Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

449 Le charbon activé, un anti-poison universel…

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

449 Le charbon activé, un anti-poison universel…

 

 

Une efficacité reconnue par le monde scientifique.

Extrait d'un article scientifique trouvé et conservé aux hasards de mes lectures...

Désolé pour l'auteur mais je ne l'ai pas noté !

"L'histoire du charbon végétal commence en 1813. Un certain Bertrand, chimiste français, fait une démonstration publique. Il tient une fiole qui contient 5 g de tri-oxyde d'arsenic (1 cuillère à thé comble), de quoi tuer 150 hommes. Il lève le bras et porte le breuvage aux lèvres. Dans quelques minutes, il devrait ressentir les effets inexorables de cette drogue : nausée, vomissement, diarrhée, brûlure intense de la bouche et de la gorge, crampes atroces dans le ventre, déshydratation rapide et mort (c'est la description qui en est faite par la médecine). Devant les yeux médusés et horrifiés de la foule, Bertrand vaque pourtant tranquillement à ses affaires et ne présente aucun trouble. `

Suite de cette expérience machiavélique...

Un peu plus tard, en 1831, un pharmacien de Montpellier nommé Touéry, effectue le même "tour de magie" mais, cette fois, devant l'Académie française de médecine. Il avale 1 g de strychnine (soit 10 fois la dose mortelle). Ce poison foudroie un homme en 10 minutes dans des convulsions incontrôlables et un arrêt respiratoire au milieu d'un rire nerveux effrayant, dont le spectacle ne s'oublie jamais. Pourtant, Touéry reste calme et détendu et n'a aucun trouble, à la stupéfaction totale des professeurs présents pour cette expérience !

Le secret ? Bertrand et Touéry avaient tous deux étudié l'action du charbon végétal sur les poisons, en particulier avec des rats ; et tous deux ont voulu démontrer qu'ils avaient découvert l'antidote universel. Ce qui a pu être parfaitement vérifié par la suite.

Aujourd'hui, on possède les preuves scientifiques que le charbon actif absorbe tous les poisons ainsi que les toxines bactériennes dans l'intestin. Celui-ci peut absorber environs 2000 fois son propre poids. Depuis 10 ans, plus de 500 articles médicaux (uniquement en anglais ! NDLR) ont offert plus de dix mille références scientifiques sur le sujet. Le charbon est probablement l'agent de décontamination le plus simple, le plus valable et le moins cher de tout ce que nous connaissons. Mais le public, les malades et même beaucoup de médecins, ne le savent pas !"



     Dans le même ordre d'idée, les indiens d'Amazonie (mais observé également en Afrique Noire profonde...) ont dans leurs outils chamaniques, des secrets bien gardés du même ordre. Ils peuvent guérir leurs compatriotes de n'importe quel empoisonnement par piqûre mortelle comme morsure de serpent ou autres bestioles dangereuses comme les scorpions, scolopendres, grenouilles sapo, poissons cobra ou autre animal venimeux (cône géographe, homme-de-guerre-portugais, entres autres bizarreries de Dame Nature...).

 

     Leur recette pour survivre à de telles attaques...?

 

     Du charbon actif. Sorte de morceau de charbon de bois (une préparation à eux jalousement gardée) qu'il faut appliquer immédiatement sur la morsure après scarification (griffures faites au couteau) de l'endroit atteint afin de faire saigner la zone de la piqûre rapidement (élimine ainsi le venin, absorbé par le charbon, avant qu'il ne se diffuse dans l'organisme). Ce sont les pères missionnaires qui ont découverts ces pratiques chaminiques avec leurs pouvoirs lors de l'évangélisation en territoires reculés. Ils étaient aussi les seuls "hommes blancs" à détenir le secret de la fabrication de cette "Pierre noire des Pères Blancs", comme jadis cette pseudo "pierre" était appelée. Ce traitement est au final, identique "à la recette des médecins" qui avaient avalé de fortes doses de charbon actif (avant et après avoir pris le poison) pour résister à la dose mortelle de strychnine ingurgitée lors de leurs expérimentations.

 

 

     Il faudra donc toujours se rappeler en étant isolé dans les contrées lointaines, que, en cas d'empoisonnement grave et ce, quel qu'il soit, ce sera rapidement une histoire de survie... (toxique comme champignon ou blessure comme raie, serpent, cône géographe, pieuvre bleue, ou autres...). Il faudra impérativement avaler le plus vite possible après l'attaque, une bonne quantité de charbon actif. La dose conseillée est de 10g (soit à peu près, une cuiller à soupe pleine) par tranche de 10 kg de poids corporel. Dans notre pharmacopée actuelle (Européenne), il existe un "médicament de confort" qui peut très bien faire office de traitement comme les Indiens, c'est la "Formocarbine" de nos grands-mères. Ce médicament existe encore de nos jours* et en avoir plusieurs boîtes me paraît vraiment judicieux pour tous ceux qui partent en expéditions lointaines.

 

Formocarbine : la fabrication de ce médicament vient d'être arrêtée en sept 2022. C'est une honte pour la médecine et ses laboratoires qui ne cherchent à fabriquer que des produits leur rapportant beaucoup d'argent !

Mais on trouve encore cependant des équivalents comme le Charbon activé des labos "SFB" ou "Vecteur Santé".

 

 

Qu’on se le dise …et bon vent !

 

 

Retour Trucs & Astuces-4...

 

 

 

 

 



01/11/2022
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 249 autres membres