Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

342 Fabriquer un petit pot d'échappement…

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…






342 Fabriquer un petit pot d'échappement…



     Le pot d'échappement de mon groupe électrogène (Defitec 3800N) m'a lâché alors aussitôt je me suis mis en quête pour en trouver un nouveau... Malheureusement, je n'ai rien trouvé en magasin autour de chez moi et, à ma grande surprise, idem sur la toile... Oui mais voilà, en plus, ces pots sont fabriqués dans une tôle si fine qu'ils nous lâchent bien trop vite à mon goût. Celui monté d'origine sur ce groupe s'est très vite abîmé. J'avais déjà réparé ce pot d'échappement en 2019 avec du Syntofer mais cela n'a pas tenu bien longtemps. Ce groupe possède moins de 200 h de fonctionnement sur à peine trois années d'utilisation. Je me suis donc dit que si j'en fabriquais un, il serait bien plus solide que d'en racheter un autre tout aussi nul et ce, d'autant plus qu'il n'est pas possible d'en trouver un aisément !

Alors voici la solution que j'ai employée pour ce faire...



     J'ai récupéré en tout premier la pipe de sortie du cyclindre avec son amorce de tuyau qui rentrait dans le pot d'origine. Il fallait donc trouver un petit réservoir assez solide (tout prêt de préférence), pour faire le pot en lui-même. Mon choix s'est porté en tout premier sur une vielle casserole en inox assez épaisse (D = 20 cm). Elle faisait juste la bonne dimension pour occuper la place dispo de l'ancien pot. Ne restait plus qu'à percer les trous sur les côtés pour le passage des tuyaux. Entrée venant du cylindre et sortie allant vers l'extérieur à l'opposé, pour l'évacuation des gaz brûlés. L'idée paraissait bonne mais au moment de souder les tuyaux entrée et sortie, je passais à travers sans cesse. Manque de matière - manque d'épaisseur sur ce "réservoir" pour souder. Il fallait donc trouver autre chose...

Je me suis tourné alors, encore une fois, vers un réservoir tout fait et de la bonne dimension et j'ai vu que les petites bouteilles de gaz Camping Gaz (modèle bas de 1,8 kg - ref 904) faisait exactement cette même et bonne dimension.

J'en ai récupéré une et j'ai attaqué le travail aussitôt.



Procédure pour ce faire...

 

     Comme toujours dès l'instant que l'on veut travailler sur une bouteille de gaz, et avant d'entamer quoi que ce soit dessus...il faut la vider complètement de son gaz et la remplir d'eau jusqu'à ras la gueule. Une fois fait, vous pourrez l'attaquer au lapidaire, et même au chalumeau ! Pour ces bouteilles Camping Gaz, il faut faire sauter aussi en tout premier la bille de sécurité qui sert de clapet au réservoir. Il suffit de percer à 11 mm car la bille fait 10mm et le collet de butée intérieur est en bronze donc facile à percer. Une fois la bille otée, il sera facile de remplir la bouteille d'eau. Sans cela, ce serait pratiquement impossible à faire.

J'ai oté également la couronne en acier, du bas, lui servant d'appuis au sol. Deux coupes au lapidaire et trois coup de marteau la font sauter aisément. La laisser en place aurait été assez génant eu-égards de la place dispo autour sur le groupe...

Ensuite j'ai présenté la bouteille sur place (à l'ancienne place du pot) pour repérer les emplacements des tuyaux entrée et sortie. Reste ensuite à percer la bouteille de gaz pour engager ces 2 pipes au dedans et présenter l'ensemble bouteille tuyaux pour ajustage et marquage avant soudure définitive. Si tout le positionnement semble correct, remplir le réservoir de laine d'acier (sans la tasser - par le plus gros trou disponible) histoire d'atténuer encore le bruit de l'échappement puis procéder à la soudure des deux tuyaux. Pour le tube de sortie, je me suis contenté d'un bout de tube très classique de 27/34mm.

Le montage étant correct, j'ai tracé l'emplacement de deux pattes de maintien du pot sur le bloc moteur (existaient déjà avant donc repris aux mêmes emplacements). Pointage des 2 pattes sur la bombonne pour vérifications avant soudures définitives... OK, petit réajustement si nécessaire et soudure définitive sur le réservoir. Concernant l'emplacement du "bouchon" de la bouteille, par facilité je me suis contenté de remettre celui d'origine mais monté cette fois avec un joint alu et bien serré.



Voici le montage que cela donne...


Pot EchapR.jpg

     Au premier essai, j'ai été agréablement surpris par le peu de bruit restant en sortie d'échappement cette fois, nettement moins qu'avant. Je pense que l'épaisseur de la tôle de la bouteille, plus la laine d'acier mise à l'intérieur y sont pour beaucoup. Ce groupe étant donné à l'origine pour un bruit résiduel en fonctionnement de -96dB. Il fait peut-être désormais, autour de 80-85 dB seulement... Je n'ai rien mesuré mais cela se remarque assez bien à l'oreille...

Ce bricolage au final, est donc triplement intéressant (plus solide, moins cher et moins bruyant).

C'était encore et toujours, histoire de partager des idées de bricolages en tout genre.

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !



Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

Retour trucs-astuces-3...







09/01/2020
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres