Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

310 Poulies en tout genre, faites maison...

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

 

310 Poulies en tout genre, faites maison...

 



     Les poulies font partie intégrante de la vie de marins ou encore de bricoleurs en tout genre. Mais quand je vois le prix de ces poulies dans les magasins spécialisés, j'en suis tout estomaqué ! Oh bien sûr, d'après les vendeurs, elles sont soi-disant fabriquées dans des matériaux composites ultra ceci ou super cela ...mais pour moi une poulie restera une chose simple à faire et on n'a pas besoin de matériaux hightech pour cela. Donc désormais je les fabrique moi-même. Alors comment faire des poulies soi-même simplement...?



Quatre parties simples constituent une poulie si on décortique sa composition :

     Un (ou plusieurs) réa. Deux (ou plusieurs) flasques et un crochet de fixation. En plus, des axes de maintien pour les réas, crochet et/ou ringot viennent compléter l'ensemble et c'est tout. Parfois ils sont doublés ou triplés, voire quadruplés pour la constitution particulière de palan. Mais voilà, une poulie est une chose simple dans sa composition. Quant aux matériaux pour les fabriquer, le choix ne manque pas ! Il y a l'inox, l'aluminium, le bois, le plastique dur, le polyester, la Bakélite, même l'acier ou le laiton en plaque, etc... Le choix ne manque vraiment pas parmi les bonnes matières, solides et inaltérables, dont nous disposons. Le tout, pris aisément parmi tous nos rebuts.

Pour faire le réa... Pour ma part j'avais acheté il y a longtemps déjà, du rond d'Ertalon en barre (D=60mm) et de la plaque épaisse de Teflon (E=30mm). Il m'en reste toujours donc je peux tailler des "rondelles" pour en faire des réas, à la demande. Sinon, on peut en récupérer sur de vieilles poulies. Bien souvent ce sont les attaches ou les flasques qui lâchent mais rarement les réas eux-mêmes, donc possibilité d'en récupérer. On pourrait en acheter de toutes faites, aussi.

On coupe une rondelle de Teflon (Ertalon ou autre matière) au bon diamètre et on perce au milieu. Ensuite on y passe un bout de tige filetée ce qui permet de la coincer dans un mandrin de perceuse et de tourner la gorge à l'aide d'un outil tranchant (petit ciseau à bois, gouge, etc...). Si vous avez un tour : parfait ! Ensuite on dessine les flasques et on les découpe dans un bout de tôle d'inox. Bien sûr, on peut utiliser d'autres matériaux. Reste à réaliser le montage avec des axes perdus ou du rond d'inox, à la demande. On peut aussi utiliser de la tige filetée sur laquelle on mettra un petit tube fin (cuivre) pour éviter le portage sur les filets, si la vis n'a pas de partie lisse. Faites ainsi, ces réas n'ont pas besoin de roulements, ces matières (de plastique gras) sont auto-lubrifiantes. Voilà, vous obtenez votre poulie et le coût d'une telle pièce est vraiment très réduit (10 fois moins que la même du commerce, au minimum!).



Exemple de poulies, faites maison (ici un palan fait pour un monte charge - poulie simple à ringot)...

Monte Charge4.jpg

 

Flasques en aluminium épais (5mm), crochet en Inox (de récup), réa en Ertalon et axes constitués de boulons de 8mm (inox) assurés par des écrous Nylstop (imperdables). Une poulie comme celle-là (simple à ringot - réa de 32mm pour cordage de 10mm) dans le commerce vaut entre 89 et 129€ !!! Il m'a fallu à peine deux heures pour la faire et avec du matériel de récupération, principalement (coût maxi : 10€). Encore de sacrées économies de faites. Comme j'aime à dire... le plus important dans la vie n'est pas de gagner beaucoup de pognon mais d'en dépenser le moins possible !

J'en ai réalisées également avec flasques en Bakélite mais désormais on a du mal à dénicher cette belle matière, solide et facile à travailler. C'est bien dommage...

 

NB : Un moyen de trouver "de la matière de base" est de récupérer des planches à découper de cuisine. Elles sont souvent fabriquées en un plastique dur et de bonne qualité (genre Melamine* ou même Teflon). En plus, même neuves, elles ne valent pas bien chères.

Melamine : nom commun des cyanurotriamines. Produit de mélanges thermodurcissables de résine et de dérivés de formols. Ce produit est fortement toxique à l'ingestion à cause de son acide cyanurique. A l'identique de l'amiante, il faut bien se protéger lors du travail de cette matière nocive (masque) pour ne pas en respirer.

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

Retour trucs-astuces-3...

 

 

 



14/10/2018
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 169 autres membres