Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

311 Réaliser une galerie de toit pour sa voiture…

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

311 Réaliser une galerie de toit pour sa voiture…

 

 

 

     Je viens de troquer ma vieille Espace III (20 ans) pour un nouveau véhicule beaucoup plus récent (Dacia Duster) mais quelle n'a pas été ma surprise quand j'ai voulu acheter des barres de toit pour en faire une bonne vieille galerie ! Cela me paraissait être une fortune.

Le moins cher que j'avais trouvé dans les magasins spécialisés, était de 215 €. Cela m'a paru proprement scandaleux pour deux simples barres en alu munies de leurs moyens de fixation (simples grenouilles)...

 

J'ai donc décidé de les fabriquer moi-même. Alors voilà comment j'ai procédé, toujours histoire de partager les astuces et montages que je réalise pour réduire drastiquement les coûts de nos matériels et équipements divers...

 

 

Principe de conception du système...

 

     Comme beaucoup de véhicule récents, des barres de toit sont souvent présentes sur les véhicules et montées d'origine, mais elles sont positionnées désormais dans le sens longitudinal ! C'est aussi le cas sur la Duster. Ce design, s'il est bien joli, limite pourtant sérieusement la possibilité d'y transporter quelque chose, tel quel. Il faut donc leur adjoindre des barres transversales qui elles, serviront effectivement de support au matériel transporté ou à la fixation d'un coffre de toit. Bien...

 

 

Alors comment procéder...

 

     Eh bien, il suffit d'acheter du profil d'aluminium et de le couper à bonne dimension en débordant un peu en extérieur de vos barres longitudinales. Ensuite restera à faire un système de brides ou d'attaches pour venir serrer les barres de toit déjà existantes. Personnellement j'ai opté pour un montage au plus simple, à savoir : une contre plaque en alu épais avec boulons pour la jonction, "barres transversales/ barres longitudinales".

 

 

Matériel utilisé pour réaliser les barres...

 

- Deux tubes carré Alu de 25X25mm, et en longueur de 125 cm (acheté en L = 2m).

- Quatre manilles (pour servir d'anneau d'ancrage en bout - mais on pourrait utiliser des boulons à oeil).

- Huit boulons de 6X80 (avec écrous Nylstop).

- Quatre boulons de 5X30 mm (fixation des ancrages).

- Quatre petits morceaux d'alu 25X80 en 6 mm d'épaisseur (contre- plaque de serrage).

- Du tasseau de 22X22 mm pour servir de renfort intérieur en bout de tube (4X L = 30 cm).

 

NB : Mettre un bout de tasseau à l'intérieur des tubes en extrémité est vital : cela évitera l'écrasement de ceux-ci au serrage des boulons et aussi le sifflement à grande vitesse.

 

 

Photos de ce montage, avec détails des extrémités...

 

20180930_145346R.jpg

 

 

Montage définitif sur les barres longitudinales...

 

20181019_155336R.jpg

 

 

     Le coût global de cette "galerie" me revient à moins de 40€. A côté des 215 de départ, cela vaut vraiment la peine de se mettre à bricoler (moins d'une journée de travail pour tout faire y compris le temps d'achat des 2 tubes d'alu si on doit aller courir un peu plus loin... (chez Bricoman - 2X 25X25mm par 2m = 2X10,90€ soit 22€ à eux seuls...). Tout le reste est compté à peu près et globalement si on devait acheter le complément de quincaillerie. Pour ma part, j'ai des caisses entières de matériel de récupération provenant de mes bateaux. C'est la raison pour laquelle j'utilise souvent du matériel de rebut nautique pour bricoler...

 

 

Après un premier essai en roulant, je me suis rendu-compte que le tube carré avait tendance à siffler à partir d'une certaine vitesse (75-80 km/h - phénomène de cavitation aérodynamique due à la forme du toit et à l'emplacement de cette première barre avant). Ce sifflement/ vibrations, étant désagréable, j'ai recouvert les barres par de la gaine en mousse isolante (genre de chauffagiste) pour voir et le bruit a nettement diminué. Pour qu'il disparaisse complètement, j'ai déplacé la "barre avant", (quand je ne m'en sers pas bien sûr...), tout contre l'autre à l'arrière et là plus aucun bruit. En position arrière, elles se situent en dehors du flux aérodynamique d'air du bord d'attaque du toit qui est à l'origine de ce sifflement.  Youpie...!

 

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

Retour trucs-astuces-3...

 

 

 



25/10/2018
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 169 autres membres