Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

362 Tempête "Alex" & attitude des autorités...

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

362 Tempête "Alex" & attitude des autorités...



     La tempête Alex s'en est allée. Mais elle traîne dans son sillage un lot inédit de phénomènes désastreux, comme jamais observé auparavant dans notre pays ! Que ce soit au niveau des vents, par exemple 187 km/h enregistré à Belle-île en mer ou des quantités de pluies tombées, énormes, comme 570 mm en quelques heures dans la vallée de la Vésubie et alentours. De mémoire de météo, on n'avait encore jamais vu çà en France. Eh bien c'est çà le "changement climatique" et personne n'y croit vraiment, surtout pas les "autorités" que sont les gouvernants de ce pays ! Et devant tout cela on peut lire dans les journaux que ces "autorités" (Ex : le préfet du Var... dans Nice-Matin) se félicitent d'avoir "anticiper cette catastrophe" matérielle et humaine . Là, comme mensonges, on aura tout entendu, tout vu car ils n'ont vraiment rien fait d'intelligent dans l'Absolu, pour prévenir "avant", absolument rien... ! On prévient, on avertit avec insistance quand un "ouragan sévère" arrive (le prévi météo a dit à la TF1 durant le journal TV : UNE BOMBE METEO !). Faudrait peut-être réagir et en tenir compte de ce genre de mise en garde, Et on agit de suite en mettant toutes les personnes exposées ou vulnérables à l'abris. .../... Mais non, rien de tout çà, ces idiots d'autorités "prépositionnent des effectifs de secours" au lieu d'anticiper sur la mise en sécurité de biens de survie et des personnes très exposées, ...au lieu d'avetir avec insistance...!

 

Voici une analyse de la situation depuis la veille de cette nuit fatidique...

 

     Nous sommes le jeudi 1er octobre et au journal télévisé du soir il est bien fait mention d'une tempête "Alex" qui arrive par la Bretagne et qui va nous toucher au milieu de la nuit mais guère plus, pas de mise en garde particulière sinon quand même que Météo-France a mis seulement le département du Morbihan en alerte Rouge pour vents "forts" et le Var pour "risque d'innondations".

Mais qu'est-ce que cela veut bien dire une "alerte MTO rouge"... Eh bien RIEN, pour le français ordinaire, je l'ai constaté mille fois !

Pourtant sur leur site, et  je l'ai bien noté dans une interview, un prévi parle très brièvement de "Bombe météo"...! Là, çà devrait remuer une info comme celle-là ou alors on est complètement débile.  Mais non... "il ne faudrait surtout pas traumatiser le peuple "pensent ces "autorités" ! Eh bien, avec cet assistanat permanent, dans la pensée du "citoyen ordinaire", au quotidien, "alerte rouge" ne veut vraiment  "RIEN" dire du tout malheureusement (et bombe météo, encore moins) ! Du moins rien de spécial sinon qu'il va y avoir un coup de vent et qu'on ne pourra pas faire grand chose durant une journée ou deux. Point barre - et ce n'est pas plus "terrible que çà", pensera toujours le citoyen lambda ! Eh bien, NON : la nature quand elle se déchaîne, c'est terriblement destructeur (se rappeler la tempête de Noël 99 en France ou le tsunami de Noël 2003 en Asie).

 

Pour moi qui écoute et observe la météo de près depuis toujours (en la connaissant bien cette météo, comme marin-navigateur - TDM et passé deux années en navigation autour du Cap Horn - mais aussi comme pilote-instructeur avion), l'instant est vraiment grave ! Il va falloir se bouger les fesses et anticiper sérieusement les choses pour organiser de la survie, car c'est cela qui nous attend, tout simplement. On y reviend en bas...

 

Alors quelles sont les signes entendus aux infos et qui doivent nous alerter...?

 

     Eh bien en tout premier les vitesses de vent attendues sur les côtes et aussi à l'intérieur des terres (jusqu'à 150 km/h prévus sur la côte Bretonne). Un prévi météo a même osé parler de "bombe météo" (cité en interview au journal de TF1), pour ce phénomène qui arrivait... Ça, c'est vraiment le tout premier point qui doit nous alerter sur la dangerosité du phénomène à venir. Ensuite les alertes concernant les pluies diluviennes attendues. En plaine ou en basse montagne, les risques d’inondations restent faibles mais ce ne sera jamais le cas en moyenne ou haute montagne, car les surfaces de collectes pluviales se multiplient sur un même lieu et l'énergie emmagasinée par les pentes est alors énorme (rochers libérés, glissements de terrain, arbres arrachés, obstacles artificiels emportés...). Donc les gentils torrents de montagne habituels peuvent se transformer en bulldozer et engendrer un cataclysme, instantanément. Ça c'est une réalité "météo-ro-logique"...et c'est arrivé ! Le résultat est plus que probant...à voir les 3 ou 4 vallées complètement défoncées dans le Var ! Le bilan humain et matériel est désastreux...

 

Autres lieux, autres phénomènes possibles...

 

     D'autres phénomènes, près de la côte cette fois peuvent se produire également et rendre leurs abords dangereux. Par exemple le phénomène d'up-welling. Ce phénomène que l'on observe sous un cyclone pourrait très bien se produire chez nous tout simplement à cause du gradient de pression. Si la pression au coeur de la tempête se creuse fortement et vite, il peut se produire en mer près de la côte, une intumescence (bosse d'eau géante) qui va se créer localement sous l'oeil de la dépression sous son "côté actif", (son côté dangereux). Et là, l'élévation locale du niveau de la mer peut atteindre 1, voire 2 ou 3 m au-dessus de son niveau habituel. Si ce phénomène se créé au moment de la pleine mer de vives-eaux, eh bien on peut alors obtenir un ras de marée, exceptionnel et localisé mais qui dévastera tout en bord de mer (ou plus dans les terres si le phénomène se produit à l'embouchure d'un grand fleuve !). Je ne fais pas du catastrophisme en disant cela, ces phénomènes sont bien connus sous les tropiques et pourraient très bien se produire chez nous désormais avec le changement climatique. Je ne parle même pas ici de la violence des orages qui ne cessent de grossir, en nombre et en violence !

 

Revenons alors aux données mesurées comme à Belle-île par exemple...

 

     Dans la nuit : 187 km/h d'enregistré cela signifie une force de vent classé "Ouragan Sévère" chez les météos ! Eh bien aux prévisions annoncées seulement déjà avec 150 km/h de prévue, on aurait du nous prévenir non pas d'une simple tempête hivernale mais d'un ouragan sévère ou au moins "majeur" (vu les vents prévus) ! Et là, annoncer après cela toutes les mesures d'anticipation que chacun devrait prendre pour se prémunir de la survenue d’événements graves...C'est ce qui se fait dans les pays tropicaux touchés par des cyclones. Chez nous ici en France, c'est idem désormais. Alors "action"...

C'est-à-dire...

Mettre en lieu sûr tout ce qui pourrait se transformer en "objets volants dangereux"...

Rentrer les animaux en lieux sûrs et leur stocker de la nourriture, de l'eau...

Protéger tout ce qui peut l'être chez soi (fenêtres en particulier- les bris de verres sont mortels !).

Mettre son véhicule à l’abri si possible sur un point haut et mettre dedans un minimum de matériel de premier secours (eau, nourriture de survie, vêtements chauds, couverture si période hivernale et/ou imperméables, petit matériel de déblaiement, de bricolage...). Tout çà n'est que logique...

Si vous demeurez dans un endroit trop exposé (bord de mer très proche, bordure de rivière ou autre lieu très exposé, partez chez des amis ou famille proche dans un lieu plus sécurisé. Les mairies mettent parfois aussi à disposition des lieux publiques.

Si vous restez chez vous, faites des réserves (disponibles et à portée de mains) d'eau et de nourriture mais aussi de petit matériel de bricolage. Il faut préparer des torches ou lampes à piles, des bougies, briquets, de quoi pique-niquer et donc de l'eau et de la nourriture genre de camping (biscuits, fruits secs, conserves, etc...). Des choses utilisables sans préparation et un réchaud de secours sera bien utile si vous avez çà ! C'est çà anticiper sur un avenir catastrophique et tout cela sans tomber dans la paranoïa ! Pour notre part, en voyageant en bateau durant 25 ans et dans des endroits dangereux ou complètement isolés de tout, nous avons toujours réussi à y passer seuls et sans aide. Tout cela sans jamais appellé au secours malgré les conditions très dures supportées et en famille... Pourquoi...? Eh bien, tout simplement parce que nous avions en permanence anticipé ce qui pourrait se produire de grave en route. Et donc réussir à poursuivre notre but, notre voyage malgré les embûches et les galères rencontrées car il y en a eu forcément. La "chance" ou bien croire à n'importe quelle bondieuserie...? Mais çà n'existe pas là-dedans. C'est seulement la préparation, l'anticipation et la connaissance qui permettent de réussir cela - et vraiment rien d'autre !

 

 

    Pour en revenir à la tempête Alex, bien peu de gens ont agi efficacement avant l'arrivée du phénomène. Pour ma part, j'ai enregistré le graphe de pression dans la nuit de jeudi à vendredi "pour voir". Eh bien j'ai tout de suite compris à la vue de la courbe plongeante que la tempête serait violente et soudaine. L'aiguille de mon barographe plongeait presque à la verticale. En 4h, on avait perdu 23 millibars (ou hP idem !). Ce "puits de pression" qui se dessinait là sous mes yeux (identique à ceux que j'ai enregistré dans les cyclones...), me disait aussitôt : ouragan imminent et sévère ! Et on l'a eu, et il est très vite arrivé. Le coup de vent est passé au plus fort vers 1h du matin ici, brutal avec fortes rafales et trombes d'eau. Heureusement cela n'a pas duré. Mais la tempête Alex va revenir car elle est en train de remonter vers le Nord et aux prévis, elle va repasser sur nous d'ici 24 h environs mais atténuée d'après météo France. .../... Ce qui s'est bien passé ainsi d'ailleurs. Je suis toujours autant épaté par leurs prévisions à ces spécialistes. Ils font un super boulot. Dommage que les autorités, elles, sont absolument nulles et je dirai même inutiles car au contraire, ils minimisent en permanence sur les événements à venir ou, au contraire, les aggravent (comme le Covid !) à leur guise pour mieux nous avilir, nous maîtriser (...et c'est pas près de changer !). On n'en veut plus de ce "system", de cette société-là !

 

*Ouragan Sévère : Avec 187 km/h de vent (soit 100 knts - noeuds), on arrive à une poussée de 350 kg au m². Si on remplace l'air par de l'eau (dans un torrent, par exemple...) on doit multiplier cette force par 5 environs. On arrivera donc à une poussée de plus d'une tonne et demie au m². Si votre maison est touchée par des flots en furie, elle ne résistera donc pas longtemps. Tout cela sans parler du travail de sape qui s'opère sur les côtés, dessous... Là, n'importe quelle construction humaine devient château de cartes, transformé en brins de paille et haché menu-menus par les éléments.

C'est çà la NATURE en furie !

Voilà pour ce qui est du concret. Bien des gens ignorent complètement ces notions de poussée, de force réelle de ces éléments naturels. On ne pourra jamais rien faire "contre eux" !

 

 

Conclusion...

 

     Si un jour vous entendez dire à Météo-France qu'une tempête arrive sur nous, n'écoutez pas tous ces idiots de politicards dominants, ou journaleux qui sont tous à leurs bottes, mais préparez-vous au pire. Car c'est ce qui va arriver et cela se produira désormais de plus en plus souvent. Ce n'est "que" çà, le changement climatique.

 

 

Qu’on se le dise …et bonne préparation en prévi de coup dur comme ALEX, un "ouragan sévère" !

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

Retour trucs-astuces-3...

 

 

 

 

 

 

 

 



04/10/2020
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 245 autres membres