Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

361 Mille et vingt-et-une astuces de vie à bord...

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

361 Mille et vingt-et-une astuces de vie à bord...





Boîte à lettres, astuce de passage...

     Chez moi en Bretagne, la boîte à lettres est située à l'entrée du domaine près du portail d'entrée et cet endroit n'est pas tout proche de la maison, il faut donc y venir spécialement. Alors pour savoir si on a du courrier d'arrivé ou en "plus pressé en ordre d'importance", un colis, pour ne pas à y venir "exprès pour voir".., j'utilise un petit artifice que voilà. Quand je sors (ou le soir en fermant tout au domaine...), je coince sur la boîte en haut une petite feuille de lierre ou une aiguille de pins (car il y en a partout autour !). Si la boîte a été ouverte pour y glisser quelque chose (battant pour lettre ou même ouverture complète pour colis...), la feuille/ l'aiguille est tombée. En arrivant en voiture, le temps d'ouvrir le portail je regarde si "ma feuille" est toujours à sa place. Si elle est tombée, cela signifie une ouverture, donc du courrier (ou colis !). C'est en quelque sorte, un petit mouchard de passage, sans être vraiment de "l'électronique hautement connectée", mais çà marche super bien !



Clé de véhicule (avec anti-démarrage) et démontage...

     Ici je ne vais parler que de la mienne (Master Renault L2H2 de 2001) car j'ai dû intervenir dessus et le démontage de celle-ci n'est pas du tout facile à effectuer (donc ce petit tuto...). Parfois c'est simple, il y a une vis à défaire... mais là pour celle-ci, rien de visible et c'est bien délicat ! Donc ce tuto, histoire de partager cette expérience.

     En tout premier, il s'agit d'une clé avec centralisation des portes et système anti-démarrage - 1 seul bouton donc, avec transpondeur* interne. Quand une clé commence à "marcher seulement de temps en temps" pour la centralisation, c'est que la pile à l'intérieur commence à être bien fatiguée (souvent une CR 2016) ! Donc il faudra ouvrir la coque de la clé pour la changer (La pile neuve fait 3,20V et si très inf à 3,00V : la changer). Pour ce faire, (encore une fois cela n'est valable que pour les coques de clés de types comme la mienne...) il faut défaire l'anneau (qui la tient vérouillée !) et glisser la demie-coque supérieure vers le haut (opposé de la partie "clé"). Les 2 demies-coques sont tenues assemblées par 2 petites glissières en queue d'aronde, situées en partie centrale, minuscules et très fragiles. Donc avant de forcer, il faut bien comprendre ce système de vérouillage par "glissières". Surtout ne pas essayer de forcer entre les deux coques, sur l'interstice, pour les déclamper "à la sauvage",avec un tournevis ou autre lame...! Une fois glissée de qlqs millimètres seulement, la coque supérieure s'enlève toute seule.

*Transpondeur : il faut savoir que la pile à l'intérieur de la coque de clé, n'est pas du tout utile au "transpondeur". Celui-ci fonctionne "tout seul" dans la mesure où il se trouvera mis près de la boucle de lecture qui lui, est situé sur le Neimann et qui le lira "par induction"... Boucle de lecture (type boucle de Faraday) identique aux systèmes anti-vol dans les grandes surfaces (grands plexis latéraux aux caisses !) ou encore les boucles de comptage, inclues dans les chaussée pour détection de passage dans les carrefours  (gestion et régulation des feux par détection de passage !). Ce système est également utilisé pour les barrières de parking - présence véhicule entrée et/ou sortie !).

     Pour faire suite... la pile est maintenue en place par 4 petits ergos-griffes, minuscules aussi. (sur la mienne 2 étaient cassés donc pile-bouton mal tenue et faux-contacts !). Pour remplacer les 2 ergots cassés, j'ai découpé un petit morceau de liège (dans un bouchon) pour le tailler au cutter exactement au profil nécessaire dans le logement - histoire de forcer un peu sur la pile en maintient). Mesurer la pile et si inférieur à 3,00V, la changer pour une neuve (3,15 à 3,30V). Attention à son sens de montage car elle peut aller "mécaniquement" dans les 2 sens !!!! Le + est la partie la plus enveloppante de la pile et se met dans le fond de la coque. On voit donc le moins, dessus au remontage. Sur la coque, côté intérieur haut, il y a un petit contact plié en Z (venant du +) qui met le contact sur la plaquette électronique, une fois les coques re-assemblées. Donc attention à ne pas le tordre ou le modifier ! Un autre contact central en forme de W (coque de dessus) vient se positionner sur le - de la pile au remontage et sert aussi de ressort pour bien la maintenir en contact. Ne jamais rien forcer à ce remontage car toutes les pièces sont petites, fragiles et positionnées avec précision. Bien observer les 2 petites glissières latérales, en queue d'aronde, pour le remontage. Après cela la clé devrait re-fonctionner correctement (avec anti-démarrage et centralisation portes OK). Un minuscule témoin rouge (sur une coque) vous indique d'ailleurs son bon fonctionnement en clignotant 2 fois àprès un appuis.

Encore une fois, la pile ne sert pas au transpondeur lui-même. mais à l'ouverture des coques, bien faire attention à ne pas le perdre car il est minuscule et parfois non fixé dans le boîtier. Il peut très bien tombé à l'ouverture et ne pas s'en apercevoir ! (dépend des modèles... les anciens transpondeurs étaient soudés eux, sur la mm plaquette).



Coupe-bordure et fil de remplacement...

     Le coupe-bordure, encore appelé Roto-fil, est un outil vraiment courant désormais. Mais là où il pêche, c'est lorsque que l'on doit remplacer le fil de coupe, (parfois même la bobine entière !) après usure de la réserve... Alors voilà, je trouvais que le fil que j'utilisais partait bien trop vite à mon goût (et cher donc à chaque fois si on s'en tient à la "marque"...), que j'ai fini par essayer de mettre en bobine du fil en Kevlar/Carbone. Ce fil n'est pas fait pour cela, il sert entre autres à bobiner les réservoirs de carburant de satellites ou des conteneurs sous pression (comme les extincteurs automatiques de soute d'avions)... Mais après essais, je me suis aperçu que...: 1) ce fil coupait tout aussi bien que celui d'origine et même mieux et 2) surtout, il durait 10 fois plus longtemps ! Comme ce fil vient de récup, il ne me coûte rien, alors il ne faut pas se gêner ! Pour info, on peut en trouver dans les ateliers qui fabriquent des mâts ou des apparaux en Kevlar/Carbone comme sur les bateaux ou engins high-tech. Bon, c'était juste histoire de partager une bonne trouvaille "éco-logique" (à double sens, hein...!). J'ai un voisin qui a utilisé avec succès m'a t-il dit, du câble de frein de vélo... Bon, à voir mais là il faudra travailler avec de très bonnes chaussures de sécurité (blindées...).



Egoutoir à couverts et rouille...

     Comme dans toute cuisine, j'avais un égoutoir à couverts en inox, mais qui rouillait sans cesse car inox de pacotille comme bien d'autres choses... Et en plus il faisait rouiller les couteaux car il s'établit un couple électrolytique entre eux et cet égoutoir. Donc il pourrisait mes couteaux en prime...! Alors voilà, j'en ai fait un "maison", qui lui ne rouille plus ! J'ai pris une chute de tuyau PVC de 100 mm de D pour 120 de long et j'ai mis un fond juste maintenu en force, en éponge dure (gratoir spécial à casserole, noir, épais et très résistant). Ensuite j'ai percé des trous sur le pourtour (10 mm) histoire d'aérer au maxi ce tube et le tour est joué. Ainsi plus jamais de rouille dedans ni sur les couteaux en particulier.

 

Fil de fer et bouts de ficelles...

     Sur mon domaine en Bretagne j'ai clôturé le terrain avec du grillage Rilsanisé à grandes mailles (de 10 X 10 cm). Ceci pour une simple raison c'est le coût, donc moins cher avec de la grande maille. Mais cela a un autre avantage en fait, c'est que ainsi, au travers de ces grandes maille, j'y enfile de fines branches de genêts, ce qui a pour effet de garnir le grillage et donc de le rendre un peu occultant d'une part mais aussi de faire coupe-vent. Un jour en le réparant, je suis tombé en panne de fil de fer fin pour le maintenir sur les fils de fer... Et voici l'astuce que j'ai utilisé pour finir le travail... j'ai coupé 2 rangées de mailles au bout du rouleau en rabiot (j'en ai toujours d'avance pour réparations éventuelles avec les dégradations dues aux tempêtes - branches qui tombent des grands arbres.../...) et j'ai donc récupéré 3 fils de fer dedans par maille, donnant des fils de 10 cm de long pour servir d'attaches au morceau de grillage ajouté pour réparations..

 

GAFA et géants du Net...

     Tous les géants du Net, (dont les GAFA : Google, Apple, Facebook & Amazon), comme Microsoft, Gmail, Hotmail, yahoo et autres grands serveurs angophones de mailing...ont pour habitude désormais de vous demander par souci de sécurité disent-ils (ce qui est complètement faux, ...que du bidon !), de vous demander donc votre numéro de téléphone portable ! Là, c'est le comble... Accessoirement ils accepteraient une seconde adresse mail de récupération si vous ne donnez pas de portable, mais pas toujours. Ils vous harcelleront jusqu'à vous faire céder à leurs demandes incessantes. Alors un bon conseil : ne céder jamais à cette demande. Surtout ne donner JAMAIS votre numéro car là, ce sera la porte ouverte à tous les dangers d'hameçonnage du Net (sans parler du pognon qu'ils ramassent à partir de vos données...).

Alors la solution à tout çà, c'est tout simplement de vous ouvrir une boîte mail "spéciale poubelle". Et vous donnez cette adresse pour tous vos besoins dès l'instant que l'on vous demande un numéro phone ou une seconde adresse dite "de récupération". Et s'ils n'en veulent vraiment pas : quittez-les pour aller ouvrir une autre boîte ailleurs. Les serveurs gratis et non invasif ne manquent pas désormais.

 

Lacets et embouts sertis d'enfilage...

     Sur nos chaussures de rando, généralement, il y a de bons lacets possédant des embouts sertis en extrémité afin de les enfiler aisément (et éviter l'effilochement...). Oui mais voilà, parfois à force de crapahut, ces embouts finissent par fendre, se casser et tomber. Après çà, c'est galère pour les enfiler après un démontage pour lavage par exemple...! Ces gros lacets sont souvent constitués en forme de gaine (en fils tressés) et là, sans leur embout, il devient difficile de les remettre. Eh bien voici une solution que j'ai utilisée déjà plusieurs fois pour réparer ce petit inconvénient... Je prends un petit bout de gaine termo-rétractable (que l'on utilise en électronique pour étancher nos raccords filaires sur les circuits) que je sertis en bout à la place du manquant et le tour est joué ! Dans le même ordre d'idée, on pourrait aussi le tremper dans un peu de colle Araldite (2 composants - ou résine, idem !).

 

Perceuse sans fil et soucis de rechargement...

     Je dispose de plusieurs perceuses sans fil, comme tout bricoleur, et pour l'une d'elles, c'est le chargeur qui est tombé en panne. Il s’agit d'une Parkside 14,4V déjà ancienne. Le problème c'est qu'avec le temps, les chargeurs dispos (et perceuses avec...) fonctionnent désormais en 18 ou 20V (avec brochage différent), et impossible de retrouver un chargeur 14,4V. Difficulté supplémentaire, c'est que ces batteries 14,4V au Lithium possèdent en interne, une plaquette électronique de régulation servant uniquement pour leur recharge justement ! En sortie de batterie on trouve donc 3 broches (+, -, et une broche supplémentaire de régulation au centre - marquée C ou T parfois, suivant les marques...). Donc là, on est bien coincé avec çà si le chargeur tombe en panne...! Voici donc l'astuce que j'ai utilisée pour pouvoir quand même la recharger à nouveau et donc m'en servir...

     J'ai ouvert le bloc batterie et ôter complètement la plaquette de régulation (y compris le petit bloc de 3 broches soudé dessus). La batterie est constituée de 4 éléments Lithium de 3,7V chacun que j'ai laissé relié en série (ce qui donne les 14,4 en sortie) puis soudé 2 fils de sortie (avec 2 cosses plates, mâle, classique, + & -) à passer par le trou "broche" (vide maintenant). Je remonte le bloc batterie en n'oubliant pas de brancher mes deux fils sur la perceuse auparavant, + et - d'entrée. Elle fonctionne donc en direct désormais. Mais, il restera la recharge à pouvoir effectuer à nouveau. Pour cela reste à trouver un petit bloc alim sortant du 15 ou 16Vcc à vide et le tour est joué (500 à 1000 mA de débit seront suffisant). Il suffit alors d'adapter des pinces (ou cosses, femelles) en sortie dessus pour se brancher sur les cosses + et - de votre bloc batterie lorsqu'elle sera vide et le tour est joué. Maintenant, en utilisant ce système direct de recharge sans régulation, il sera impératif de surveiller le temps de recharge car le lithium ne supporte pas de surcharge (risque d'explosion par échauffement ! - donc DANGER réel !). Alors astuce supplémentaire de sécurité pour ce faire... je branche ce système de recharge sur un programmateur (220V classique) que je règle sur 30 minutes seulement. Si cela ne suffit pas on peut ajouter 1/4 d'h mais il faut procéder par étapes car le lithium est instable et ne pardonne pas ! Cette astuce utilisée pour une ParKside pourra s'utiliser pour d'autres marques probablement... A voir, pour leur disposition de montage en premier (si régulateur de charge, interne au bloc batterie ou pas).

 

Petite radio portative de secours...

 

     On n'y pense même pas mais nous avons presque tous une "petite radio portative de secours" par devers nous et nous n'y pensons jamais ! Il est bien rare de nous jours de ne pas avoir sans ses bibelots remisés à la cave, un vieux smartphone. Eh bien ceux-ci avaient tous dans leur fonction de base un petit récepteur radio. Il suffisait alors pour s'en servir de disposer d'un kit main libre (earphone - oreillette avec micro, sur prise jack classique - ou même un simple petit écouteur miniature) car c'est le câble de cet accessoire qui sert (obligatoirement) d'antenne pour pouvoir recevoir une station radio quelconque... Sans ce câble d'un écouteur (ou même d'un casque HiFi), pas de réception.

Donc si un jour vous avez vraiment besoin d'écouter un message diffusé à la radio, eh bien rappelez-vous que vous avez peut-être (et même fort probablement...) un vieux téléphone portable ou smartphone qui traîne dans vos tiroirs. Une petite charge et hop, vous voilà nanti d'un bon petit récepteur Radio.

 

 

Pieds de chaises ou tabourets et embouts...

 

     En extrémités de pieds de chaises ou de tabourets, il y a toujours des embouts en caoutchouc histoire de ne pas abîmer le sol, surtout si celui-ci est fragile... Oui mais voilà, avec le temps ces embouts s'usent et perdre donc leur office d'amortisseurs. Une petite astuce bien simple pour les remplacer c'est de conserver vos bouchons de champagne (ou cidre aussi, comme tout spiritueux...) et de s'en servir en lieu et place des embouts. Il faudra parfois les retailler un peu en diamètre mais tous, ont cette forme particulière "en champignon" permettant un bon arrêtoir sur leur tête. Voici trouvé, et gratis, de bons embouts pour chaises ou tabourets à pieds tubulaires.

 

 

Pied de parasol lourd...

 

     Les pieds de grands parasols vendus dans le commerce sont rarement assez lourds pour bien tenir en place ces très grands modèles (souvent à crémallière). Voici une astuce que j'ai utilisée pour en faire un "très lourd et facilement déplaçable"... J'ai tout simplement coulé un reste de béton dans un vieux pneu (en y mettant des morceaux de granit en plus dedans !). Et au coulage je n'ai pas oublié de noyer au centre dedans, un bout de tube PVC de 36 mm de diamètre afin d'y avoir au centre, un passage de pied pré-établi. Une fois sec, me voici avec un pied qui pèse près de 45 kg ! Mais surtout, l'astuce est là, très facile à déplacer car il suffit alors de passer un bout de tube acier dedans et de le faire rouler en le tenant de chaque côté, comme "la roue d'une brouette" ! Bon si je devais le mettre dans un coffre de bagnole, ce serait autre chose... Mais ce pied est particulièrement bien vu pour de très grands parasols sur un lieu d'utilisation relativement "fixe", genre terrain de loisirs, vacances...

 

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

Retour trucs-astuces-3...

 

 



06/09/2020
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 219 autres membres