Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

373 Images, photos, compression et discrimination de l'oeil...

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

373 Images, photos, compression et discrimination de l'oeil...



 

     Avec le développement du Net, tout le monde s'envoie des photos désormais. Mais avec la course perpétuelle du toujours mieux faire et vouloir "encore faire plus bien que mieux", je constate que l'on en arrive à des bêtises mes amis, des inepties inimaginables...!

 

Un exemple bien concret avec les appareils photos ou les Smartphones (Cam, Tablettes ou tout autre moyen de capture d'images : idem !).

 

     Il y a 15 ou 20 ans en arrière, nos appareils de prises de vue étaient déjà capables de prendre des photos (numériques mais l'argentique l'était déjà, idem...) très fines de grain. Je veux dire par là avec un "piqué", comme on disait autrefois, un rendu suffisamment fin pour donner un aspect très joli, très fin de grain au cliché. Eh bien les appareils numériques modernes ont suivi. Ce qui a donné aussi sur les photos numériques actuelles, un rendu excellent. Oui mais voilà, la course à la meilleure performance (synonyme de vente !) fait que, petit à petit les fabricants ont commencé à pousser tellement la finesse de leurs cams, que maintenant, on est rendu à avoir des appareils qui prennent des images à 8, 10 ou 12 millions de Pixels (voire plus, là c'est le comble)... Quelle connerie...!

 

Pourquoi une vue aussi lapidaire...?

 

     Eh bien à cause de nos capacités de vision ! L'oeil humain ne peut pas descendre, au point de vue de notre discrimination visuelle entre 2 points voisins, à moins de 0,3 mm de distance, tout simplement !

 

    Et alors...allez-vous me dire....?

     Eh bien si l'oeil ne peut plus "apercevoir" cette immense finesse, c'est l'image qu'il faut donc aggrandir pour la voir réellement à son degré de finesse pré-établie et donc "l'étaler" en très grand. Ce qui fait que désormais pour visualiser une photo, ou une image numérique que l'on vous envoie, il faudrait carrément un écran d'ordi (ou même encore plus grand parfois !) pour la voir en entier et cela pour une simple photo "ordinaire" de votre SmartPhone ! C'est la raison pour laquelle, il faut sans arrêt jouer de la glissade... Ou alors vous ne voyez pas à la finesse maxi de l'image puisque l'oeil n'en est pas capable...! Donc au final : idiotie.

Voilà le résultat de cette course effrénée au gigantisme : des manipulations infinies. Je ne parle même pas des cartes mémoires (ou la capacité de DD), de plus en plus grosse que l'on est obligé d'avoir pour stocker de telles images (ne parlons pas des vidéos, idem...). Je passe sous silence, les logiciels également qui doivent suivre ainsi que la rapidité des processeurs... et tout le reste de la suite informatique qui va de pair avec tout ce monde-là (débit Internet de +en+ important et surtout +rapide...) ! J'en oublie l'énergie qu'il faut en plus bien sûr pour faire marcher tout çà et les 54750 T annuelle de lithium qu'il faut extraire du sol pour fabriquer toutes ces batteries rechargeables (Stat 2018 pour le monde entier)... STOP....!

 

     Cette course aux performances ne s'arrêtera donc jamais !

Cette démesure est complètement idiote et combien inutile à mon sens. Surtout contraire à l'idée d'une nouvelle société que tout un chacun recherche en vain, basée sur l'économie d'énergie et une véritable décroissance afin de préserver les ressources de notre planète et tout cela pour nos enfants en premier !

 

Conclusion...

 

     On n'a pas un besoin vital d'avoir des photos (ou des images vidéos = idem) avec un grain aussi fin, donc un poids numérique aussi lourd (au point de vue données) pour se transmettre des photos entre nous. Il devient donc très utile d'apprendre à rester modéré dans nos choix en tout premier et ensuite les compresser en plus avant de se les envoyer. Cette action sera un acte bien concret d'économie d'énergie pour la planète.

 

Exemple pratique et bien concret...

Quand vous avez une photo prise à 5M de pixels, elle va faire en moyenne quelque 3 ou 4Mo d'un point de vue poids numérique. Si vous la compressez de moitié (à 50%) elle va ressortir à environs 300-400 Ko (seulement !) soit 10 fois moins "grosse" environs, car la compression est logarithmique. Et là, si vous regardez cette nouvelle photo compressée, vous allez vite vous apercevoir qu'il n'y a que très peu ou même pas du tout de différences visuelles pour un oeil humain normal, entre l'originale et cette dernière.

Alors soyons "économes et raisonnés" en tout, c'est notre avenir qui se joue par tous ces gestes simples. Et personne n'aura plus besoin d'un appareil ultra performant pour réaliser une simple photo souvenir ! Ce sera un très bon début à la "décroissance recherchée".

 

 

Pour comprendre ce phénomène, petit exposé technique sur la vision humaine...

 

     L'oeil humain est capable en moyenne (données pour la France) de distinguer sur une image, une photo ou dans la nature de façon plus générale, deux points distincts séparés l'un de l'autre de seulement 0,3 mm et cela, vu à 1 m de distance d'observation. On pourrait encore dire de la vue, qu'elle peut différencier 2 points distincts écartés de 3 cm, vus cette fois à 100 m de distance. Chez certaines personnes dont l’acuité visuelle est très bonne, cette discrimination peut descendre exceptionnellement à 0,25 mm (ou encore un petit peu moins) entre 2 points distincts (tjrs observés à 1 m de distance).

 

     L'explication physiologique pour que l'oeil puisse "voir 2 points séparés" est que les récepteurs internes de notre rétine, qui perçoivent effectivement 2 points distincts, doivent être séparés par un autre récepteur qui lui ne voit "rien" (donc non sollicité par de la "lumière"). Cette condition est absolument nécessaire et obligatoire pour distinguer 2 points différents dans une "image". Sinon, ils sont confondus et là, on ne voit "qu'un seul point"!

Alors bien sûr, dans ces conditions, la discrimination de notre vue, individuellement, dépendra donc directement de la finesse de nos propres récepteurs sur notre rétine.

 

Sur un Smartphone normal et moyen, la distance standard entre 2 Pixels est de 0,7 mm. Ce qui représente grosso-modo, le double de distanciation de notre pouvoir habituel de discrimination visuelle. Alors vouloir à tout prix augmenter sans cesse cette finesse d'image (pour des raisons uniquement de cupidité) est complètement idiot et toute la chaîne de production qui va de pair avec en amont de cette utilisation, est une ineptie pour notre AVENIR. Mais il y en aurait tant d'autres idioties humaines à supprimer...

Sachons revenir à l'essentiel dans tous nos besoins et la planète nous dira MERCI !

 

 

Qu’on se le dise …et bonne observation !

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

Retour trucs-astuces-3...

 

 

 



01/02/2021
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 245 autres membres