Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

419 Butane ou propane, quel gaz choisir..?

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

419 Butane ou propane, quel gaz choisir..?

 

 

     Avec l'arrivée du froid de l'hiver, cela fait plusieurs fois que l'on me contacte en me posant cette même question...: Si on doit partir dans un pays où il fait très froid...quel type de gaz doit-on emporter...? Question valable aussi bien pour les camping-caristes partant en montagne (sports d'hiver) ou dans les pays nordiques, que les bateaux en partance pour des pays où l'hiver peut être assez rigoureux (Canada, N-USA, Europe du Nord ou de l'Est, Grand Sud de l'Amérique latine, New Zeland,.../...)...

 

Alors cette grande question...revient très rapidement.

Eh bien le choix sera vite fait en fonction des conditions climatiques que vous pourriez alors rencontrées. Et là, il n'y a plus vraiment de "choix" possible !

 

     Voici donc un rappel des différences (purement techniques) entre ces deux gaz.

Voir également articles antécédents...dont : Trucs & Astuces 1/174 (gaz domestique et froid).

 

     Alors Propane ou Butane ?

     Le butane et le propane sont des gaz liquéfiés, qui se transforment naturellement d'une phase liquide vers une phase gazeuse. Cette opération spontannée se fait en fonction de la pression dans la bouteille qui sera induite elle, en suivant la température extérieure ambiante. Une bouteille "pleine" (neuve) est composée de 75% environs de "gaz liquide" et de 25% de "gaz gazeux". Cette partie gazeuse engendre une pression de l'ordre de 3-4 bars dans la bouteille pour le Butane et 10-11 bars pour Propane à la température moyenne de 25°C (période estivale). Cette pression va chuter (ou augmenter...) en fonction donc de cette température extérieure. L'hiver à zéro degré, il en sera tout autrement...

En effet, la transformation du butane de l'état liquide à l'état gazeux n'est physiquement plus possible en dessous de 0°C, alors que que la vaporisation du propane s'effectuera encore sans problème jusqu'à une température maxi, basse de -42°C. Ce qui est très froid pour une tempé ambiante ! Le Propane devient donc indispensable si le bateau ou le camping-car doit séjourner en hiver dans des endroits particulièrement glacés.

 

     En température de fonctionnement normale, dès que l'on ouvre le robinet de commande d'un appareil, la pression diminue dans la bouteille et le gaz liquide recommence à s'évaporer et donne donc du combustible gazeux qui devient alors utilisable sous cette forme. Pour que le processus puisse continuer, il faudra que la température ambiante extérieure (à la bouteille) soit supérieure à cette "température de vaporisation" (voir f du type de gaz !). Voir ci-dessus le lien vers un article très détaillé sur le sujet...

 

     Deuxième raison en faveur d'un choix pour le propane, une histoire de débit. Une bouteille de 13 kg de butane dans une température ambiante de 15°C a un débit moyen de 400 g/h en utilisation continue. Pour cela, dans la bouteille en bout de robinet, il y a un petit clapet en caoutchouc dur (en forme de sifflet) qui limite ce débit par sécurité. Ce débit va diminuer suivant la tempé ambiante et tombera vers 200-250 g/h avec une température maxi de 5°C. Alors que pour cette même température, le propane assurera toujours un débit de 800-850 g/h. Ce phénome est assez logique : plus la pression est forte au départ, plus le débit sera maintenu fort lui aussi.

 

     Donc pour en revenir à cette grande question en préparation d'un grand voyage en pays de grands froids... Le propane devient rapidement le gaz obligatoire à emporter si on ne veut pas geler devant son chauffage qui ne marchera plus du tout avec du Butane, en dessous d'une tempé externe de zéro degré...!

 

Qu’on se le dise …et bonne expédition en pays de grand froid !

 

 



15/01/2022
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 249 autres membres