Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

315 Démontage Aspirateur Rowenta "Silence Force"…

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

 

315 Démontage Aspirateur Rowenta "Silence Force"…

 

 

 

     Tout d'abord il existe plusieurs modèles d'aspirateurs chez Rowenta dans cette série "Silence Force", mais tous se présentent de la même manière quant au démontage et ceux-ci ne sont vraiment pas simples à ouvrir. C'est la raison d'ailleurs de ce tuto pour y arriver. J'ai moi-même passé deux heures (et rien trouvé sur ce sujet de vraiment complet) avant de comprendre et de trouver enfin toutes les astuces de démontage pour un dépannage interne (et nettoyage complet). Bien...

 

Si on veut sortir le bloc moteur-turbine, il faut en tout premier enlever la coque de couverture. Pour cela...

 

1) Il faut positionner en tout premier le curseur de dosage d'aspiration en butée. Soit haute soit basse mais surtout ne pas le laisser dans une position intermédiaire que vous ne pourrez pas retrouver après (et là, risque de le forcer au remontage et/ ou le casser dedans !). Donc ce repérage de positionnement en butée pour démarrer est primordial.

 

2) La coque comporte au total 7 vis Torx de fixation. 4 sont placées au fond de puits assez profonds aux 4 coins. Il faut donc un porte-outil assez long (aimanté) pour y accéder.

Ensuite 2 autres au milieu du capotage, cachées en parties par le couvercle d'accès au sac à poussières. Là commence les vraies difficultés car ce petit couvercle gène énormément pour accéder aux têtes de vis ! Il faut donc ouvrir plus en grand ce couvercle en premier...

Détails de cette opération...:

Ce couvercle comporte 2 pattes d'articulation, 2 parties recourbées loin en arrière qui entrent dans le boîtier aspi. Ces 2 pattes comportent elles-mêmes chacune deux petits tétons (orientés vers l'intérieur) qu'il faut déclipser. Un premier petit téton apparaît en ouvrant au max et à l'aide d'un tournevis plat et fin, on arrive à le forcer un peu, ce qui permet d'ouvrir davantage ce petit couvercle. Procéder de la même manière des 2 côtés. Là, il s'ouvre un peu plus grand et permet déjà de sortir les 2 vis Torx du milieu. Mais ce n'est pas fini, ce couvercle va vous enquiquiner sans cesse ensuite (risque de casse) donc il vaut mieux carrément l'enlever. Certes, ce n'est pas indispensable mais le capotage avec ce couvercle baladeur est un autre risque de casse.

Si vous voulez le démonter : pour cela, comme il est déjà ouvert plus en grand, vous allez avoir accès cette fois au second téton qui lui est situé encore plus en arrière que le premier petit et il suffira de recommencer l'opération forçage pour le déclipser à son tour, des 2 côtés. Attention : ce second téton est plus gros et plus long que le premier car c'est l'articulation principale de cette porte-couvercle. Le premier petit téton étant simplement une petite butée "d'ouverture maxi normale". Donc ces seconds bossages seront un peu plus dur à sortir de leur logement. Encore une fois, cette dernière opération n'est pas indispensable pour sortir le groupe moteur-turbine.

 

3) Vous voilà sans la "porte couvercle" mais il reste une dernière vis Torx à enlever et celle-là est bien cachée !

 

4) En effet, elle est cachée sous la commande principale (inter à main/pied) de l'aspi ! L'autre plaque en face, étant celle de l'enrouleur, ce n'est pas la peine d'y toucher. Il faut donc démonter cette petite plaque de commande qui cache l'inter de coupure de l'appareil et permet de découvrir la dernière vis de maintient du bloc moteur-turbine.

 

5) Pour ce faire... La plaque possède un petit enjoliveur dessus qu'il n'est pas nécessaire de déclipser de la plaque principale. Mais par contre pour sortir cette dernière plaque c'est un peu galère...

 

Explications et photo...

Sur la photo, j'ai retournée la plaque de commande/inter juste à côté afin de mieux voir les différents points d'accrochages par dessous.

 

20190417_164447C.jpg

 

     La plaque (cde - inter) bascule "côté extérieur" de l'aspi et met donc le contact via un inter (+ un ressort permettant le rappel de cette plaque/inter). Il n'y a aucune vis de fixation pour cette plaque. Il suffit de la déclipser mais ce n'est pas facile du tout car il faut absolument la baisser en premier (comme pour allumer l'aspi), et la maintenir ainsi durant le reste des opérations. Puis la soulever à l'aide toujours d'un tournevis fin, par la partie "articulation" pour avoir accès à un "étrier en bordure, central" sur la plaque (voir sur la photo). Il faut alors le pousser en glissant la lame du tournevis entre le pontet et son étrier et forcer sur leur interstice pour qu'il se libère du support. Le tout fait avec la plaque toujours maintenue baissée pour pouvoir "voir dessous" et mettre l'outil au bon endroit. Se doter d'une lampe puissante car cela permet de bien voir cet étrier central dessous qui maintient fortement ce couvercle. Il sert également de point d'articulation avec un autre appui/téton qui lui est sur le côté (voir photo). Le couvercle (plaque/inter) s'enlève alors, partie la plus étroite d'abord en poussant les 2 griffes de maintient sur les côtés (photo). Pour le remontage, il faudra bien penser à remettre ce petit couvercle enfoncé et maintenu sur l'inter en position basse (appuyée - sinon impossible à remettre). La partie large de la plaque devant être engagée en premier sous sa butée "coque" (ne pas oublier de remettre le ressort dans son logement dessous, aussi).

6) Une fois les 7 vis Torx enlevées, le bloc vient aisément. Toutes les autres parties (sortie centrale d'air ou clapet/valve de sécurité juste à côté : petit tube en PVC gris) sont "en contact" mais non "entrantes" dans la partie bloc. Procéder délicatement toutefois car la commande de puissance d'aspiration (curseur) possède une petite tige qui entre sur l'axe d'un potentiomètre, lui même fixé sur la carte électronique de commande de l'aspi dessous. Donc partie fragile. Et n'oubliez pas qu'il faut absolument conserver le réglage de ce curseur dans sa position initialement choisie sinon risque de forçage et/ ou de casse au remontage...

7) Voilà ne reste plus qu'à faire un bon nettoyage complet. J'ai remarqué toutefois que cet aspirateur à nettement tendance à surchauffer. La raison...? Son "abaissement forcé de nuisance sonore" à 64 dB ! En effet pour obtenir ce "faible bruit", il y a en sortie de moteur une double isolation phonique. C'est bien mais cela induit 2 conséquences, néfastes à mon sens... Un, il faut une puissance supérieur pour contrer cette consommation supplémentaire (donc pas bon pour la planète) et deux, cette isolation élève aussi nettement la température de fonctionnement du moteur (et réduit d'autant son rendement !)... Donc seconde mauvaise note ! Pour ma part j'enlève la seconde mousse d'isolation phonique (la noire juste sous la grille) et même si l'aspi devient un peu plus bruyant, il respirera nettement mieux tout en ayant un peu plus de puissance de nettoyage. C'est quand même çà son but..., non...?

 

 

Qu’on se le dise …et bon démontage !

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

Retour trucs-astuces-3...



19/04/2019
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 181 autres membres