Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

347 Blocs alimentations des PC, utilisations et contrôles…

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

 

347 Blocs alimentations des PC, utilisations et contrôles…

 

 

 

     Quand il est nécessaire de contrôler une alimentation de PC, il faut savoir que cela ne peut pas se faire instantanément sur le coin de la table, comme cela, sans préparation ! En effet, l'alim d'un PC passe par une phase hiérarchique de démarrage des divers tensions du bloc et en plus un switch général valide ce démarrage (switch transitant par la carte-mère !). Parfois même il y a sur ces boîtiers ATX, un inter de MST sur le bloc alim lui-même, mais pas toujours. Ces alim de type "à découpage" varient aussi énormément d'un fabricant à l'autre tant pour les tensions délivrées que pour les puissances fournies sur toutes leurs sorties.

A vide, l'alim ne démarre donc pas. Seule, le fil du +5 Standby (violet en général - sur la Pin 9 du connecteur principal de sortie) donne du +5 Vcc si vous la brancher. Le reste de l'alim est temporisée et attend donc sa stabilisation avant de vraiment démarrer. Et encore faut-il y mettre une charge mini, comme un DD sur l'une des broches et ne pas oublier non plus de shunter l'inter de MST (Pin 14 ou 16 - fil vert en standard), avec une masse.

Voir détails en dessous...

 

Tensions ou câblage que l'on trouve habituellement sur les blocs d'alim PC, type ATX...

 

+ 12 Vcc (Ampérage variable, de 10 à 35 A)

- 12Vcc (Ampérage variable, jusqu'à 1 A)

+ 5 Vcc (Ampérage variable, de 10 à 25A)

- 5 Vcc (Ampérage variable)

+ 3,3 Vcc (Ampérage variable, de 5 à 16 A)

 

Ces tensions/ puissances sont données à titre d'exemples et varient suivant les constructeurs mais aussi la génération de fabrication de ces ordis...! Les anciens ordis (et DD...) consommaient beaucoup plus que les plus récents.

 

     Toutes ces tensions peuvent faire l'objet de plusieurs sorties différentes (cela pour une même tension - histoire de limitation en courant de chaque étage !) du boîtier ATX. Exemples...: 12 V/ 5V Main, 12V/ 5V Aux, ou indexés, genre : A, B, ou C, etc...

Ensuite...

Plusieurs masses (sont généralement de couleur noir)...

Des fils de "commandes"... Entre autres, l'inter de démarrage (fil vert pour l'inter et fil gris pour sa validation).

On trouve plusieurs types de ces connecteurs. Voici 2 modèles assez courantes, déjà anciens mais très classiques et souvent utilisés sur les PC...



Schémas classique des connecteurs 20 Pins et 24 Pins... (Extrait du WiKi)

Connecteur 20Pins                                                                                          Connecteur 24 Pins

 Alim Ordi 20Pins.jpg        Alim Ordi 24Pins.jpg

NB : les couleurs données ici sont généralement celles utilisées dans les blocs ATX.

     Pour en revenir à un test de cette alim, il faudra donc, suivant que vous ayez un connecteur 20 ou 24 Pins, court-circuiter les pins 14 (cas du 20P), ou la 16 (cas du 24P) avec un commun de masse voisin (fil noir habituel) comme les Pins 15, 16 ou 17. Pour cela, prendre un petit bout de fil élec classique (rigide) et le dénudé un peu des deux bouts pour le mettre en position de shunt entre ces deux plots tout en conservervant son isolant au centre. Ensuite seulement l'alim pourra démarrer et vous pourrez procéder à la vérification des différentes tensions de sortie. Il sera nécessaire également de mettre sur une des sorties, une charge quelconque (un DD par exemple). Si l'une des tensions manque, bien évidemment, cela engendrera immédiatement une panne sur la carte-mère. C'est le fil gris, le Power Good qui validera le démarrage logique (passe à +5Vcc) de la carte-mère par une RAZ de différents registres et du processor. Heureusement pour nous, on trouve aisément au rebut (ou en déchetteries !), un grand nombre de ces alims hors-service car le matériel hardware a évolué rapidement. C'est surtout au niveau de la puissance consommée que cela s'est bien amélioré.

     Ces vieilles alims déclassées nous rendent bien service également pour nous, bricoleurs électroniciens de tout poil, et en faire des blocs d'alimentations stabilisées de bonne qualité, Pour cela, il suffit juste de faire un petit montage sur un bornier en joignant (éventuellement...), les différentes tensions identiques entre elles. Cela nous donne déjà 3 tensions de sortie utilisables de suite, avec une bonne puissance en prime (+3,3 VCC, +&- 5 Vcc, +&- 12 Vcc).

 

Qu’on se le dise …et bon bricolage !

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

Retour trucs-astuces-3...

 

 

 



24/03/2020
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 219 autres membres