Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

332 Gyropode, Hoverboard, pannes, réparations…

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

332 Gyropode, Hoverboard, pannes, réparations…

 

 

 

     J'ai déjà réalisé un petit article sur les gyros (Ref. 299) mais celui-ci était plus spécialement destiné à l'apprentissage du gyropode. Cette fois, cet article est orienté sur les pannes possibles et l'entretien d'un gyro.

 

Pratiquer le gyro* est un sport très prenant car son apprentissage n'est pas du tout aussi aisé que les dépliants publicitaires veulent bien le laisser entendre. Mais en persévérant un peu, on y arrive très bien (voir l'article sur l'aide à l'apprentissage - Trucs & Astuces 299).

 

* gyro : le véritable nom de cet engin devrait être gyro-skate car les "gyropodes" à l'origine sont des modèles plus grands doté d'un manche avec guidon, inventés par la firme Segway dont ils portent le nom ! Un nom générique regroupe par ailleurs tous les engins de cette catégorie pour s'appeler des EDP (acronyme de Engin de Déplacement Personnel). Pour la simplicité de nom, gardons "gyro"...

 

 

Quelques conseils de généralités...

 

     Il en existe des tas de modèles de gyro (ou hoverboard en GB). Ayant essayé plusieurs grandeurs de roues, je conseille de choisir plutôt un modèle 6,5p (pouce) pour commencer. Les 8 ou 10p sont plus difficiles à manier (...sont plus larges, plus hauts, plus lourds...). Quant aux "tout terrain", ils sont assez difficiles à utiliser. A réserver aux connaisseurs de bon niveau. Personnellement je trouve que ces engins ne sont pas du tout adaptés au "tout terrain" à cause précisément de leur grandeur de roues ! Les VTT, oui, mais pas en dessous...

De façon générale, les gyros seront également plus difficiles à gérer en manoeuvres pour les moins de 7/8 ans et/ou pour les moins de 25 Kg de poids corporel.

Pour les 6,5p, les moteurs de roues ont en général une puissance voisine de 250W et la batterie qui alimente le tout est au standard de 36V pour 4000/ 4400 mA (puissance dispo de l'ordre de 150Wh). On trouve cependant encore d'anciens modèles fonctionnant en 28,8 V. Il faut savoir aussi que si vous devez changer une batterie sur ces derniers, vous pourrez la remplacer par une 36V sans problème. Seule différence après çà, le gyro aura un peu plus d'autonomie et sa recharge sera plus rapide qu'avec sa 28,8V d'origine ! C'est techniquement possible.

Leur vitesse de pointe dépasse rarement 12-14 km/h et leur autonomie est de l'ordre de 1 à 2h de roulage. Toutes ces données sont sujettes à de grandes variations en fonction de leur utilisation, du terrain, du modèle, des fabricants, du poids de l'utilisateur.../...

Il existe des Karts aussi désormais que l'on peut monter sur le gyro et à ce moment-là, il est utilisé en étant assis dessus. Il n'y a donc plus besoin de la finesse d'un "accrobate-équilibriste" pour s'en servir.

 

 

 

Problèmes pouvant survenir...

 

 

Problème de calibrage de base...

 

     A l'état neuf, le gyro ne pose pas vraiment de problème. Ceux-ci peuvent survenir cependant après des chocs (chutes avec arrêt brutal sur un obstacle !). Il sera alors peut-être nécessaire de recalibrer la carte-mère pour réinitialiser les différents gyroscopes et calculateurs internes. Pour ce faire, la procédure habituelle est de positionner le gyro avec ses deux paliers bien parallèles à un plan parfaitement horizontal pour les 4 directions (D-G, Av et Ar - vérifier la symétrie de deux bras). Il ne doit pas y avoir de décalage entre D et G - on voit cela facilement au milieu à la jonction des deux bras. Après çà, l'allumer en laissant le doigt appuyé sur ce bouton au moins 15" (secondes). Pour certains gyro, ce sera plus ou moins long...de 10" jusqu'à 20" suivant les fabricants (voir notice, c'est parfois spécifié). Au bout de ce temps, le gyro clignote de façon différente de l'allumage habituel et vous indique alors que la carte mère a bien été ré-initialisée. L'éteindre alors simplement permet de valider le changement et le rallumer ensuite "normalement" pour s'en servir. Les défauts de positionnements /débattements occasionnés par les chocs inopinés devraient avoir disparus.

 

NB : Il est très important que le gyro soit bien calibré. En effet le débattement total du plan de commande des plateaux est inférieur à 30°. Si votre gyro est décalé vers l'avant (par ex.), eh bien vous réduisez d'autant sa marge de manoeuvre (angle de basculement vers avant - ou arrière idem). Et comme les plateaux du gyro sont plus larges que le diamètre même des roues, eh bien cela entraîne que ce sont les bords avant des plateaux (repose-pieds) qui vont venir toucher le sol avec un basculement trop important ! Et là, c'est arrêt brutal et vol plané assuré en avant. Donc soignez bien ce calibrage si vous devez le refaire. Ne pas en abuser non plus sinon le gyro va devenir instable. On voit de suite ce défaut d'ailleurs sur les gyros très rayés sur la coque inférieure.

 

 

Problème de batterie...

 

     Suivant l'origine et la qualité des éléments constitutifs de la batterie, celle-ci pourra durer longtemps ou pas ! Le prix global du gyro est d'ailleurs souvent en rapport avec cette qualité de batterie !

Tout d'abord, certains gyros possèdent une alarme "de batterie faible" et d'autres pas. Pour ceux n'en possédant pas, il faudra s'en méfier car lors de son utilisation, le moteur fonctionnera jusqu'au bout normalement et s'arrêtera d'un coup sans vous prévenir car batterie épuisée ! Et là, ce sera fort probablement la "gamelle assurée" car le gyro se bloque d'un coup sans prévenir et vous, vous faites un vol plané dans le décor (surtout si, à ce moment précis, vous avez de la vitesse !). Donc attention à ces modèles "sans alarme". Pour ceux-ci je conseille vivement de chronométrer au moins une fois au début, leur "durée d'utilisation normale' jusqu'à épuisement total de la batterie. Ainsi après, en l'utilisant, vous saurez vous arrêter à temps (avec la montre !) avant la fin réelle de celle-ci. Ce sera une bonne sécurité "anti-chute" par anticipation.

 

     Pour une batterie complètement HS (le cas n'est pas rare...) , il est aisé de les changer car elles ne se réparent pas. Une batterie sera déclarée HS quand elle ne tient plus du tout sa charge normale ou bien qu'elle refuse carrément de se recharger. Ce dernier cas est assez fréquent aussi car dans ces batteries, il y a en plus des éléments, 2 plaquettes électroniques de régulation de charge. Une plaquette gère les modules de bases (il y a en a 10 en général de 3,6V chacun - montés en 2 séries parallèles qui permettent un 36Vcc d'alimentation finale) et une seconde qui gère la répartition de charge des "2 séries" mises en parallèles pour obtenir la puissance. Concernant les pannes possibles, un des éléments de base (de1,2 V monté par 3/ la série donne 3,6V par élément) peut aussi être défectueux ou bien c'est l'un des 2 régulateurs qui est en panne. Dans tous les cas de figures, une réparation serait impossible sur ces circuits intégrés minuscules. De plus les éléments sont reliés entre eux par des bandes rigides de cupro-nickel, soudées par point - donc impossible à refaire. Il faudra donc la changer. De préférence en acheter une nouvelle avec des composants Samsung (ou LG), gage d'excellence en matière de qualité requise.

 

 

Problème de carte-mère...

 

     Enfin si la batterie est bonne que une ré-initialisation ne donne rien de mieux, ce sera peut-être la carte-mère qui sera "out" ! Dans ce cas les fabricants suggèrent de changer toutes les cartes intérieures (il y en a toujours plusieurs - une principale + 2, 3 ou mm voire 4 secondaires, si Sono interne avec Bluetooth) en même temps car sinon, il pourrait y avoir des problèmes de compatibilité entre les divers composants. Pour ma part, et dans ce dernier cas, je trouve plus simple de changer carrément le gyro tout entier car un Kit complet coûtera presque aussi cher qu'un gyro neuf (compter 90 à 100€ le Kit à peu près !). Et si sa batterie est vraiment de qualité, tout n'est pas "perdu" : cela vous ferait une "bonne" baterie d'avance pour le prochain gyro.

 

 

Problème de chargeur...

 

     Lors de l'achat d'un gyro, vous aurez en dotation avec (normalement), un chargeur. Ce chargeur comme tout appareil électronique peut tomber en panne. Un chargeur en bon état montre une LED verte à sa MST. Lors du branchement en charge sur le gyro la LED passe au Rouge. Compter une bonne heure de charge (peut aller jusqu'à 2h) pour une batterie classique totalement épuisée de 4000 à 4400 mA/36V. En fin de charge la LED repasse au vert et vous indique alors que la batterie du Gyro est pleine. Par sécurité il est demandé de ne pas laisser en charge après cette indication "chargée" et de ne pas allumer le gyro durant sa charge non plus (risque réel de surchauffe et d'explosion dû au Lithium). Un bon chargeur doit pouvoir délivrer 2A sous 42V.

Parfois le chargeur peut être endomagé et ne débite plus sans que cela se voit. Un moyen de vérifier que le chargeur débite bien lors d'une en mise en charge, c'est de mettre en série sur le positif de sortie* un ampéremètre (ou un Wattmètre). En début de charge, celui-ci va débiter de 5 à 8A (de 70 à 100W si Wattmètre). Et au fur et à mesure que la batterie se "remplie", le débit va diminuer progressivement. Cette diminution de débit permet d'affirmer que le chargeur fonctionne correctement (et que la batterie se charge bien aussi).

* sortie chargeur : il y a 3 broches de sortie mais 2 seulement sont utilisées (sortie chargeur et/ou entrée gyro :1 (+) & 2 (-) la 3 = NU - not use).

 

 

Problème de capteurs sous les pieds...

 

     Sous les deux paliers où l'on pose les pieds, il y a des capteurs. Ces capteurs agissent sur des commandes électroniques qui vont donc permettent aux moteurs du gyro de commencer le roulage en fonction du sens et de l'amplitude d'appuis de vos pieds. Parfois ces capteurs en caoutchoucs sont mal positionnés sur/ dans leurs supports. La commande du (des) moteur se fait donc pas ou mal - de manière altérée de toutes manières. Par exemple, le gyro peut "sursauter". Ce qui entraîne un "broutage" de l'un des moteur parfois même des deux et en sens inverse possible également (pas rare après des chocs violents) ! Il faut donc décapoter les deux repose-pieds et remettre en bonne place les capteurs (petits tube verticaux en caoutchouc dur). Pour une personne assez lourde, il est même parfois nécessaire de recouper un peu ces capteurs en hauteur (qui se plient dans leurs logements car assez grands - avec un poids "lourd", ils finissent par se tordre, plier et coincer..). Pour les personnes légères, c'est le contraire qui se produit, il peut ne pas y avoir de détection de passager "dessus". On peut palier cela pour les enfants trop légers, en portant un petit sac à dos avec un poids dedans (Ex : 2 bouteilles d'eau = 3kg ou vêtement lourd plié).

 

 

Stockage du gyro en longue durée...

 

     Si vous devez laisser votre gyro stocké plus de 3 mois sans fonctionner (donc sans être rechargé), il faudra impérativement le recharger ainsi tous les 3-4 mois (grand maximum) sinon, la batterie vieillira très vite. Ces batteries doivent être stockées pour une longue durée, chargées pleine. Pour une bonne longévité il est également conseillé de les épuiser au maximum avant recharge. Ces "cycles profonds" permettent ainsi à ces batteries au Lithium-ion de vivre plus longtemps en bon état.

On peut considérer que, une batterie restée un an (ou plus) à plat et sans avoir été rechargée du tout entre temps, eh bien cette batterie sera morte, inutilisable ni rechargeable. Cela sera hélas le cas pour les batteries de médiocre qualité, un peu moins vrai pour les autres "bonnes ou excellentes". A tester si cela arrivait.

 

 

Apprentissage de la marche arrière sur un gyro...

 

     Quand on commence à bien savoir rouler avec ces engins, on attrappe vite le virus d'essayer "des figures" un peu plus complexes. Parmi celles-ci vient naturellement l'apprentissage de la marche arrière.

Personnellement je m'y suis mis depuis un moment déjà et j'ai trouvé que c'était même assez facile au tout début.

Cela parait simple au départ mais en fait pas vraiment... Eh bien oui, vous passez du temps à commander vos pieds pour agir dans 8 directions bien précises et différentes donc vous avez acquits de bons réflexes et là, d'un coup il faudra leur apprendre exactement tout le contraire. Eh oui, en marche arrière les mouvements de commandes de pieds se retrouvent complètements inversés. Cela demande une concentration extrème mais on y arrive, foi d'un amoureux du gyro. Cela me rappelle d'ailleurs mes débuts en voltige aérienne car lors d'un vol sur le dos, toutes les commandes de vol se retrouvent également inversées. Et là, il ne faut surtout perdre les pédales pour pouvoir se réperer dans la troisième dimension (au sens propre, comme au sens figuré !).

Pour le gyro en marche arrière c'est idem et cela oblige à une bonne gym cerveau !

     Pour finir, des chorégraphies commencent à se faire jour un peu partout sur la planète (on en trouve déjà sur le Net) tout comme dans les écoles de cirque. Cela va nous donner bientôt de bons spéctacles sur gyro, à n'en pas douter. Bonnes balades avec votre gyro.

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

Retour trucs-astuces-3...

 

 

 



25/10/2019
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres