Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

340 Mille et dix-neuf astuces de vie à bord…

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

340 Mille et dix-neuf astuces de vie à bord…

 

 

 

 

Bios des ordis ACER série Aspire xxxx...

 

     Pour entrer dans certains BIOS, il est parfois difficile de trouver la bonne touche du clavier mais pire encore c'est leur niveau d'accès qui est parfois compromis. C'est le cas des ordis Acer où l'on doit d'abord entrer par la touche F2 dans les préliminaires du dit BIOS qui lui, permettra via ce "pré-bios" en quelque sorte,  d'aller valider à son tour la touche F12 qui, elle, permet ensuite d'entrer dans les fonctions profondes du Bios. Si vous voyez "Disabled" dans cette primo-page, c'est qu'elle est "désactivée". Si vous voyez "Enabled", c'est qu'elle est "activée". Donc il faudra commencer par la valider en tout premier, si elle ne l'est pas. Ensuite seulement vous pourrez faire des changements dans ce BIOS. Tant que F12 n'est pas validée, impossible de changer quoi que ce soit, car c'est avec F12 que l'on a accès aux autres pages, les différents menus donc des paramètres détaillés du BIOS. Par exemple changer l'ordre du boot pour recharger ou changer l'OS à partir d'un CD ou une clé USB... Ah ces fabricants, ils compliquent les accès à leurs machines, un max, pour nous empêcher d'y toucher ! Ne parlons pas de la pile du bios chez ACER... Sur certains portables de leur série "Aspire", il faut démonter pratiquement tout l'ordi, jusqu'à l'écran même, pour y accéder ! Là, çà devient démentiel... D'autres possèdent encore un "boot-secure" UEFI ou bien un "Legacy Support" qui empêche de changer quoi que ce soit dans ce foutu BIOS, (donc invalider ces barrières, en premier) ! Et pour entrer dans tout çà, parfois aussi sur d'autres ordis, pour entrer dans ce Bios, c'est "Echap" qu'il faut maintenir ou "Supp" ou F12, ou F10, ou F2... Il y a de quoi en perdre son latin.

 

 

Biscuits (cookies) à la mode Larzac...

 

     Je ne suis pas spécialement gourmet ni même cuisinier mais amoureux du Larzac et j'y ai découvert des petits gâteaux secs (cookies) fabriqués sur le Causse, absolument délicieux... Bon si vous y passez, n'oubliez pas de vous arrêter à la Jasse (maison artisanale du Larzac installée dans une ancienne "bergerie" (= jasse !). Ils n'ont que d'excellents produits locaux et il y a même une salle au fond du magasin où vous pourrez pique-niquer gratuitement en toute tranquillité et en famille... Leur accueil est légendaire (ouvert de Pâques jusqu'à la Toussaint) ! C'est sur l'ancienne route de Sète (N9) en sortant de Millau et en arrivant là-haut sur le Causse (avant de reprendre l'A75). Bref... voici la recette si vous voulez en faire vous aussi...trop bon !

Vous faites une pâte classique à base de farine de blé semi-complète (plus digeste) et vous y ajouter 20% d'abricots tendres réduits en miettes plus 2% de romarin (frais de préférence mais on peut aussi "séché" et réduit en miettes). Bien sûr, il faudra y mettre les ingrédients classiques pour gâteaux...( sucre, beurre, oeuf, poudre d'amandes et levure en proportions classiques...). mais ce mélange final aux abricots et romarin est absolument divin ! Je ne parle même pas de leurs petits fromages de brebis frais... Médaillés d'OR... Waouh...!

Si vous passez par là, il faut absolument y faire une petite halte.

 

 

Câbles USB et galère pour s'en servir...

 

     Beaucoup d'appareils fonctionnent désormais avec un câble USB. Oui mais voilà ces câbles USB sont parfois dédiés seulement à la recharge de la batterie et dans ce cas précis il n'y a que 2 fils, sur les 4 fils internes, qui seront opérationnels. Certaines fois le câble sera fait pour transmettre des données qui elles, vont transiter par les 2 autres fils de ces prises USB. Alors voilà, certains câbles ont les 4 fils en service et d'autres seulement deux ! Si un jour vous avez un transfert de données qui ne marche pas sur un appareil, commencez par vous posez la question... Est-ce un câble USB "validé 4 conducteurs" ou bien seulement "2"....? Car ils sont rigoureusement identiques à regarder (et il n'y a aucune indication dessus !).

Alors rappellez-vous... Si un jour vous n'arrivez pas à transférer vos données par le câble USB dans vos mains essayez en un autre et si lui fonctionne, marquez-les (câble ALIM seul...ou bien : Alim + Datas OK). et vous n'aurez plus de surprise après !

Petit rappel technique... Sur un connecteur USB on trouve les 2 fils "Alim" (+5Vcc et 0 - soit le 1 & 4) en extérieur et les 2 fils Datas en intérieur (soit le 2 & 3). A savoir... (avec les couleurs normalisées des fils - voir ci-dessous).

 

1) +5V Alim (Fil rouge)

2) - Datas (Fil blanc)

3) +Datas (Fil vert)

4) - 0V (ground - masse - Fil noir).

 

Sur une prise USB mâle, les 2 broches intérieures sont légèrement plus courtes aussi. Permettant donc ainsi, l'alimentation en courant  d'un circuit avant le lancement d'un transfert d'infos. Et pour finir, une prise USB est limitée en débit à un courant de 500 mA. Si vous avez un appareil qui consomme plus (comme certains DD externes un peu ancien...), il existe des prises USB "doublées" pour cela spécifiquement (et la seconde USB, shuntée sur la première, n'aura que les 2 fils alim validés, évidemment - sinon conflit d'adressage et/ou de transfert). Sur ces câbles d'ailleurs certains constructeurs les marquaient spécifiquement en rouge pour bien les différencier de l'autre "complet" (alim & datas).

Il faut savoir aussi que les nouvelles prises USB de type 3, spéciales pour DD, ont 8 fils désormais (sur une prise double) à l'intérieur pour un gain important en vitesse de transfert de datas (séparation des données montantes et des données descendantes donc gain en quantité et vitesse. Mais les anciennes prises USB de type 1 ou 2 sont compatibles sur les connecteurs USB de type 3.

 

 

Casse-tête des prises de courant et branchement...

 

     Nous avons tous de nombreux appareils électroménagers et parfois la prise d'alimentation de ceux-ci flotte dans la prise murale de la maison...et on se demande bien pourquoi ! En effet on trouve dans le commerce de nombreux appareils équipés d'une prise 220V simple, plate à deux broches et celle des circuits muraux est presque toujours à 3 broches (ronde avec Terre en relief). Ce qui ne se remarque pas immédiatement ce sont les dimensions de tous ces brochages et même l'intervale "inter-broches" est différent. La conséquence de cette "différence" est que, rapidement, des problèmes surviennent sur les appareils qui auront un mauvais contact "mécanique" (donc forcément aussi "électrique" !) au niveau de leur fonctionnement. Les prises à 3 broches rondes, ont 19 mm inter-broches et le diamètre de ces mêmes broches est de 4,8mm (voire 5 mm parfois - f de leur provenance). Pour celles à 2 broches (plates, classiques pour de nombreux petits appareils équipés sans "Terre") la distance inter broche est de 17,5-18 mm et le diamètre de ces dernières est seulement de 4 mm. Pas besoin d'avoir fait Polytechnique pour comprendre que le "contact électrique" sera mauvais au minimum et parfois même absent complètement. Cela, même en trifouillant la prise dans le mur car les prises plates à 2 B ont en plus, une petite partie isolée sur leurs tiges (protection anti-électrocution pour les bambins mais plutôt gênante pour un bon contact !). Pour palier ces inconvénients, il existe (et bien peu le savent), des petits adaptateurs de brochage 4/4,8 et il sera indispensable d'en mettre un dans le cas des appareils qui le nécessitent (surtout dans le cas de puissance élevée). Sans cela un arc électrique peut se produire dans la prise, créé par ce mauvais contact et si cela se répète trop souvent et/ou trop longtemps, ce sera un incendie qui pourrait bien être initié avec ce genre de situation. Conclusion, toujours avoir ces petits adaptateurs avec soi et en mettre un quand un branchement de ce genre se présente en paraissant "suspect" !

 

 

Conduite dans les ronds-points...

 

     Quand on arrive en voiture dans un rond-point, on s'aperçoit de suite qu'il y a ceux qui savent se comporter et ceux qui ne savent pas (et ceux-là sont encore nombreux...).

En tout premier la vitesse... Quand on arrive dans un R-P, la première chose à faire c'est de réduire complètement sa vitesse car en arrivant sur un R-P, on a un "triangle de ralentissement". De plus la priorité de service sur un R-P est à gauche (c-à-d au véhicule qui est déjà engagé sur le R-P). Donc la première chose est de bien ralentir et de surveiller sa GAUCHE.

Ensuite les histoires de clignotants. Là, on le voit tous les jours...plus des 2/3 des conducteurs ne savent pas s'en servir dans un R-P !!!!

Observez les poids-lourds entrer dans un R-P et vous saurez de suite comment faire si "vous", ne savez pas car eux savent très bien gérer ces endroits potentiellement dangereux, eu-égards de leur encombrement/ rayon d'action, angles morts, déport de l'arrière...

Alors, comment doit-on faire avec ces clignotants dans un R-P...?

Hé bien c'est très simple : dès que vous arrivez au R-P, et avant même d'y entrer,...suivant la bretelle où vous allez sortir de ce R-P, vous mettez de suite votre clignotant. Là deux possibilités...

 

1)- Si vous sortez dès la première bretelle rencontrée à votre D dans le R-P, vous mettez de suite votre clignotant à Droite (et cela avant même d'entrer sur le R-P). Cela indiquera à TOUS les autres usagers que vous sortirez de suite à D.

 

2)- Si vous sortez à une autre sortie que la première rencontrée, c'est à gauche (G) qu'il faut mettre cette fois le clignotant (toujours avant même d'y entrer). Vous indiquerez ainsi aux AUTRES usagers que vous RESTEREZ dans le R-P pour un certain temps. Et là, dès l'instant que vous passerez la DERNIERE bretelle que vous NE PRENDREZ PAS (ce qui sous-entend que vous sortirez à la suivante !), eh bien vous mettez seulement maintenant et de suite cette fois, votre clignotant à D. Et là vous pouvez sortir en ayant averti les autres usagers que vous allez sortir à celle-ci.

Cette procédure est très simple mais encore faut-il la connaître et l'appliquer !

 

Conclusion...: quand on arrive dans un R-P, on joue de suite aux clignotants et parfois des 2 côtés enchaînés, cela permet d'indiquer aux autres usagers par anticipation, vos intentions de maintient ou non, et/ou de sortie dans ce R-P.

 

Dernier élément : Si vous sortez sur une bretelle assez loin dans le R-P (cas dans les gds R-P avec 3, 4 sorties ou +), il est d'usage également de passer sur la voie intermédiaire ou même carrément sur la voie la plus centrale (si ce RP comporte plusieurs voies) ainsi vous ne gênerez pas les autres véhicules qui eux, sortent immédiatement après y être entrés ! Le choix de la voie de circulation dans le R-P est donc en plus une histoire de "bon sens".

 

 

Enseignement et apprentissage...

 

     Quand on veut apprendre quelque chose, il faut toujours se rappeler ce bon vieil adage...

 

" On n'écoute que la moitié de ce qui est dit.

On ne retient que la moitié de ce que l'on a entendu.

On ne comprends que la moitié de ce que l'on a vraiment retenu.

On ne peut restituer que la moitié de ce que l'on a réellement compris".

La moitié de la moitié de la moitié de la moitié...eh beh...çà ne fait plus beaucoup !

Conclusion : il faut vraiment s'y remettre à plusieurs fois et faire un effort soutenu pour en savoir "plus".

Et là, ici même, après ce petit topo,...vous pourriez "m'enseigner" quoi, maintenant...? (humour !)...

 

 

Grille-pain de fortune...

 

     Si, comme moi, vous n'avez pas un grille-pain électrique traditionnel (trop gourmand en énergie pour ma part), vous pouvez néanmoins vous en faire pour le p'tit dej... Il suffit d'avoir dans votre gargotte un dessous de plat coupe-feu. C'est une sorte d'assiette double, en acier, percée de trous fins qui se met sous les casseroles pour eviter de cramer leur contenu. Cet accessoire de cuisine sert à faire mijoter les plats sans contact direct avec les flammes. Eh bien, cet ustensile est parfait pour faire griller du pain sur un feu à gaz tout-à-fait classique.

Et le tour est joué !

 

 

Imprimante et pannes à répétition...

 

     Le bourrage papier est une panne que tout le monde a vu sur les imprimantes. Ici je ne parle que de celle-là.

Parfois c'est un petit morceau de papier effectivement qui déclenche cette panne mais parfois aussi, la cause est beaucoup sévère et rien n'y fait pour rendre sa fonction à l'imprimante...

Alors qu'est ce qui peut bien la rendre inopérante...?

Eh bien à force d'en réparer, des "printer", j'ai fini par m'apercevoir que c'était souvent les mêmes "choses" que l'on retrouvaient dans le chemin d'impression de ces imprimantes. Et là, avec de telles bizarreries d'engagées dans ce sombre corridor, il était souvent difficile de les extraire...

Voici ce que j'y ai trouvé...

Trombone, agraffe, fil fin qui entoure les fils d'alimentation (vous savez ces petits fils de fer Rilsanisé qu'il y a partout pour ficeler les cordons quand on achète un petit appareil...), touilleur à café en plastique (eh oui !)...et enfin des miettes de...casse-croûte !

Quand on fait le bilan de tout çà, on ne met pas longtemps à comprendre que...tout ce qui est "susceptible de servir ou d'être utilisé" à côté de la printer pourra ainsi tomber dedans par maladresse ou étourderie. Et bien-sûr, le gâffeur (ou la gaffeuse !) ne vous dira jamais que c'est lui (elle) qui a fait tomber un truc dedans. Parfois ce sera sans même s'en rendre compte aussi !

 

Conclusion...

Si vous ne voyez pas de suite des morceaux de papier de bourrage, il vous faudra inspecter la rampe de guidage de la feuille (côté cartrige de chargement papier d'abord puis côté tête d'impression ensuite - celle-ci se soulève/ déplace assez facilement sur toute sa longueur mais ne pas forcer) ou des deux galets presseurs d'entrainement (face à face, eux). Ils se trouvent généralement au centre de la rampe (délicats car sont aussi "moteur"). Si vous avez une petite camera endoscopique, cela facilitera l'inspection. Mais déjà, avec un miroir de dentiste, on arrive à voir assez bien là-dessous sans démontage important. Et là, vous arriverez probablement à voir l'intrus. Pour le forcer à aller plus loin vous pouvez charger le bac papier avec une feuille légèrement cartonnée (genre photo - en grammage 250 par ex) et lancer le chargement de la feuille. Elle ne passera pas (quoique...), mais arrivera probablement à pousser l'intrus plus loin Là, en général, cela suffit pour apercevoir le coupable et donc pouvoir le saisir à la Brucelle et l'extraire. ...et la printer sera à nouveau opérationnelle !

 

 

Lecture d'articles sur le NET...

 

     On lit, et ce, de plus en plus souvent souvent, toutes sortes d'articles sur le Net. Avec les années nos yeux deviennent aussi plus "vieux"... Alors si comme moi vous souhaitez pouvoir lire plus facilement les articles présentés "trop petits"... eh bien il est facile de les aggrandir. Dans le coin du navigateur (en haut tt à D - cas de Mozilla), vous avez un petit icône qui ouvre une macro dans laquelle en tout premier vous avez un zoom, soit pour grossir soit pour diminuer la grandeur de caractères de la page... Et là, vous aurez le confort de lecture adequat.

Il est possible également d'ouvrir les options dans les menus du navigateur Mozilla et de changer la casse par défaut en choisissant "une écriture plus grande" que celle par défaut dans le menu.

 

 

Moulin à graines, improvisé...

 

     Parfois il est bien utile de posséder un tel outil de cuisine. Et si vous n'en avez pas, voici un moyen de procéder pour remplacer un tel moulin...

En premier il vous faut une planche de travail afin de pouvoir écraser les graines ou tout autre produit alimentaire tranquillement dessus (toutes graines ou aussi comme du pain dur, biscottes ou autre pour faire de la chapelure...). Ensuite si vous avez un fusil à aiguiser les couteaux, ce sera parfait pour l'utiliser comme rouleau compresseur. En effet, les stries sur un tel engin sont disposées longitudinalement et seront donc propices à ne pas glisser sur la matière à écraser. Il suffit d'y adjoindre une seconde petite poignée en bout et le tour est joué. Maintenant, si vous ne disposez pas d'un tel outil, eh bien il suffira de prendre un morceau de bois rond de 50 cm de long maxi et d'en faire un rouleau compresseur. Cependant avant de s'en servir, il sera nécessaire de le griffer délicatement dans le sens de la longueur bien sûr, avec du papier de verre très gros. Ainsi vous allez faire des stries assez profondes qui, elles, seront indispensables à la prise et tenue des graines sous le rouleau. Pour info, j'en ai réalisé un de ce dernier genre et il marche très bien (fait avec un bout de manche à balais cassé, en bois...).



Ordi portable qui chauffe...

     J'ai déjà abordé ce problème mais le cas s'est représenté encore plusieurs fois ces derniers temps. Voici ce que j'ai pu constater concernant cette panne assez spécifique...

Un ordi portable est un appareil qui chauffera facilement car l'intégration des éléments électroniques à l'intérieur est poussée à l’extrême. Il faudra donc y faire attention. En tout premier, par exemple, ne pas s'en servir, posé sur une étoffe duveteuse ou un support assez mou (couette - le pire des cas !) car les ouïes d'aspiration servant à sa ventilation seront ainsi bouchées ! Mais ce n'est pas tout... Sur le dessous de ces ordis portables, il y a de petits patins anti-glisse qui font relief, une fois posé sur un plan dur (table ou bureau). Eh bien, si ces patins sont trop usés ou carrément absents (partis, décollés...), le fond de l'ordi est encore plus rapproché du "sol" et là encore, il va manquer d'air frais pour se refroidir. Il ne faut surtout pas négliger ces petits patins de caoutchouc. Si absents, en refaire d'autres et même ne pas hésiter à les confectionner plus épais cette fois afin d'avoir une bien meilleure ventilation (rondelles de bouchon, collées, par exemple = parfait).

Dans le même ordre d'idée, on peut aussi "agrandir" les ouïes d'entrée ou sortie d'air (il y en a souvent plusieurs). Il suffit pour cela d’ôter (petite pince coupante d'électronicien) une barre sur deux dans les petites grilles d'entrées et/ou de sortie. Cela améliorera énormément sa ventilation et les pannes aléatoires qui pouvaient survenir par excès de tempé, vont disparaître. Enfin pour le nettoyer de sa poussière (il y en a toujours dedans qui obstrue plus ou moins les ouïes - aussi le radiateur du processor), ne pas hésiter à passer un coup d'aspirateur puissant sur toutes les ouvertures disponibles, sa ventilation n'en sera que meilleure.

Dernière chose si vraiment votre ordi* continue d'avoir "très chaud"... Il existe dans le commerce pour un faible coût, des petits supports rehausseurs, ventilés et alimentés par une prise de type USB sur lequel on pose l'ordi. Ainsi ventilé par dessous, il fonctionnera nettement mieux et permettra de le conserver bien plus longtemps. Accessoire indispensable même si vous travaillez en atmosphère surchauffée. C'est le cas des pays tropicaux où la tempé ambiante "normale" est déjà à plus de 30°C, et cela sans rien faire ! Faute de posséder un tel accessoire, vous pourriez de la même manière, mettre un petit ventilo à souffler sur lui...

*Ordi qui chauffe...: Un ordi qui chauffe excessivement aura tendance à s'arrêter brutalement de fonctionner sans prévenir ou bien aussi de faire des trucs très curieux comme l'écran qui zèbre, le clavier ou la souris qui deviennent fou ou tout autre chose aléatoire, bizarre et/ou inattendue !

 

 

Veilleuse de nuit pour enfants...

     Certains enfants (et même adultes!...), ont peur dans le noir total, la nuit. Alors il faut toujours leur allumer une petite veilleuse qui les rassurre. Oui mais voilà parfois, en déplacement surtout, on n'en a pas forcément avec soi, alors comment faire pour en trouver une...? Eh bien voici un moyen simple c'est de trouver une petite rallonge électrique, modèle classique et très courant avec interupteur et voyant rouge incorporé. Il suffira de la placer allumée près du lit et voilà tout le monde rassuré.

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

Retour trucs-astuces-3...

 

 



03/12/2019
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 219 autres membres