Le Trésor Des Kerguelen

Le Trésor Des Kerguelen

123 Amélioration d'une Antenne WiFi...

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 

 

 

123 Amélioration d'une antenne WiFi…

 

 

     Bon nombre de navigateurs désormais possèdent une antenne WiFi extérieure*. Vous savez ce genre d'antenne plug and play (P&P) qui se branche sur une simple prise USB. Elles permettent de renifler jusqu'à plus d'un kilomètre et demi de votre bateau… !

Eh bien, c'est très utile car souvent les marinas ou ports de plaisance sont un peu excentrés des centres ville, donc des émetteurs publics, des Hot Spots. Si le port en question ou la marina n'est pas équipé avec un réseau WiFi propriétaire, il ne vous reste qu'à partir à la pêche sur les ondes pour capter un réseau Public, ouvert. Donc il est judicieux d'avoir ce type d'antenne. Bien.

 

Mais ces antennes sont tout de même de faible puissance. Gain moyen habituel de 5 à 22 dB. Celle que j'utilise possède un gain de 8 dB. Ce qui est déjà bien. Mais à l'utilisation, je me suis aperçu que si l'on recevait assez bien la puissance du signal WiFi, la qualité de la liaison n'était pas toujours au rendez-vous dans les mêmes rapports.

Alors, en bon chercheur d'absolu, je me suis mis en quête d'amélioration…

 

Et j'ai fini par trouver un moyen de gagner en qualité de signal, aussi en puissance reçue et/ou émise.

 


Un peu de technique avant cela…


     En THF, (Très Haute Fréquence- c'est le cas de la WiFi) on apprend que les courants émis par les émetteurs, comme les récepteurs d'ailleurs, ne parcourent pas les conducteurs à l'intérieur des fils mais à leurs surfaces périphériques. Cela vous paraîtra sans doute curieux mais c'est ainsi en très haute fréquence (THF). A tel point d'ailleurs, c'est que, pour transporter les flux émis dans ces longueurs d'ondes très courtes, on ne se sert plus de conducteurs mais de "guides d'ondes". Autrement dit, de tubes, appelé "guides d'onde". Mais il s'agit bien en fait de "vulgaires tuyaux". Les ondes de très hautes fréquences parcourent donc ces tuyaux par leurs surfaces intérieures, guidées par leurs formes et parcours jusqu'à une « antenne de diffusion »…

 

Alors, dans un premier temps, j'ai fait un déflecteur qui faisait barrage aux restes des radiations émises (parasites en tout genre). Puis dans un second temps j'ai poli la surface de la plaque servant de réflecteur à la hauteur du brin rayonnant de l'antenne. L'axe de l'antenne étant à peu près à 3 cm de la plaque (se voit assez bien sur la photo).

 

Là j'ai vu la qualité des signaux augmenter brutalement de moitié de leur valeur nominale…De 30 à 40 % que je notais avant modification, je suis passé à une moyenne de 70 à 85% en qualité. Pour la puissance reçue, il y a eu également une augmentation du pourcentage affiché par le petit spectromètre du logiciel de gestion. Mais encore une fois c'est surtout en qualité que l'amélioration a porté.


Au lieu d'une plaque, on pourrait mettre une simple petite tige d'inox ou de laiton. Cette tige sert de réflecteur à l'onde émise (ou reçue). Ce qui donne donc un rôle amplificateur. La plaque apporte en plus une fonction anti parasitage. Etant proche d'une zone industrielle, ceux-ci ne manquent pas !


Résultats donnés par le spectromètre…


NB: Sur le spectre de l'histogramme, la partie colorée en jaune représente les signaux reçus, la partie verte, les signaux émis par votre antenne. 


 

NB : Si vous ne possédez pas ce petit utilitaire de visualisation, vous pouvez en télécharger un gratuit, c'est NetWork Stumbler. Il est en anglais mais simple d'utilisation. Il vous donnera tous les paramètres possibles des réseaux WiFi trouvés autour de vous.



Voici une photo de ce montage que j'ai réalisé. Il s'agit d'une plaque d'aluminium de 550 x 250 mm en 3 mm d'épaisseur anodisée et polie.

Elle est fixée à un support vertical (ici en l'occurrence le mât d'artimon), mais on pourrait lui faire un mâtereau spécial. Ainsi pouvoir la faire pivoter aisément et trouver le meilleur angle de réception optimale.

 


La plaque est maintenue en place simplement par 3 sandows, l'antenne également.

 

Sachant que cette plaque va transformer votre antenne omnidirectionnelle en antenne plus ou moins directionnelle, il faudra donc dans un premier temps rechercher la bonne direction où trouver la réception maximale quant à la puissance disponible pour un émetteur donné. L'important pour le montage de ce "réflecteur" est que l'antenne soit disposée à environ 3 cm de la plaque (correspond à la longueur d'onde de la fréquence WiFi : 2410 GHz ). Le mieux est de faire des essais et de corriger cette distance par petits déplacements successifs en calant "au mieux de la puissance reçue". J'ai intercalé un bouchon de liège coupé, dans le pied.


Les deux principaux serveurs publics émettant en Hot Spots sont Free et SFR–Neuf. Mais rien ne vous empêche de vous brancher sur un spot privé (MacDo, Hôtels, Réseau citadin, etc…) ou un particulier si celui-ci vous en donne les codes d'accès (ami, famille…). 

 


NB : J'ai eu l'occasion de tester d'autres réflecteurs d'antennes, sur d'autres bateaux... En fait il suffit d'avoir une petite tôle d'aluminium fine et de la prêter en forme autour de l'antenne en cherchant son meilleur rendement possible (forme de parabole, ou de gouttière). De nombreux sites d'ailleurs sur la Toile parlent de ces essais, très farfelus parfois (cela va de la boîte de sardine à la parabole satellite, en passant par une passoire.../...ou une simple tige de métal...). Mais cela marche bien pour améliorer la réception / émission de nos antennes. Ceci d'ailleurs est également valable pour le téléphone portable !

Donc ne pas hésiter à se bricoler un "réflecteur".


Exemple ici d'une petite parabole faite avec du carton alu (fait avec un bric TetraPak)...



*Antenne WiFi extérieure : Le câble de ces antennes fourni avec, fait habituellement 4 ou 5m. Si vous devez le rallonger (adaptation à la configuration du bateau…), je vous conseille vivement d'acheter une rallonge prévue pour ce genre d'antenne (rallonge 5m = 25€ environs). Elles sont amplifiées par un petit ampli (intégré en ligne dans la prise USB femelle) et c'est bien utile parfois de pouvoir déporter assez haut cette antenne (principalement pour l'éloigner des sources parasites et/ ou des obstacles). Le modèle que j'ai installé est une IP65 de chez Nauticom. Mais il en existe d'autres modèles sous d'autres marques (165 à 200€ environs). Celle-ci est assez courante et fiable.

 

 

                                                                                                                             

Qu'on se le dise …et bon vent !

 

 

 

Trucs & Astuces précédent…

Trucs & Astuces suivant…

 

 Retour à liste des Tr & As...

 

 





04/04/2011
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 152 autres membres