Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

029 Pilote électrique toujours bien réglé...

Trucs & Astuces précédent... 

Trucs & Astuces suivant...

 

29 Pilote électrique toujours bien réglé…

 

     Si vous êtes comme nous, eh bien nous barrons que très rarement le bateau. En effet, nous sommes à la barre le temps de sortir ou entrer au port, mais dès cet instant passé, c'est le pilote, notre équipier infatigable qui barre ! C'est fait pour cela un pilote, n'est ce pas ?

      Mais si celui-ci est facile à régler pour les allures portantes (travers, largue et vent arrière), ce n'est pas toujours aisé d'obtenir le réglage idoine pour le près, surtout dans le mauvais temps.

 

      En premier, cette astuce ne s'applique qu'aux pilotes à vérins linéaires (sur barre franche ou secteur).

 

Explications…

     Lorsque vous êtes au près, suivant le type de bateau, il vous faut maintenir un "certain angle de barre au vent" pour conserver la stabilité de route (sous voiles, bien entendu). Cet angle varie (et les efforts aussi pour maintenir cet équilibre) suivant que le voilier est plus ou moins "ardent" (tendance à remonter au vent).

 

      En pratique quand vous êtes bâbord amure, l'angle de barre au vent est à bâbord et le contraire pour tribord. Plus le vent sera fort, plus grand sera l'angle de barre, plus grand également sera la "force" pour le maintenir. Cet effort de maintient de l'allure pèse sur les réglages du pilote et consomme de l'énergie !

 

      En résumé, on pourrait donc dire que le "point neutre" du débattement de la barre se retrouve "décalé" du côté d'où vient le vent. Curieusement les fabricants ne tiennent pas compte de ce "décalage" pour le réglage des pilotes. Les pilotes modernes (à processor) sont bien équipés de "Rudder", d'un "Trim" et parfois d'un "Seastate", mais ils ne tiennent pas compte de l'amure ! Elément qui nous paraît à nous, (avec 60 000 milles de navigation sur tous les océans et en toutes conditions de mer…) un réglage prioritaire pour ne pas fatiguer le pilote inutilement !

     Alors, après quelques tâtonnements, nous avons fini par trouver une astuce qui permet de recentrer ce point neutre, en fonction de l'amure, au près...:

     Il s'agit tout simplement de pré-positionner plusieurs trous d'ancrage du pied du pilote. Toujours en respectant les cotes "constructeur" (distance maxi de l'axe du safran, débattement du vérin, angle de course…).

 

Suivant que vous êtes :

Au portant : position centrale pour le pied du pilote.

Bâbord amure : position de gauche.

Tribord amure : position de droite.

 

Voir ci-joint sur la photo un exemple de ce montage réalisé sur un Intégral 12,50… Nous avons le même système sur KERGUELEN.

 



     Pour trouver la bonne distance entre les différents trous ( 2 à 3 cm suffisent pour les pilotes traditionnels), il faudra essayer différentes configurations d'allures car cela dépend aussi de la carène du voilier (quille longue, quille sabre, dérive, nombre de safran, s'ils sont compensés ou pas…/…). Il faut donc procéder par étapes et voir les réactions du pilote "in situ" !

A part l'usure des milles et du temps, nos pilotes nous ont toujours donné pleine satisfaction mais …avec ce réglage "maison" : c'est le TOP…

C'était une astuce de "vieux" navigateurs…

Comme disent les pilotes (enfin ceux du ciel !), ils n'y a pas de "bons" pilotes, il n'y a que de "vieux" pilotes…/…

 

Qu'on se le dise ...et bon vent !


Trucs & Astuces précédent... 

Trucs & Astuces suivant...





21/07/2007
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres