplir la bouteille d'eau à ras la gueule. Une fois fait, la vidanger et à ce moment là seulement vous pourrez la travailler sans DANGER ! Elle sentira toujours le "gaz" mais il y en aura plus du tout dedans ! C'est le "Mercaptan" que vous sentirez encore, l'additif (à l'odeur de chou pourri), lui, sentira toujours car il a tout imprégné à coeur mais il n'y aura plus de GAZ du tout (Propane ou Butane pur sont des gaz "incolore" et "inodore" !) !

 

Voir également un article spécifique pour cela (Trucs & Astuces 2 - N° 279).

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 Retour à liste des Tr & As2...

 

 



04/12/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres