Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

423 La Mule (eDonkey) et ses astuces d'utilisation…

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

423 La Mule (eDonkey) et ses astuces d'utilisation…

 

 

     Parmi tous les logiciels de Peer-to-Peer (P2P) disponibles sur la Toile, la Mule (eDonkey) est, pour moi en tous cas, le plus intéressant et le plus sûr des logs d'échange et de partage de fichiers. Pour preuve, même si le "system étatique", via Hadopi ne nous traque pas autant qu'ils veulent bien le laisser entendre, faire peur sera toujours le maître-mot de ces dominants du system. Les internautes utilisant le système d'échange et de téléchargements "BitTorrent" par exemple, se font encore et toujours piéger régulièrement. Parmi les gens de mon "grand entourage", 3 d'entre eux ont reçus des mails d'avertissement, pour usage de ce logiciel BitTorrent (donc téléchargement signifie forcément illégal aux yeux d'Hadopi - hors c'est bien loin d'être le cas). Il faut dire aussi que les serveurs BitTorrent, sont en prise directe avec le "system" car basés en France et non cryptés sur le Net... Et, bien sûr, Hadopi a obtenu le droit de regard, "de vie ou de mort" (est beaucoup plus juste !), sur tous les FAI de la Métropole. Donc, à votre insu, vous êtes bien visibles et donc aussi "cuits d'avance" avec l'utilisation de tels logs BitTorrent ("logés" en France) !

 

     Pour ce qui est des réseaux de la Mule, leurs serveurs sont tous implantés en pays tiers, hors CEE, donc inacessibles pour Hadopi et en plus cryptés. Vous êtes donc doublement protégés. Personnellement j'utilise la Mule depuis sa création en 2003 et j'en suis particulièrement content. On y trouve de tout et c'est parfait. Pour ma part je mets en partage sur ce réseau, surtout des documentaires vus à la TV (en particulier tous les documents sur le Covid, décriés par les mainstream et leur maître : le gouvernement... Mais aussi des logiciels particulièrement intéressants (et gratuits, des FreeWare - donc tout-à-faits "légaux"). Mais on peut y mettre tout ce que l'on veut et cela ne sera pas obligatoirement fait pour "pirater" la Sacem ou qui que ce soit ! Voici donc pour commencer, pourquoi j'utilise ce log de P2P et pas un autre. Je ne peux donc que vous le conseiller pour sa "sûreté" et aussi pour sa fiabilité (toujours disponible avec des millions d'utilisateurs - offre plus de 40 millions de fichiers disponibles - donc beaucoup d'échanges possibles. Dernier avantage avec la Mule, étant utilisée dans le monde entier, on trouve vraiment de tout sur des tas de sujets, dans cette toile d'araignée géante, à toute heure du jour ou de la nuit et dans toutes les langues. Un must !

 

Voici quelques astuces d'utilisation pour mieux en profiter...

 

     En tout premier, il existe plein de Tutoriels sur la toile concernant l'utilisation globale de ce logiciel eDonkey. Je vous invite donc à les parcourir tout d'abord, vous en apprendrez déjà vraiment les bases. Mais pour ma part, ici, c'est seulement des petites astuces que j'ai découvertes au fur et à mesure de son utilisation que je donne, rien de plus.

 

     Quand on utilise un log comme la Mule, il faut aussi mettre à disposition des autres utilisateurs du réseau, ceci par réciprocité d'échange, des "documents" en partages (music, films, docus, logs, fichiers, etc...), n'importe, ce que vous voulez mais des choses conséquentes. Sinon vous serez catalogué par ces serveurs comme un "leacher" (un profiteur) et là, la priorité et/ou la vitesse de téléchargement pour vous en sera diminuée. Le mieux pour cela est de mettre ces fichiers partagés, à dispo dans un sous-répertoire unique et spécialement isolé sur votre ordi. L'adresse IP de votre Box étant connue et identifiable sur la toile, il ne s'agit pas non plus d'ouvrir et partager tout son ordi "à tous vents" pour aller s'exposer à un réel piratage de ses propres données, toujours possible.

 

Ensuite la mise à jour des serveurs...

 

     Régulièrement les serveurs mis à dispo sur le réseau eDonkey changent et sont donc MàJ. Pour vous aussi, il faudra le mettre à jour régulièrement (sur sa page d'accueil) si vous n'avez pas validé cette option automatique dans les paramètres du log. Plusieurs adresses sont dispo pour cela, je vous en donne quelques unes ici, mais il y en a d'autres (aller voir les tutos pour cela)... par exemple :

 

http://edk.peerates.net/servers.met

http://upd.emule-security.org/server.met

http://www.emule-security.org/serverlist/

http://www.gruk.org/server.met

 

     Il faut les recopier dans le petit encart sur le côté droite dans : "Mise à jour server.met par URL" et valider par "Mise à jour" en dessous. Après cela vous pouvez trier ceux que vous souhaitez garder ou pas dans la liste MàJ (ceci dans l'onglet "Serveurs"). Il y a une solution encore plus simple également pour cette MAJ serveurs... C'est de se mettre sur l'onglet "Serveurs" et d'aller en bas du log dans les infos serveurs. Là, il y a un (des) lien qui permet d'ouvrir aussitôt et automatiquement un navigateur (si vous n'en n'avez pas encore un d'ouvert...) et de mettre à jour la liste en validant la ligne...: https://www.emule-security.org/serverlist/ puis valider dans cette page du Net, juste en dessous par : "Add serveurs list - Home". Votre liste serveurs sera alors mise à jour de suite. Il n'y a pas plus simple et rapide !

 

Les téléchargements eux-mêmes...

 

     Quand on commence un téléchargement, la vitesse de transfert est souvent assez bonne. Si vous laissez votre ordi allumé, cette vitesse de chargement va diminuer avec le temps car le nombre de demandeurs d'un même fichier en cours va augmenter au fur et à mesure du temps qui passe. Alors un moyen de récupérer de la vitesse, c'est d'arrêter le log (le fermer totalement) et de le remettre en service aussitôt. Le réseau en fait vous remet sur la pile d'attente des demandeurs de fichiers, face aux serveurs et vous regagnez ainsi en priorité (la première minute de transfert étant en mode "boostée", donc prioritaire).

 

     A la fin d'un téléchargement, idem, le serveur va annuler pratiquement tous les correspondants qui vous alimentent pour n'en laisser souvent qu'un seul (et pas forcément le plus performant !). Ce qui fait que, tout à la fin d'un chargement, pour les tous derniers Ko manquants, la vitesse de transfert se réduit et fait traîner parfois cette fin bien plus longtemps que les minutes précédentes ne vous le laissaient entendre. Pour contrer cette "lenteur" faite par le serveur principal du réseau, une petite astuce, toujours la même, c'est de couper le log et de se rebrancher aussitôt. Vous repasserez en tête de pile, comme "nouveau demandeur" à servir et là, le chargement va se terminer bien plus rapidement, en quelques secondes.

 

Dernière astuce...

     Sur la page des serveurs disponibles, vous trouvez une liste souvent faites d'une dizaine voire jusqu'à plus de 20 serveurs disponibles aux téléchargements. De plus, dans la dernière colonne de la page d'accueil du log, vous trouvez leur état, de ces serveurs, s'ils sont "brouillés" (cryptés) ou non. Pour ma part je ne laisse en place que ceux qui effectivement sont cryptés (la plupart le sont, mais pas tous !). Ainsi, la sécurité des transferts est bien conservée (il suffit de "sélectionner" les autres - clic D - et supprimer). Enfin avec l'habitude, on s'aperçoit que certains serveurs vont plus vite que d'autres. Ce n'est pas étonnant car le système de fonctionnement du réseau est une immense toile d'araignée mondiale. Bien sûr cela fonctionne comme un réseau routier : il y a plein de chemins qui mènent à Rome mais certains seront beaucoup plus "longs, et/ou rapides, et/ou encombrés" que les autres. Donc il faut essayer en se connectant sur l'un puis passer sur un autre, histoire de voir... On finit toujours par trouver le "chemin le plus court et/ou le plus rapide" pour arriver à ses fins !

Qu’on se le dise …et bon surf !

 



25/02/2022
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres