Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

463 Dépannage de fermetures de baies vitrées...

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

 

 

463 Dépannage de fermetures de baies vitrées...

 

 

     Dans la résidence où j'habitais avant, il est arrivé plusieurs fois que l'on me demande de regarder une baie vitrée qui restait bloquée et, le cas échéant y faire quelque chose si possible, pour la décoincer. Ayant eu moi-même ce problème chez moi un jour, je me suis fait un petit mémo avec photos à l'appuis, afin de gagner du temps en efficacité dans ce genre d'intervention.

 

Voici donc ce qui résulte de mes diverses observations...

 

     Les fermetures de baies vitrées sont très souvent simplifiées au maximum. Généralement, c'est une petite commande manuelle à hauteur de la poignée, que l'on doit lever ou baisser pour libérer des clenches (crochets ou taquets) d'accrochage présents en face, sur le dormant. La serrure, quant à elle, venant simplement bloquer cette commande. Il y a souvent plusieurs clenches ou crochets (de 2 à 4 suivant les fabricants). Et le jour où l'un de ces réceptacles de ces clenches se déplace sur le dormant (ou se bloque dans leur glissière), eh bien impossible de manoeuvrer le dispositif d'ouverture. Suivant les cas, la baie ne se vérouille plus du tout ou alors elle reste fermée, bloquée ! Et là, on est bien coincé...

 

Alors comment s'y prendre pour libérer ce blocage...?

 

     Eh bien il faut se rappeler en tout premier que ces baies vitrées reposent toujours sur des systèmes de roulements afin de ne pas avoir d'effort à faire pour les ouvrir. En effet ces grandes baies vitrées sont lourdes, faites en verre double ou triple épaisseur en plus de leur encadrement en profil d'aluminium plus ou moins épais et tarabiscoté. Certaines sont même réalisées avec un montage d'encadrement à "rupture de pont thermique". Au passage, c'est le nec plus ultra de ces baies vitrées... Mais en conclusion, elles seront toujours pesantes, encombrantes et difficiles à manipuler, d'où un système de roulage pour le bas et souvent un simple guidage latéral pour le haut. Cela doit déjà nous permettre un peu de jeu suffisant pour les faire bouger dans le plan vertical.

 

 

La première chose à faire sur une baie qui coince sera donc d'essayer de la lever un peu par le bas en forçant doucement à l'aide d'un petit pied de biche fin ou encore avec un large tournevis plat. Là vous allez sentir si quelque chose la bloque à "monter" ou à "descendre"... Cet essai est important car c'est lui qui va vous aiguiller vers le système utilisé sur la commande de manoeuvre. A savoir, le système sera directe ou inversé. Explications... Sur le système directe, la commande va agir ainsi : vous baisser un petit levier et les crochets seront baissés aussi va un système de tringlerie intérieure. Dans le cas d'une commande inversée (indirecte), c'est le contraire qui va se passer et il est très important de comprendre cette astuce de disposition car la suite des événements pour le dépannage dépendra entièrement de ce système de blocage/ déverrouillage.

 

Pour le système indirect donc, si vous baissez le levier de commande, les crochets eux, se lèveront en libérant les clenches. Pour cela, il faut regarder au niveau de la poignée - commande d'ouverture (un cache en plastique est à déclipser) si vous avez un petit engrenage (parfois un petit secteur cranté est visible). S'il est présent, cela signifie que le système est indirect et donc les crochets s'ouvriront dans le sens opposé à votre manoeuvre du bouton de commande.

 

 

 

NB : L'ouverture ou la fermeture de ces baies vitrées, va donner 4 combinaisons possibles suivant que la commande soit directe ou inversée. En effet, en baissant le bouton de commande vous pouvez soit baisser les crochets de fermeture soit les relever si cette cde est "inversée". Il faudra donc commencer par bien voir comment cette commande agit. Voir sur le petit dessin ce que donne ces différentes combinaisons... Les taquets du dormant peuvent donc être "accrochés" par le bas ou par le haut, suivant ces 4 combinaisons possibles.

 

 

CIMG1314M1.jpg


Soit les combinaisons suivantes...

1) Cde Directe : Crochets en forme de "n", se vérouille en descendant sur les taquets du dormant.

2) Cde Directe : Crochets en forme de "u", se vérouille en montant " " " ".

3) Cde Indirecte : Crochets en forme de "n", se vérouille en montant " " " ".

4) Cde Indirecte : Crochets en forme de "u", se vérouille en descendant " " " ".

 

Une fois compris et vu le système de commande vous pourrez agir par le bas éventuellement pour soulever un peu la baie qui poussera les taquets/ clenches de verrouillage dans leur glissières. Ces taquets ou clenches sont très souvent montés et verrouillés avec une simple vis pointeau commandé par une empreinte genre Allen ou encore Torx. A voir pour les remettre en bonne place.

 

     Avant de vouloir les refixer en bonne place (si la baie coince, c'est qu'ils ont bougé !), il faudra faire un petit repère sur la bordure visible de la baie, au crayon noir, une petite marque "basse" et une "haute" en face et égal à la largeur d'agissement du bouton de commande. Sur le montant mural, en face, on peut faire une marque également car il faudra tenir compte de ce débattement total des crochets afin de repositionner les taquets (ou clenches) au bon endroit. Faire un premier essai en ne les serrant pas trop fort et si, ils vous semblent parfaits, ne pas hésiter à bien les serrer ensuite afin qu'ils ne bougent plus de leur position. Commencer par un crochet et si vous en en avez 4 sur toute la hauteur de la baie vitrée, il faudra recommencer 4 fois cette même procédure, marquage - serrage. Et votre baie vitrée sera parfaitement réparée.

Suivant les fabricants, on voit toutes sortes de systèmes de verrouillage de ces baies vitrées, plus ou moins sophistiqués... Mais de façon globale, ces fermetures sont quand même assez "légères" question sécurité d'ouverture. Le mélange de matériaux dans ces commandes d'ouvertures, ne facilite pas les choses non plus (aluminium, acier, plastique, Téflon, inox, contre-plaque avec vis Parker, etc...). Un peu de compréhension et de patience et la baie vitrée sera réparée sans l'intervention d'un pro (toujours synonyme de prix exorbitant !).

 

 

Qu’on se le dise …et bonne réparation !

 

 

 

 



15/01/2023
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 219 autres membres