Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

323 Jeux d'antan (enfants) pour les veillées…

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

323 Jeux d'antan (enfants) pour les veillées…

 

 

     Adepte du scoutisme durant quelques années, il ne me reste que de très bons souvenirs de ces veillées autour d'un feu de camp. Chacun y apportait en partage un peu d'entrain, de ses facultés d'animations, de ses connaissances... Les jeux faisaient parties de ces soirées. Voici donc un florilège de ces jeux d'antan. Ils vous serviront peut-être pour animer quelques soirées avec des enfants ou jeunes ados, hors des sentiers battus...



Le téléphone arabe...

     Les participants doivent être assis en rond, en tailleur ou sur une chaise, mais de toutes façons, proches les uns des autres. L'animateur dit une phrase simple (et drôle si possible) à voix basse à l'oreille du premier convive. Celui-ci doit la répéter à son voisin de la même manière et sans lui répéter la phrase si ce dernier ne l'a pas toute bien comprise. Ensuite l'opération se répétera ainsi pour tous les participants jusqu'au dernier. Et là, ce dernier doit dire la phrase qu'il a entendu à haute voix à toute l'assemblée. En général, c'est le fou-rire général car en dernière instance, la phrase n'a plus du tout ni les mots ni le sens du premier message !

 

Les suites sans fin...

 

     Ce jeu consiste à dire un mot, n'importe lequel (commun ou propre) mais toujours d'au moins deux syllabes. Toujours sur le principe du jeu précédent, assis en cercle et de le prononcer à haute voix à son voisin. Lui, ensuite, doit utiliser la dernière syllabe de ce mot pour en former un autre (toujours d'au moins 2 syllabes). Un joueur qui butte sans trouver de mot est éliminé du jeu (ou reçoit un gage de la part du meneur de jeu) et on tourne ainsi tant que des joueurs trouveront des mots pour continuer la chaîne...

Exemple...

 

Le premier dit : Ballon.

Le second pourra dire : Longuement.

Le troisième : Menteur.

Ensuite...: Euréka - Capoter - Téhière - hiéroglyphe - lifting,.../.../...

Etc...Etc...

Ce jeu paraît facile mais en fait, on arrive assez facilement à se retrouver bloqué. Les éliminations ou gages (font durer le jeu) vont donc bon train et ce jusqu'au dernier candidat qui trouvera encore un mot.

 

 

Le détournement d'attention...

 

     Ce jeu a de nombreuses variantes et nous vient tout droit du domaine de la magie. En voici un exemple mais on peut le varier presque à l'infini. C'est le principe de ce jeu qui est important, pas son "contenu".

Un exemple...: Les nombres chinois.

L'animateur présente dans une main un lot de bâtons qui par exemple, "simule un chiffre chinois". En fait la figure obtenue et bien montrée à l'assemblée mais ne veut rien dire du tout. Elle n'est là que pour "tromper les auditeurs" et les focaliser sur cette main alors que c'est l'autre qui donne le résultat ! Donc, en même temps, avec son autre main, l'animateur montre clairement avec ses doigts (posé sur le bas de sa chemise ou la ceinture par exemple) le chiffre qu'il vient de montrer "soi-disant en écriture chinoise". Après plusieurs tentatives, un des joueurs découvrira probablement la supercherie et donnera le chiffre au grand étonnement des autres.

Cela peut se faire avec des tas de choses. il suffit de préparer des petits papiers (avec nom, figure, couleur, réponse écrite à l'envers, etc...), que l'on tient alors dans l'autre main et qui montre en clair cette fois, le résultat recherché, explicitement tout en étant un peu "brouillé". L'astuce consiste donc à tromper les spectateurs. C'est la seconde main qui aide à trouver la bonne réponse de l'énigme.

 

 

Les noms de métiers cachés...

 

     Un candidat commence et celui qui répond bien (qui trouve le nom) continue à son tour...

Pour ce jeu on donne seulement la première et la dernière lettre du nom du métier à chercher.

Quand personne ne trouve, on peut aider l'assistance en donnant une indication très générale sur le métier.

Exemple...:

Métier : PE, qui suis-je ? réponse : Pilote.

Autre...

Métier : MR, qui suis-je...? réponse : menuisier.

Etc...etc...

 

Variante de ce jeu...

Au lieu de donner les lettres du métier à chercher, on mime les gestes caractéristiques de ce métier. Bien aussi , mais pas toujours facile de mimer certains métiers...

 

 

Charades ou devinettes...

 

     Pour ces deux dernières, il vaudra mieux avoir un petit fascicule ou seront transcrites ces formules car elles ne sont pas toujours faciles à connaître par coeur, mais celles-ci ont toujours un vif succès lors des veillées.

 

 

Le bruitage animalier...

 

     Ce jeu consiste à faire le cri d'un animal ou bien de l'imiter dans ses mouvements ou déplacements caractéristiques de son espèce. Le participant qui mime cet animal (cri ou gestes) doit venir au centre du cercle se produire afin que tout le monde puisse bien voir et/ ou entendre la démonstration. Celui qui trouve la réponse vient à son tour se produire au milieu de la scène.

 

 

Deviner qui est-ce, en aveugle...

 

     Un volontaire se fait bâillonner les yeux, se met au centre du cercle et les autres, à tour de rôle doivent le guider pour aller vers un convive (choisi auparavant avec un foulard qu'on lui donne, à récupérer par exemple...). Le but est de retrouver le foulard, ensuite de dire qui il (ou elle) est (deviner avec le droit de le toucher, mais sans rien demander à cet inconnu). Rires garantis...

 

 

Trouver des suites de noms par thème...

 

     Le premier qui lance le jeu donne un nom de plante (par exemple). Le second doit en trouver une autre, le troisième aussi à son tour et ainsi de suite... Celui qui présente un nom déjà donné avant ou hors du sujet traité est éliminé (ou reçoit un gage - toujours mieux). On peut donc trouver des tas de thèmes utilisables pour ce jeu... On le précise à l'assemblée avant de démarrer le jeu.

Exemple...: Uniquement des noms de...Plantes, fleurs, arbres, métiers, objets, animaux, oiseaux, pays, voitures, outils, prénoms masculins ou féminins, etc.../...

 

 

La boîte et l'objet mystère...

 

     Pour cela il faut avoir une boîte qui ferme bien (comme une boîte à sucres ou à gâteaux de nos grands-mères...) et, dedans on y met un petit objet du quotidien (dé à coudre, peigne, petite cuillère, rond de serviette, boîte d'allumettes, briquet, graviers, etc...). L'animateur prépare cela en cachette et passe à tour de rôle devant les personnes du cercle et chacun propose un nom après avoir entendu le son produit par "la chose" que l'animateur secoue un peu... Celui qui trouve l'objet est chargé de refaire le jeu avec un nouvel objet de son choix mis à l'intérieur.

 

 

Trouver des noms par questionnement...

 

     L'animateur choisit un nom quelconque (commun ou propre) le dit à une seule personne de l'assemblée qui prend la place centrale et chacun peut le questionner pour trouver ce mot. Une seule question par personne et réponse seulement par "oui", "non", "ni oui ni non", ou bien "oui et non". Celui qui trouve le nom mystère vient au centre pour remplacer le "questionné".

 

 

Le portrait mystère... Si c'était...?

 

     L'animateur choisit le nom d'un personnage publique bien connu et le dit seulement à une personne qui viendra au centre de l'assemblée pour répondre aux questions posées par tous les autres joueurs. Chacun peut donc à tour de rôle poser une question du genre...

Si c'était une couleur...?

Si c'était un métier...?

Si c'était un animal...? ...etc...etc...

Le meneur du jeu répond au plus près possible des possibilités pour mettre les joueurs sur la voie.

Exemple de personnages...: Neil Armstrong (premier homme à marcher sur la lune), un grand savant, un président, le pape, une vedette de la chanson ou du cinéma, etc...

 

 

L'enquêteur et l'assassin...

 

     L'animateur choisit un joueur et l'isole du groupe assez loin, pour ne pas entendre la suite et la préparation du reste du groupe. L'animateur revient seul et demande aux joueurs restant donc, de se choisir un "assassin" dans leur groupe. Celui-ci sera charger de regarder fixement les autres joueurs assis en cercle, un par un à son choix, et de cligner les yeux (ou bien faire un signe de main ou de doigts, convenu d'avance) pour lui indiquer que ce dernier "fixé et choisi" est mort. Ce dernier doit alors s'allonger sur le sol pour simuler cet assassinat. L'enquêteur au milieu doit trouver qui, parmi tous les joueurs restant en vie, est l'assassin. Parfois, il faut aller jusqu'au dernier survivant avant que l'enquêteur ne trouve l'assassin !

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

Retour trucs-astuces-3...

 

 



06/07/2019
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 181 autres membres